Référence multimedia du sénégal
.
Google

On demande pardon. Faut pas nous tuer… (PAR BOUBA SOW)

Article Lu 12019 fois

L’équipe nationale de football du Sénégal a fait match nul (2-2) au Liberia ce dimanche. Certains y ont laissé leur cœur. Sans parler des milliards de Francs Cfa. Quelqu’un va t’il dire STOP ?



On demande pardon. Faut pas nous tuer… (PAR BOUBA SOW)
Depuis le retour du Mondial 2002, nous sommes passés par toute la gamme des émotions. Nous étions réservés au début de ce match. La RTS (Radio Télévision Sénégalaise) nous jouait des tours. C’est dur de vouloir regarder un match à la télé quand la retransmission s’interrompt régulièrement, même si le présentateur (en studio) nous rassure : « nous n’avons aucun moyen technique au Liberia mais les responsables de la RTS sont en contact permanent avec les autorités libériennes… » Les hymnes nationaux ne sont pas encore joués. Bonjour le stress ! Merci à vous, dirigeants, commentateur, présentateurs, techniciens et personnel de la RTS d’avoir fait fi des difficultés locales et de nous avoir permis de suivre la rencontre correctement de bout en bout (début à fin de match) quand vous travaillez, il faut que nous soyons honnêtes pour le dire.

Je me suis senti diminué quand la Présidente du pays qui nous reçoit est présente au stade pour encourager les siens. Par qui étions-nous représentés ? J’ai lu que le Ministre des Sports avait décidé de ne pas faire le déplacement pour pouvoir assister au match de rugby (Sénégal-Namibie). J’ai trouvé ça bien. Je me suis dit : le foot n’est plus roi et les "Lions" de la discipline, si tenté qu’ils aient déjà régnés sur quoi que ce soit, sont, de toutes façons, maintenant menacés par des Fennecs (victoire in-extremis 1-0 face à l’Algérie), dominés par des Scorpions (nul 0-0 contre la Gambie) et éblouis par une Etoile esseulée (Lone Star du Liberia) ce dimanche 15 juin 2008.

Des milliards (francs CFA) de fonds publics ont étés investis dans le football. Nous en gardons des images jouissantes : Pape Bouba Diop raclant ce ballon à la barbe des français, Me Wade (notre Président de la République) sur des panneaux géants (vêtu d’un smoking), dominant le onze national (en tenue de football) clamant : « Le Sénégal qui gagne », le retour triomphal de la Coupe du Monde 2002, l’engouement de la CAN 2004 (Coupe d’Afrique des Nations en Tunisie) où nous avons cru êtres spoliés par un arbitre, la remise d’un drapeau national (qui ne nous a toujours pas été retourné) avant la débâcle ghanéenne…

Exit la Fédération Sénégalaise de Football, pour rester en phase avec les règlements internationaux, bienvenue au Comité de Normalisation du Football (CNF). Bonne idée; tout le monde y a été de ses commentaires et analyses (amateurs, techniciens, politiciens, footballeurs –actuels et anciens- dirigeants, etc.) après la CAN désastreuse. Certains sont du CNF aujourd’hui.

Et maintenant ?

Pour préparer le match contre le Liberia, nous allons quatre jours à Abidjan (Côte d’Ivoire). Combien ça nous coûte ? Certains médias se plaignent qu’à l’arrivée à Monrovia (capitale du Liberia, où nous devons jouer deux jours plus tard) l’hôtel pressenti (et repéré) n’est pas forcement prêt à nous recevoir.

On met finalement les crampons : Tony (capitaine et gardien de but), tel le phœnix tant il fut décrié il n’y a pas si longtemps, nous sauve encore par au moins deux arrêts miraculeux. On croit que Lamine Ndiaye (entraineur national) a fait les bons choix (ce qui n’était pas forcement évident lors des deux précédents matchs), on joue aux équilibristes et on va à la mi-temps à zéro partout.

On revient, le "vagabond" (surnom donné par certains journalistes à El Hadji Diouf) sort du puits et remonte à la surface de la terre en expédiant le ballon au fond des buts libériens. On croit doublement au génie du coach quand Cheikh Gueye catapulte la balle dans le filet pour le deuxième but sénégalais. C’est bon, « on va en mettre un troisième » m’affirme mon voisin. J’y crois. On domine, on maitrise le ballon comme cela fait longtemps qu’on ne l’a pas vu.

