Référence multimedia du sénégal
.
Google

OR ET ARGENT POUR UN PELERINAGE A LA MECQUE: Plus de 1.500 femmes victimes d'un «adou kalpé»

Article Lu 12459 fois

D'un versement d'or et d'argent dans une mutuelle d'épargne et de crédit de la place à la promesse de facilitation pour l'octroi de financement, plus de 1.500 femmes ont perdu l'espoir de se rendre aux lieus saints de l'Islam cette année. Escroquées, soutiennent-elles, par une certaine A. N. Khaly, ces dames supposées partir cette année à La Mecque en sont finalement à faire le pied de grue devant la maison de leur bourreau et à l'aéroport. Ou encore, à se rendre dans les commis­sariats pour déposer des plaintes.



OR ET ARGENT POUR UN PELERINAGE A LA MECQUE: Plus de 1.500 femmes victimes d'un «adou kalpé»
Désireuses de faire leur pèleri­nage à La Mecque cette année, plus de 1.500 femmes font le pied de grue depuis quatre jours entre Sacré-­Coeur et l'aéroport Sédar Senghor. En effet, expliquent quatre de ces candidates au pèlerinage E Guèye, K. Seck, P. Paye et N. Diop venues conter leurs malheurs hier en début de soirée à Walf Grand-Place, «il y a de cela six mois pour certains et trois mois pour d'autres d'entre nous, une grande mutuelle du Sénégal nous a demandé de lui remettre 600.000F et 100 grammes d'or pour qu'elle nous octroie un financement de 3 millions pour aller à La Mecque.» Aussitôt dit, aussitôt fait. Et, comme elles, plus de 1.500 autres femmes, aussi motivées les unes que les autres, décident de se lancer dans la «bonne affaire» en versant sans hésiter la somme demandée et les 100 g d'or. Cependant, toutes n'ont pas pu remettre 100 grammes d'or à la mutuelle de crédit.

E Guèye, l'air désespéré, ton­jours surprise, de s'être laissée rouler dans la farine de la sorte soutient : « il y a une femme qui nous a expli­qué avoir remis 115 grammes d'or ». Le plus étonnant, poursuivent ces victimes, c'est que la mutuelle ne voulait prendre ni carte grise ni titre foncier, seulement le bijou valeu­reux et facile à écouler.

C'est ainsi qu'au moment de s'inscrire pour cette « aubaine », elles font la connaissance d'A. N. Khaly à la mutuelle même. Leur ayant fait croire qu'elle à la possibilité de hâter la procédure auprès de la banque, sous prétexte qu'elle y est très influente, elle propose ses services aux femmes. Sans hésiter, les postu­lantes au pèlerinage se livrent à coeur ouvert à A. N. Khaly et lui don­nent carte blanche pour le retrait des financements. «Elle a même fait croire à, toutes les femmes qu'elle a complété le poids de l'or de certaines qui n'avaient pas encore pu tout donner », souligne E Guèye.

Les conditions remplies pour l'obtention du financement, les femmes laissent le soin à celle qui s'est proposée être leur marraine bienfaitrice de retirer la somme. C'est ainsi que, racontent nos inter­locutrices, « A. N Khaly est partie reti­rer le premier chèque de 15 millions 88.5 mille francs vendredi dernier 30 octobre à 8 h, en attendant la deuxième partie. Car, c'est 31 millions de francs qu'elle devait retirer cette semaine pour 15 on 16 personnes.»

Astucieuse, toujours à en croire l'une d'elles, leur bourreau a demandé que le chèque soit mis à l'ordre d'une association à but isla­mique et qui emmène chaque année des pèlerins à La Mecque. C'est ce qui a permis à A. N. Khaly de verser directement les millions dans le compte de son époux, qui n'est autre que le président de l'association. Et, N. Diop de développer que : «son époux qui nous a promis hier de nous rembourser dit ne rien savoir de cette histoire. Puisque, parait-il, A. N. Khaly a dit à ce dernier que cet argent était le versement de sept personnes de leur association.»

Etant mis au courant du « détournement» que venait de faire leur «bienfaitrice», qui à leur connaissance n'a jusque-là pas pu prendre possession du second chèque, ces dames qui pensent qu'un réseau s'est formé pour détourner, l'argent et l'or des femmes ne comptent pas laisser l'affaire en rester là.

Après avoir passé une bonne partie de la soirée d'avant-hier à l'aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar, alors qu'on leur avait signalé que Mme et son époux allaient voyager, elles se sont ren­dues hier à la police de Dieuppeul pour déposer une plainte. «Certaines d'entre nous font le pied de grue devant sa maison à Sacré-­Coeur où il n'y a personne. De plus, les portes sont verrouillées. Les autres sont à l'aéroport pour qu'elle ne prenne pas l'avion et nous échappe pour de bon. Quant aux plaintes, c'est sûr qu'elle en aura beaucoup, car ces dames sont malheureuses», lancent E Guèye.

La première vague devant déjà commencé à voyager cette semaine, ces dames semblent avoir perdu tout espoir de se rendre à La Mecque cette année, dans le cadre de ce financement. Car, «rien n'est encore réglé pour quelqu'un qui doit aller à La Mecque, ce n'est pas possi­ble. Nous sommes simplement victimes d'un adou calpé.» Raison pour laquelle, elles ne souhaitent que récupérer leur argent et leur or.

Quant à A. N. Khaly, qu'on a essayé de joindre au téléphone, (celui-ci nous a été communiqué par ces victimes), son numéro est suspendu.

Aïssatou THIOYE.
Source Walf Grand Place

Article Lu 12459 fois

Jeudi 5 Novembre 2009





1.Posté par commissaire dioukhane le 05/11/2009 11:34
egal lou khew tey ? toujours que des femmes ; niaww

2.Posté par mara le 05/11/2009 11:55
yéna dof déééééééééééééééééé

3.Posté par diondo le 05/11/2009 13:07
Est il necessaire de s'endetter ou de faire des tontines pour aller à la mecke? Ce ki est sûr ces dernières ne remplissaient déjà pas les critères pour un hadji.Elles sont déjà punies ! c pas la peine d'insister pour aller.

4.Posté par AC le 05/11/2009 13:25
Voilà bien l'unique but de cette escroquerie : que les arabes se fassent de l'argent sur le dos des "croyants".

5.Posté par lune le 05/11/2009 14:37
AC du post 4,

Ben alors il faut dire la même chose pour Touba aussi.

Sauf que le pélérinage de la Mecque fait partie des 5 piliers de l'Islam alors que Touba non.

6.Posté par pointini le 05/11/2009 15:41
on ne doit pas s'endetter pour aller a la mecque mesdames. Je vs assure senegal, beaucoup ne connaissent rien de leur religion.
C'est normal ils passent tous leur temps a ecouter "les garoucats" de serignes qui ne parlent rarement de leur religion et ne leur apprennent rien du tout.

7.Posté par pipi le 06/11/2009 01:52
c trop marrant tout cela. ha! opium ,pardon (religion) quand tu nous tiens.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State