Référence multimedia du sénégal
.
Google

OUSMANE TANOR DIENG À DJILOR: «Abdoulaye Wade a mis le feu partout, il faut le faire partir»

Article Lu 11357 fois

Il est temps de fédérer toutes les forces pour faire partir le président Wade. Telle a été la conviction exprimée, hier, à Djilor, par Ousmane Tanor Dieng, Secrétaire général du Parti socialiste (Ps), en marge de la commémoration du 8e anniver saire de la disparition du poète-président, Léopold Sédar Sénghor. Arguant que «Wade a mis le feu partout».



OUSMANE TANOR DIENG À DJILOR: «Abdoulaye Wade a mis le feu partout, il faut le faire partir»
DJILOR - Ousmane Tanor Dieng, qui s'exprimait, hier, à Djilor, en marge de la célébration du 8e anniversaire de la disparition du fondateur du Parti socialiste (Ps); Léopold Sédar Senghor, a une nou­velle fois brocardé le président de la République. «Abdoulaye Wade a mis le feu partout. Au niveau des concessions, des jeunes, des femmes, des religieux. Il n'y a aucun segment de la société qui est content de lui. Il y a un phénomène de rejet et d'exaspération qui est en train de se généraliser», indique le leader des «verts». Avant de se désoler «Malgré tout cela, Wade fait dans la provocation. Dire à des Imams qu'ils ne connaissent rien et tenir certains propos à des religieux n'est pas le rôle d'un chef d'État».

Toutes choses qui font que le patron du Ps, qui a eu droit à un accueil chaleureux, estime qu'il est temps de «fédérer toutes les forces pour faire par­tir Wade. Il faut que les populations traduisent leurs frustrations par une sanction électorale». S'agissant de la lettre que Decroix lui a envoyée pour le mettre en garde, suite à la décision du Ps de permettre à Landing Savane et ses partisans de tenir leur Congrès à la Maison Léopold Sédar Senghor, Ousmane Tanor Dieng déclare d'emblée : «C'est en toute souveraineté que nous avons autorisé à Landing Savane de tenir son congrès à notre siège. C'est un acte de solidarité pour répar­er une injustice».

Interpellé sur le changement d'attitude de Landing Savane envers le Ps, M. Dieng souligne : «Ca veut dire que le chemin de la politique est insondable. Il ne faut jamais insulter l'avenir. C'est une bonne chose. Si ça doit être un tournant pour que la gauche se retrouve, tant mieux».

Lors du meeting qu'il a présidé, en face de la mai­son paternelle de Senghor, le Secrétaire général des socialistes a fait l'apologie du président-poète, avant d'inviter les populations de Djilor à soutenir le Ps. «Senghor, c'est votre fils. Le Ps, c'est le parti de Senghor. Il faut le soutenir, parce que c'est votre patrimoine».

Jacques Ngor SARR (Envoyé spécial)
Source Le Populaire

Article Lu 11357 fois

Mardi 22 Décembre 2009





1.Posté par Djilor Djidiack le 22/12/2009 10:50
Canton dangane derrière OTD!!!

2.Posté par petite fille se Senghor le 22/12/2009 13:22
SOCIALISTES; qu'avez vous construit à Djilor Djijack?????
Nada,

3.Posté par petite fille se Senghor le 22/12/2009 13:26
Adrien et Basile Senghor, n'ont jamais autant souffert que durant le regne des SOCIALITES avec DIOUF et TANOR. Ils n'ont eu leur salut qu'avec WADE.
Le preuve en 2007, DJILOR DJIJJACK a voté PDS, BECAUSE ; Basile SENGHOR et Eva Colle étaient tous les deux ministres.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State