Référence multimedia du sénégal
.
Google

«On tue les symboles pour construire un monument inerte» selon Bara Tall

Article Lu 11884 fois

Le patron de Jean Lefebvre fait chorus aux nombreuses critiques contre le Monument de la Renaissance africaine de Me Wade. Et c'est sous l'angle de la symbolique qu'il attaque l'œuvre de Wade, en attendant de revenir sur la dimension économique de l'édifice où il dit ne pas manquer d'arguments.



«On tue les symboles pour construire un monument inerte» selon Bara Tall
Bara Tall n'est pas de ceux qui soutiennent le Monument de la Renaissance africaine de Me Wade et il l'a fait savoir en recevant, samedi, Landing Savane à la tête d'une folle délégation de Aj/Pads. «Le débat est installé sur ce Monument de la renaissance sur divers angles. Chacun a la liberté de voir là où se trouve le problème. Mais, ce qui m'intéresse le plus dans cela, c'est la symbolique, au-delà du débat économique qui se posera un jour et sur lequel je reviendrais», souligne M. Tall. Y allant d'une répartie allégorique, l'entrepreneur lance : « sur ce plan symbolique, un monument, c'est quoi, c'est un symbole.

On tue les symboles qui sont là avec leurs jambes et leurs oreilles et on veut construire un monument inerte et contestépour en faire un symbole. Je pense qu'il y a débat». Et ce débat, il l'ouvre en citant les symbol­es tout en oreilles et en jambes qu'on est en train de détruire : «On ne peut pas prendre des symboles, des symboles vivants, des symboles existant comme Youssou Ndour, lui dire : "Je vais te détruire, je vais te ruiner". J'en citerai d'autres, il y a des gens qui se sont faits par eux-mêmes, je parle de mon ami Cheikh Tall Dioum».

L'argument que le monument n'a rien coûté au contribuable sénégalais, brandi par le pouvoir parmi les éléments de légitimation de sa création, fait rire Bara Tall. Faisant même dans l'ironie, il assène : «On dit que le monument n'a rien coûté à l'Etat du Sénégal, mais eux aussi n'ont rien coûté à l'Etat du Sénégal. Ils n'ont pas été à l'école comme moi (ndlr : Youssou Ndour et Cheikh Tall Dioum). Je l'ai été, le Sénégal a investi des millions sur ma modeste personne. Mais eux, ils se sont débrouillés et ils ont réussi à se faire une place au soleil». Continuant son humour corrosif sur le Monument de la renaissance, M. Tall enfonce le clou : «On n'a pas besoin de renaître, on est né». Un monument que Landing qualifiera de «monument de la discorde nationale».

Birane Lo
Source Le Populaire

Article Lu 11884 fois

Mardi 26 Janvier 2010





1.Posté par lamine le 26/01/2010 07:13
Wade de fe doff, on se met pas a dos ces gars la. Ils sont trop puissants.

2.Posté par libéral le 26/01/2010 07:21
Monsieur le président, il faut arrondir les angles avec bara tall et cheikh tall dioum pour le meilleur du pays mais aussi pour votre compte personnel d'ici le scrutin présidentiel. Ils peuvent vous aider en créant facilement des milliers d'emplois pour la jeunesse qui reste un poid électoral.

3.Posté par Senegalhacker le 26/01/2010 10:22
Libéral ces gars sont des voleurs, c'est eux qui entretiennent la corruption dans ce pays

4.Posté par xmen le 26/01/2010 12:06
LIBERAL tu as l'air d'etre kelkun de juste ne cherche pas a te rapprocher de ces gens là ils ne le meritent pas . ils ont tout fait sauf aider les senegalais a sortir de la pauvreté. wade leur a permis aujordui de s'enrechir d'une maniere injuste .Tous ceux ki ont une dignité et vertus l'ont kitté seules les menteurs ;les hypocrites et les bandits sont a ses cotes ils ne lui disent jamis la verite de peur perdre leur place .ILs triquent la verite ; transforment le vrai en faux ;trichent sur tout ;lui faire croire k les senegalais sont derriere lui rien k pour lui plaire .comme des vautours ils tournent au tour de lui rien covoiter ses gros montants kils octroit injustement .A la moindre occasion ils seront les premiers a laisser tomber .Ces gens sont vraiment mauvais .qu les senegalais sont en bonne condition sa leur importe peu soit digne soit aves les opprimés ; les oubliés soit avec les veridiques

5.Posté par HONNETE le 26/01/2010 12:20
HONNETEMENT je ne comprend pas ablaye wade des des fils du pays comme youssou ndour ckheikh tall dioum et bara tall il cherche a les flinguer .....cest fou comme on peut etre maladroit si la fin sannonce et moi je suis sure que wade ne sortira pas vivant du trou ou son fils la mis cest vraiment dommage pour le pays

