Référence multimedia du sénégal
.
Google

Okocha ou la retraite d’un des plus grands talents africains

Article Lu 1598 fois


Okocha ou la retraite d’un des plus grands talents africains
Casablanca, 25 juin (APS) - Okocha a débuté sa carrière de footballeur professionnel en 1989 dans le club de sa ville natale, Unugu Rangers (Nigeria). D’un talent précoce, Jay-Jay –comme l’appellent affectueusement ses intimes— a 19 ans quand il tape dans l’œil des recruteurs allemands du Borussia Neunkirchen.



En une saison, Okacha inscrit 7 buts en 35 matchs, avant de rejoindre les couleurs d’Eintracht Francfort. Il y passera quatre saisons au cours desquelles il fait trembler 16 fois les filets (Bundesliga et Coupe d’Allemagne), en 30 matchs.

Parallèlement à son passage à Francfort, Jay-Jay remporte avec les Super Eagles la Coupe d’Afrique des Nations de 1994, la médaille d’or des jeux Olympiques d’Atlanta 1996 et participe à la Coupe du monde de football 1994.

En 1996, Okocha quitte l’Allemagne pour la Turquie. Le jeune enfant d’Enugu est désormais un footballeur aguerri. Sa carrière bat son plein et Jay-Jay brille de mille feux avec Fenerbahçe. Un passage de deux ans marqué par ses 30 buts (rien qu’en championnat) en 63 matchs disputés, une place de vice champion et une sa naturalisation lui valent le surnom de Mohamed Yavuz.

Les grands clubs européens se le disputent. Le Paris Saint-germain de Charles Biétry l’arrache après avoir cassé sa tirelire pour se "l’offrir" à environ 10,5 milliards de FCFA, record de transferts français à l’époque.

Il honore ses quatre ans de contrat avec 12 buts inscrits en 84 rencontres disputées, une place de vice champion et de finaliste de la Coupe de la League, avant d’aller monnayer son talent dans l’un des championnats les plus prisés au monde : la "Premier League".

Au PSG, on a encore en mémoire sa grande technique, sa vision de jeu, ses dribbles déroutants, ses puissantes frappes et ses buts d’anthologie.

En février 2000, Okocha est, avec les Super Eagles vice champion d’Afrique à l’issue de la CAN organisée par le Nigeria et le Ghana.

Entre 2002 et 2006, Okocha signera, en 124 matches joués, 14 réalisations. Après un bref détour au Qatar (saison 2006-2007) avec 41 matches et 6 buts, il revient sur ses pas à Hull City en D2 anglaise et contribue modestement à sa montée en Premier League.

Après une riche et belle carrière, Augustine "Jay-Jay" Okocha tire sa révérence lassant derrière lui l’image d’un des footballeurs les plus talentueux de l’histoire du football africain. La reconnaissance de son talent hors pairs lui a valu d’ailleurs une prestigieuse place au FIFA100.


Article Lu 1598 fois

Jeudi 26 Juin 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State