Référence multimedia du sénégal
.
Google

ORCHESTRA BAOBAB… De retour avec « Made in Dakar »

Article Lu 1716 fois

Ils sont de retour ! Cinq ans après le succès de leur précédent album, « Specialist In All Styles », l’Orchestra Baobab revient avec « Made in Dakar », un enregistrement qui met en lumière le groupe sur la scène mondiale. Ils sont de retour et ils rencontrent la presse nationale et internationale le lundi 10 septembre à partir de 15 heures 30 au Just 4U.



ORCHESTRA BAOBAB… De retour avec « Made in Dakar »
L’Orchestra Baobab, groupe emblématique, a su traverser le temps (près de quatre décennies d’expériences intéressantes, de ruptures, de retrouvailles et de bouleversements), à se maintenir sur la scène musicale avec la plupart des membres. « Une formation musicale qui associe toujours subtilement ses influences multiples et un son en constant renouvellement », précise le communiqué de Baobab Communication dont nous avons reçu copie. En 2001, la formation sénégalaise a fait son grand retour en studio et sur scène après 16 ans de silence, ajoute-t-on.

L’Orchestra Baobab en a profité pour collectionner les critiques très favorables et recevoir des distinctions y compris celles de Radio Awards et de la BBC, et une nomination aux Grammy pour « Specialist In All Styles ». Récemment, dans le prolongement de longues tournées internationales, rappelle par ailleurs communiqué, l’Orchestra Baobab a retrouvé le chemin des clubs de Dakar en combinant le son rythmé et lancinant des premiers disques aux arrangements les plus modernes. Au grand bonheur des mélomanes. Et puis, voici l’Orchestra Baobab avec son nouvel album « Made in Dakar ». Avec des artistes comme Rudi Gomis, Balla Sidibé, Ndiouga Dieng, Barthélemy Attisso…Baobab s’inspire des rythmes afro-cubains, au Créole Portugais, en passant par la rumba congolaise, le high-life, le calypso, la soul américaine et aussi du folklore sénégalais.

Enregistré au studio Xippi de Dakar, « Made in Dakar » prolonge l’histoire du groupe, dit-on, en s’appuyant sur son actualité. « Nijaay », un des titres-phares de l’album, un hymne aux joies et réalités du mariage, écrit par Laye Mboup, le légendaire chanteur du Baobab disparu dans un accident de voiture en 1974. C’est une des plus belles chansons avec Assane Mboup et Youssou Ndour. « Sibam » avec Médoune Diallo, Thio Mbaye aux percussions, entre autres morceaux.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1716 fois

Samedi 8 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State