Misère de mon Dieu… Il a fallu qu’en quelques minutes, nous retombions dans nos travers : paresse, indiscipline, manque d’humilité… Avons-nous oublié que le ballon était rond ? Qu’il tournait pour les deux équipes (même celles dites faibles) ? Que pendant que nous philosophions sur notre football, que nous faisions la lecture des faits divers concernant nos joueurs, les autres travaillaient, ils jouaient au football, ils nous étudiaient, certains nous prenaient même comme "modèle".

Aux membres du Comité de Normalisation du Football, parce que je reconnais le courage qu'ils ont eu de reprendre un navire qui prenait l'eau de toute part, je demanderais, à défaut du maillot national et de la fibre patriotique (malheureusement perdue par plus d’un citoyen), de parler de ceux (anonymes et connus) qui ont perdu leur cœur (au propre –paix à leurs âmes- et au figuré) à regarder ces matchs, de montrer, au joueurs, leurs photos, afin qu’ils n’oublient plus jamais le 12e Gaindé. Vos footballeurs millionnaires, aujourd’hui, ont résisté (1ere mi-temps), c’est dur de jouer à l’extérieur. Vous avez pris vos responsabilités (2eme mi-temps), gagné le match. Et, en un laps de temps trop court, ils nous ont oublié, nous qui hurlions, qui tapions (sur nos tables, chaises, fauteuils, voire nos proches), qui étions simplement heureux. Vous avez bradé Notre bonheur de vous voir simplement dominer !

Le peuple dira s’il est encore apte à vous suivre, à vous encourager : de sa voix, de sa fibre, de son corps, de son temps et de son énergie. Mais, faut-il encore que nos contributions obligatoires (impôts et taxes) soient utilisées à vous déplacer, à vous loger, à vous nourrir, dans les meilleures conditions bien sûr (rien ne saurait être trop beau pour vous) dans ce contexte où nombre d’entre-nous ne font qu’un repas –de misère- par jour ? On nous répondra que la plupart des grands du foot africain sont tombés ce weekend, que nous revenons de l’extérieur avec un point, que nous sommes en tête de notre poule. Quid ?

Les Jeux Olympiques arrivent. Qu’avons-nous fait pour nos rares athlètes qui nous y représenteront ? Le foot a rapporté quoi ? Ah si, pardon, nous sommes champions d’Afrique de Beach Soccer (et nous allons bientôt en Coupe du Monde ! à bon entendeur…), combien avons-nous de médailles et de trophées en : basket, karaté, judo, athlétisme, scrabble, etc. ? Pour quels investissements ? A nos comptes "d’apothicaires".

Par Bouba Sow

Source: Dakarblog.info

Article Lu 12019 fois

Lundi 16 Juin 2008





1.Posté par dio le 16/06/2008 06:50
ay mandikat ngen....aller vous reposer ...il faut une nouvelle equipe......vous ne valez rien...vous etes des yafous...

2.Posté par adou le 16/06/2008 11:19
en tout cas c'est honteux que les lybériens viennent prendre le match comme ça il faut tout revoir sinon nous pouvons rester à la maison pendant la can et le mondial

3.Posté par tataguine le 16/06/2008 11:38
il faut faire appel a fadiga

4.Posté par REEB le 16/06/2008 12:19
MERCI LES LIONS VOUS AVEZ TRES BIEN JOUER L'ENTRAINEUR A BIEN SELECTIONNER LES JOUERS IL A FAIT UN BON CLESSEMENT,C'EST L'ARBITRE QUI EST NUL,NUL,NUL COMME LES TOGOLAIS EN COUPE DU MONDE 2006...
MERCI LES LIONS VOUS AVEZ TRES BIEN JOUER L'ENTRAINEUR A BIEN SELECTIONNER LES JOUERS IL A FAIT UN BON CLESSEMENT,C'EST L'ARBITRE QUI EST NUL,NUL,NUL COMME LES TOGOLAIS EN COUPE DU MONDE 2006...
MERCI LES LIONS VOUS AVEZ TRES BIEN JOUER L'ENTRAINEUR A BIEN SELECTIONNER LES JOUERS IL A FAIT UN BON CLESSEMENT,C'EST L'ARBITRE QUI EST NUL,NUL,NUL COMME LES TOGOLAIS EN COUPE DU MONDE 2006...
MERCI LES LIONS VOUS AVEZ TRES BIEN JOUER L'ENTRAINEUR A BIEN SELECTIONNER LES JOUERS IL A FAIT UN BON CLESSEMENT,C'EST L'ARBITRE QUI EST NUL,NUL,NUL COMME LES TOGOLAIS EN COUPE DU MONDE 2006...