6.Posté par lebou le 26/01/2010 12:26
khana wade na pas de parent qui connaisse le senegal parceque sil connaissait cheikh tall jamais il ne le combatrai et si cest vrai quil sest mis ce gas la a dot vous verrez vous meme ablaye wade nest pas malin

7.Posté par right le 26/01/2010 12:37
Wade pour lui seul son fils adoré Karim existe au senegal les autres n'ont rien à dire et ce qui est vraiment malheureux sur tout ça c'est que des imbéciles le suivent et l'applaudissent
quel honte

8.Posté par nabou le 26/01/2010 15:14
CEST VRAI SES PERSONNES SONT IMPORTANT POUR LE SENEGAL youssou ak cheikh tall dioum danelendi tiroro donc wade doit revoir ses actes

9.Posté par cphdk le 26/01/2010 16:11
«On ne peut pas prendre des symboles, des symboles vivants, des symboles existant comme Youssou Ndour, lui dire : "Je vais te détruire, je vais te ruiner".
Celui-là un symbole !!!! Alors que lui et son Birima sont entrain de détruire la petite crédibilité qui restait aux hommes d’affaires Sénégalais. Je suis un Sénégalais, alors que je me trouvais au Danemark dans le cadre de mes études Universitaires, j’ai eu l’insigne honneur d’être associé, à une recherche approfondie sur la ‘micro finance’ sous tous ses angles. Youssou Ndour ou Birima ne m’intéressaient pas en tant que tel, mais j’ai été très déçu d’avoir appris ce que j’ai appris de lui et de son Birima. Dès lors, je me pose la question de savoir pourquoi lorsque l’on ne peut ne même pas gérer ou faire gérer une simple entreprise d’intermédiation entre investisseurs privés et petits emprunteurs, pourquoi s’évertuer à créer un conglomérat de media au Sénégal ?
Pour ceux qui savent lire et comprendre l’Anglais voila un compte rendu de l’affaire que j’ai reçu pas plus tard que le 8 Janvier 2010. J’ai par devers moi d’autres documents que je ne peux rendre publique ici mais je peux vous dire que les responsables a Birima (y inclus Youssou Ndour) y ont évoqué des mensonges et comme d’habitude y accusent les ‘autorités’ en affirmant que ce sont elles qui leur mettent des bâtons dans les roues.
Dear Investors,
A number of questions and justified concerns have been raised in different Forum threads over the past month as to what the situation is at Birima in Senegal - especially after some critical articles in the Senegalese media about Birima and its owner, Youssou N'Dour, surfaced in December 2009. MYC4 is in close contact with Birima and Youssou N'Dour's office but have not been successful in getting them to communicate directly with investors on the Forum, which is why we will now attempt to describe the situation to you as we have been informed:

1. First of all Birima, their CEO Abdoulaye Dieng and Youssou N'Dour personally still maintain that all Birima borrowers on MYC4 will honor their obligations to repay in full their loans. The economic situation in Senegal is given as the primary reason as to why so many loans are late with their installments and need longer time to repay.


2. . Birima informs that all legal measures are taken to ensure that all borrowers eventually repay

3. As several loans are approaching or have already passed the 6 months limit which MYC4 uses to determine when to technically default a loan MYC4 made an agreement with Birima and Youssou N'Dour's head office on September 3rd, whereby Birima/Youssou N'Dour will step in and pay MYC4 investors 2 installments one week before a loan passes into default.

Figurez vous que ni Birima ni Youssou Ndour n’ont honoré ce troisième point. Pour ce qui comprennent quelque chose en termes de Finance, ce tableau ci-dessous est révélateur.
MYC4 Partner Since: 23.09.2008
Businesses Funded: €211,041.00 in 23 Loans and 23 Businesses
Repaid Loans: €0.00 in 0 loan(s) and 0 business(es)
Repayments Received: €66,404.39
Countries of Operation: Senegal
Average Loan Size: €9,214.14
Average Loan Duration: 13.6 months

Performance
Default risk: 63.81%
Defaults to Date: 3.32% with €7,009.02 in 1 loan(s)
Total Portforlio at Risk(PAR): 89.35%
PAR(8-37 days): 10.28%
PAR(38-97 days): 16.09%
PAR(98-187 days): 62.99%

10.Posté par maha le 26/01/2010 17:14
LIONS CLUB ET ROTARY CLUB SONT DES LOGES MACCONIQUES.
HALTE AU DEVELOPPEMENT DES LOGES MACONNIQUES AU SENEGAL.

11.Posté par sene kara le 26/01/2010 18:58
JAIME YOUSSOU ET PERSONNE NE DOIT Y TOUCHER ABLAYE WADE TU EST AVERTI

12.Posté par mami le 13/04/2010 15:07
je vous dis simplement que abdoulaye wade il est bon pour nous la juenesse de la population il respecte son travaille personne ne le tousse pas merci

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State