Référence multimedia du sénégal
.
Google

Occupation du terrain politique : Le président Wade se sert du calendrier républicain

Article Lu 1694 fois

XIBAR.NET (Dakar, 28 Janvier 2010) - Si dans sa large majorité l’opposition sénégalaise se contente d’attendre les sorties du président Wade pour tenter de répliquer, lui milite pour les initiatives. Ainsi, il va prétexter du cinquantenaire de l’indépendance du Sénégal pour dérouler son programme tout au long de cette année. Le président Wade travaille pour rempiler en 2012.



Occupation du terrain politique : Le président Wade se sert du calendrier républicain
L’opposition sénégalaise face à Wade rappelle le bonhomme qui tape sur les traces du reptile, en lieu et place d’écraser le serpent. À deux ans, environ, du prochain scrutin présidentiel, elle est toujours réactive ; tandis que le président a fini de boucler le programme qui lui permettra d’être l’acteur principal du jeu politique au cours de toute cette année, au moins.

En effet, d’abord, en engageant la mue de son parti, qui va faire du tapage médiatique à l’occasion de la vente de ses cartes de membres, le président Wade occupera le terrain politique sur l’ensemble du territoire national, en particulier. La presse lui servira de relais. Elle rapportera ce que les libéraux voudront bien étaler. En face, Benno se singularisera par des jeux d’esquive de la problématique du leader qu’elle va opposer au « pape » du « sopi pour toujours ».

Fin stratège, le président Wade n’a pas également hésité à utiliser le cinquantenaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale, pour se mettre, encore, en vedette. Après avoir renoué, en ce début d’année, avec les bains de foule dans la région de Matam, à l’occasion du nouveau pas dans l’exploitation des phosphates de cette région, et à Touba, pour les besoins du Magal en vue, il va exploiter à fond cet événement national. Il le marquera d’une pierre blanche, dès le début du mois prochain. Sa cible sera la jeunesse.

Le 6 février prochain, il travaillera à donner à l’opposition du fil à retordre, en lançant « officiellement » les cérémonies marquant les cinquante années d’indépendance du Sénégal. Il installera l’atmosphère de fête, qui pourra faire oublier ses frasques de l’année écoulée. En réalité, tel est son dessein. Les festivités iront crescendo jusqu’au mois d’avril prochain. Au cours de celui-ci, il fera d’abord braquer les caméras sur sa controversée statue. Bien sûr qu’il a pris toutes les précautions pour que les trouble-fêtes soient noyés dans le tintamarre des « hadiths » et soutiens à son monument. Il a dégagé un immense budget, voté par l’Assemblée nationale, à cette fin. Le lendemain, il caressera l’ego des forces armées et celles du ministère de l’Intérieur, qu’il fait désormais voter aux élections législatives et à la présidentielle. Ce sont ses électeurs potentiels.

Ensuite, il fera cap sur Saint-Louis, pour les besoins des 350 berges de cette vielle ville coloniale, qui fut la capitale de l’Afrique occidentale française. Puis, il s’accordera une trêve de deux mois, pour se rappeler au souvenir des tirailleurs en juillet prochain. Trois mois après, en novembre, il reviendra sur la sellette, au nom des forces armées. Ce n’est pas qu’à l’opposition qu’il tentera de faire voir du feu : il utilisera également l’argent du contribuable pour dérouler son programme politique : dépensera à cette fin 1,5 milliard de nos francs.

Déjà le 6 février prochain, l’État décaissera 800 millions de francs Cfa pour, juste, le lancement des cérémonies marquant le cinquantième anniversaire de l’indépendance du Sénégal. L’opposition, qui est très loin de disposer du budget de guerre du candidat Wade, saura-t-elle trouver les bonnes combinaisons pour lui faire ombrage ? Pour l’heure, aucun indice ne le présage.

La Redaction

Article Lu 1694 fois

Jeudi 28 Janvier 2010





1.Posté par Yaradikou le 29/01/2010 01:55
La Redaction,

tu n'es qu'un corrompu.Depuis que Wade t'a envoyé ton «paquet de sucre», tu as changé de ton.

POURTANT il y a une semaine, tu disais que Wade allait perdre les élections, que l'opposition est plus forte que lui.

TU N'ES QU'UNE MISÉRABLE GIROUETTE.

Mais bilahi tu verras qu'un peuple, ça se respecte.

