Référence multimedia du sénégal
.
Google

OUSMANE NGOM juge ’’marginal’’ le nombre de femmes Sénégalaises renvoyées par Madrid

Article Lu 1899 fois

Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur Ousmane Ngom a qualifié de ’’marginal’’ le nombre de Sénégalaises renvoyées d’Espagne dans le cadre des accords de travail signés avec ce pays avant d’appeler à ’’plus de retenue’’ pour ne pas compromettre la réalisation de ce projet d’émigration légale.



OUSMANE NGOM juge ’’marginal’’ le nombre de femmes Sénégalaises renvoyées par Madrid
’’Ce problème mineur ne doit pas cacher l’important résultat que constitue cet accord avec l’Espagne pour lequel plusieurs centaines de jeunes sénégalais ont émigré légalement en Espagne’’, a notamment déclaré Me Ngom, en marge de l’inauguration samedi du centre de production de passeports numérisés de Saint-Louis. Il a appelé la presse à bien gérer le problème pour que l’opportunité offerte par l’Espagne permette à des milliers de jeunes sénégalais de trouver un emploi.

’’C’est compréhensif que les Espagnols puisent renvoyer chez elles des travailleuses qui après une période d’essai ne leur donnent pas satisfaction’’, a estimé le ministre de l’Intérieur ajoutant : ’’c’est tout à fait normal. Dans un lot de 800 personnes s’il y a une quinzaine jugée inapte à faire ce travail, c’est compréhensif.’’ Au Sénégal, ça se voit, selon Me Ngom donnant l’exemple d’entreprises qui après une période d’essai se rendent compte que l’employé est inapte et le renvoient.

Le nombre de 15 travailleurs renvoyés sur les 800 partis en Espagne constitue un pourcentage très marginal, a-t-il insisté avant de souligner : ’’maintenant ce qu’il faut c’est ne pas compromettre ce projet car il y a des Marocains, des Bulgares, etc. qui travaillent avec nos compatriotes dans les mêmes conditions’’.

L’objectif c’est d’arriver à un nombre de 15.000 voire 20.000 travailleurs, selon Ousmane Ngom pour qui ’’tout dérapage risque de compromettre la chance de milliers de Sénégalais’’.

Cependant, a-t-il relevé, ’’il y a eu des gens qui se sont infiltrés dans le projet et il y a eu même des dérapages mais il ne faut pas profiter de ce dysfonctionnement pour remettre en cause ce projet porteur pour des milliers de Sénégalais. Il s’agit de l’avenir de jeunes sénégalais qui ont une nouvelle espérance pour l’émigration légale’’.

Source: APS

Article Lu 1899 fois

Dimanche 30 Mars 2008





1.Posté par papa le 30/03/2008 16:52
P2222222222222222222222222222

2.Posté par chacha le 30/03/2008 18:17
bande de corrompus

3.Posté par lo le 30/03/2008 18:35
Donc si je comprend bien tu veux dire que l avenir des jeunes senegalais ne se trouve pas au senegal mais plutot en espagne.
Au moins tu es d accord de l echec total de WADE
federation federation federation federation federation (droit d auteur a mamadou PENE)

4.Posté par pakito le 30/03/2008 20:01
salut tout le monde moi je s8 ici je sait tout les filles essayer de sechapper pour senfuir a leur famille dici et la police se mettait a leur recherche ils les ont ratrapper et leur rapatrier au senegal cest honte cest de limuliation chez nous

5.Posté par fdg le 30/03/2008 22:35
ça c'est de l'esclavage moderne...y a rien à dire

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State