Référence multimedia du sénégal
.
Google

OUVERTURE DE NÉGOCIATIONS EN CASAMANCE:Le Mfdc lance un appel pressant à la communauté internationale

Article Lu 1528 fois


La branche armée du mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), dans un communiqué signé par César Badiate et remis à la presse hier à Ziguinchor a lancé un appel pressant à l'ONU, la France, l'Union européenne et l'Union africaine afin de tout faire pour que des négociations s'ouvrent entre son mouvement et le gouvernement du Sénégal.



"La communauté internationale doit veiller sur l'appel du Mfdc pour qu'il y ait une paix définitive en Casamance", a mentionné la source. César Badiate, dans un autre communiqué, a demandé à tous ses frères d'armes qui avaient quitté le maquis pour s'installer à Ziguinchor et se réclamant des sensibilités de Louis Tendeng, Abdoulaye Diédhiou, Abdou Elenkine Diatta, Daniel Diatta, Bertrand Diamacoune et Mansando de se présenter le 25 de ce mois à l'état-major de Atika pour une concertation fraternelle.
À travers cette sortie, les responsables du mouvement rebelles n’ont pas passé sous silence les récents événements perpétrés par une bande armée, qui a sectionné des oreilles à une vingtaine d’individus. Dans le texte, le Mfdc a dégagé toute implication de son mouvement dans l'attaque du mercredi 7 mai dernier, à l'occasion de laquelle 21 villageois habitant des localités situées à l'est de Ziguinchor ont vu leurs oreilles sectionnées par un groupe d'hommes armés de fusils et de machettes. "Le mercredi 7 mai 2008, le second jour des assises du Mfdc pour l'unité des cœurs, vers 11 heures, des tirs de mortiers ont été entendus dans la banlieue de Niaguis. Immédiatement, la réunion a été interrompue. Tout le monde était ébahi et vers 16 heures nous avons appris par les médias du Sénégal que des personnes civiles de la Casamance ont été mutilées par des bandes armées.
Le Sénégal, le pays garant qui est la Guinée-Bissau et le monde entier savent que la branche armée du Mfdc, dans sa lutte pour la libération nationale n'a jamais commis d'actes inhumains de ce genre. Le Mfdc dégage ses responsabilités", a indiqué ce communiqué, qui précise que la mission du Mfdc "c'est de protéger la population de la Casamance et non de l'opprimer". Le signataire du communiqué impute ces faits à des individus qui tentent de torpiller le processus de paix.
"Ces actes ignobles se multiplient aujourd'hui au Sénégal, tout récemment à Kaolack les mêmes faits se sont produits et à Ngoré près de la frontière des gens armés se sont emparés des biens de la population civile", a-t-il indiqué. "Le Mfdc dégage toute responsabilité par rapport à ces actes barbares infligés à ces populations civiles. Nous condamnons ces actes irresponsables et inhumains", a-t-il insisté.

Source: Le Matin

Article Lu 1528 fois

Vendredi 16 Mai 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State