2.Posté par Chiken Jahlé Fokolé le 29/01/2010 18:19
Sénégalariennes, Sénégalériens,
Préparez-vous à subir le contraire de ce que raconte ce trou du cul de 1er ministre quand il dit qu' il n'y aura pas de hausse du prix de l'électricité. Ces gens là nous ont habitué à faire le contraire de ce qu'ils disent.
- Quand ils disent que demain il fera chaud = prévoyez votre manteau, pull, jacket, et autres habits pour le froid.
- Quand ils vous disent que demain il fera froid, alors sortez en slip, caleçon, string... ou nu parce qu'il fera très très chaud, very hot, mucho calor

Concernant la ponction de 3 jours de salaire qu'ils veulent imposer aux Sénégalériens, pas que nous ne soyons solidaires des Haïtiens mais nous n'avons plus confiance en eux surtout quant à la destination des sommes qui seront récoltées.
Nous préférons remettre nos dons a des organismes, ONG plus crédibles mais pas a ce gouvernement de voleurs, rapaces, prévaricateurs....
Sénégalérien échaudé craint...........
L'impunité leur étant garantie par le 1er des voleurs (Wade), ils se partageront sans honte les milliards récoltés et n'achemineront que des miettes aux Haïtiens. Guemou niou Yalla dé ! (Ils ne croient en rien sinon qu'à leurs ventres)
REFUSONS, DISONS NIET.
C'est d'ailleurs ce qui fait que n'ayant réussi en enfariner personne suite à leurs "appels pathétiques" à contributions maintenant, ils veulent faire du forcing (adoukalpé), du racket d'état.
SOYONS VIGILENTS, RESTONS VIGILENTS.
Vous rappelez-vous de l'histoire de Bouki l'hyène qui armé d'un coupe-coupe derrière le dos et montrant à Gnamal la girafe une face "très sérieuse et sincère" ?
Il voulait le ferrer pour en faire son festin. Bref... voilà un extrait de leur dialogue : (Extrait qu'on aimait chanter lorsqu'on était enfants)
Action:
- Bouki : "Gnamala Kay Wouyou sa yaye ! "
- Gnamala (Girafe) : "Sama yaye dou ma wowé paka"
Que de souvenirs ! Mais rapporté dans le contexte que nous vivons, cette histoire est plus qu'actuelle .
C'est le même piège que ces gens là veulent nous tendre.
Eux c'est Bouki, Gnamala c'est nous.
Moralité : Ne confiez jamais votre viande à un chien affamé.
Leur face (ce qu'ils veulent montrer à l'opinion national et international), c'est toujours nickel. C'est la face de personnes intègres, démocrates, honnêtes, travailleuses.... mais leur derrière (la réalité), c'est des criminelles, des voleurs (scandales financiers quotidiens), des corrupteurs, des prostitutés, des homosexuels, des fraudeurs..., une bande de voyous, de grands bandits sans foi ni loi.
Les récentes conclusions des audits de l'ARMP en sont une parfaite illustration !
Ne leur laissons pas nous endormir avec leurs histoires de solidarité avec les Haïtiens qui voudrait qu'on pensent qu'ils sont sensibles aux souffrances des peuples et populations. Que nenni !!!! La banlieue est là depuis des années, qu'ont-ils fait ?
S'ils coient en ce qu'ils disent, ils n'ont qu'à ponctionner sur leurs comptes bancaires logés dans les paradis fiscaux. N'est-ce pas Mr le 1er ministre qui disait il n'y a pas longtemps que 100 millions Fcfa ce n'est rien; même pas le prix d'un studio à Paris !!!
Wade qui vient de se taper la villa de SENGHOR sur la corniche ouest "Les dents de la mer" à 750 millions après ses châteaux en France, Suisse, USA....
Donc, ils ont assez de sous pour épargner nos misérables salaires.
TOUCHE PAS A MON SALAIRE !!!!!! WHOOOOY SATHIEEEEEEEEEEEEEEEEE
TOUCHE PAS A MON SALAIRE !!!!!! WHOOOOY SATHIEEEEEEEEEEEEEEEEE
TOUCHE PAS A MON SALAIRE !!!!!! WHOOOOY SATHIEEEEEEEEEEEEEEEEE
TOUCHE PAS A MON SALAIRE !!!!!! WHOOOOY SATHIEEEEEEEEEEEEEEEEE
TOUCHE PAS A MON SALAIRE !!!!!! WHOOOOY SATHIEEEEEEEEEEEEEEEEE
TOUCHE PAS A MON SALAIRE !!!!!! WHOOOOY SATHIEEEEEEEEEEEEEEEEE
TOUCHE PAS A MON SALAIRE !!!!!! WHOOOOY SATHIEEEEEEEEEEEEEEEEE
TOUCHE PAS A MON SALAIRE !!!!!! WHOOOOY SATHIEEEEEEEEEEEEEEEEE

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State