5.Posté par taf le 16/06/2008 12:35
je ne cesserai de le dire le veritable problème de lekip c'est son milieu de terrain ( surtout la rècupèration ) on a un milieu sans agressivitè en locurrence moustapha bayal sall c'est pas pour rien kil joue ds laxe central de st etienne il n'est pas à laise au milieu du terrain , je demande le retour de salif il nous faut un milieu agressif on a pèchè hier sur la rècupèration et à la position de bayal et malik ba si vous aviez bien notè ds laxe central il yavait toujours 2 attaquants ds notre axe central alors k le libero doit etre toujours en couverture
il faut un retour de diao ça ferait laffaire

6.Posté par MD le 16/06/2008 15:05
vous ne pouvez pas comprendre ce qui arrive aux lions. quand il y eu bavure il faut se repentir, demander pardon, sans cela ils ne pourront rien faire. un conseil

allez- y demander pardon à Maodo SY et aller se recueillir sur le mausolet de Serigne Mountage tall, demander son pardon, pour le dégat causé lors du mondial passé.
tous les joueurs sans exceptions, sans ce pardon, je vous le jure que vous n'aurez plus rien en matière de foot-ball, je m'adresse à l'entraîneur national, regroupez-vous en allant au domicile de Feu Mame Abdou Aziz SY, demander pardon à Maodo SY, et avoir sa bénédiction sinon si vous avez honte de le faire,allez vous reposer. c'est dans cette maison que votre défaite a été joué en s'attanquant à la Khadaratoul Djouma un Vendredi , de vote coupe du monde passé, tout cela à cause de Béthio Thioune, ce raté. faite-le vous verrez la suite. Parole de Talibé Cheikh

7.Posté par contribuant le 16/06/2008 14:15
wa MD magni ziar bou wérr! puisk c sur que c cela il fo mou diaral la nga contacter lamine ndiaye ou un responsable poli mou dém balou dji . les gars fo pas oublier que batine dafa am togn dou galath. té si c le cas équipe bi dou amati dara sougnou mame you bah yi kéne warouléne mérlo! wassalam di diégalou nieup .
halate bou gnou done diéma bok.

8.Posté par mouhamad cherif mbaye le 16/06/2008 15:25
diouf tu es le meilleur et tu le restera pour toujours on remerçie aussi aux autres joueurs de l'équipe national vraiment vous etes des vrais lions merçi encore .Mais ou est FADIGA lamine ndiaye khana dangaye nélaw

9.Posté par mouhamad cherif mbaye le 16/06/2008 15:27
Mais ou est FADIGA lamine ndiaye boudé dangaye nélaw nga yéwou

10.Posté par mouhamad cherif mbaye le 16/06/2008 15:30
ANA WAKHE KATYI ATHIA LO LéNE WAKHE SI DIOUF DOU SASOU NéKE MO NIOU SIY GUéNNé

11.Posté par boubou le 16/06/2008 20:07
faut pas nous amerder M LAMINE NDIAYE est trot mou comme coatch ,puis aller former des jeunes qui veulent prouver mais ces faux lions ne font que decevoir le foot senegalais a quant les assises nationales pour le foot s'il vous plait..........

12.Posté par oumar ba le 17/06/2008 01:58
ce que le talibé cheikh a di c vrai il faut demander pardon a la famille tidiania car depuis l'acte des baye faut jusqu'a maintenant l'equipe ne va plus le wird tidiane est kelk chose de lourd et tant que l'ekip ne demande pas pardon sa ira pas sa c sure parole d'un talibé cheikh

13.Posté par mouhamad cherif mbaye le 18/06/2008 21:13
ne nous amerder pas avec des pardons ce talibé cheikh n'a qu'a faire chier

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State