Référence multimedia du sénégal
.
Google

OPERATION DE VENTE DES CARTES DU PDS-L A THIES : La « Gc » ne se rangera pas derrière Rewmi

Article Lu 11575 fois

Se sentant assez forte pour faire cavalier seul lors des opé­rations de vente des cartes du Pds-l à Thiès, la «Génération du concret», par le biais de son responsable des jeunes, Ndiaga Diaw, a fait savoir, hier face à la presse, qu'elle ne comptait pas se ranger derrière une quelconque obédience politique dans la capitale du rail.



OPERATION DE VENTE DES CARTES DU PDS-L A THIES : La « Gc » ne se rangera pas derrière Rewmi
La «Génération du concret» ne se rangera derrière aucune obédience politique. Encore moins derrière ce qu'il est convenu d'appeler l'ex­-Rewmi d'Idrissa Seck. À en croire Ndiaga Diaw, les partisans de Karim Wade ne comptent travailler pour per­sonne, sinon pour leur leader. «Les sec­teurs qu'on monte, nous le faisons uniquement pour lui. Nous ne nous tuons pas à la tâche pour en faire bénéficier d'autres responsables dans la cité du Rail», a-t-il déclaré hier. Et s'il a tenu à faire cette précision, c'est parce que, selon lui, des gens soutien­nent que le travail qui se fait sur le ter­rain thiessois est acquis à la cause du parti Rewmi. Or, poursuit-il, «il n'en est absolument rien».

«Si on nous parle d'unité et que chacun doit venir apporter ce qu'il a pour faire bloc, et que nous, à notre niveau, nous ne nous sentons pas à l'aise, nous choisirons tout bonnement de nous écarter de travailler pour le compte de notre leader qui, à la fin, glanera toutes les cartes pour les remet­tre au président Abdoulaye Wade. C'est notre interlocuteur. Et encore, ici à

Thiès tout le monde sait qu’il existe deux formations politiques qui s'acti­vent. Le parti de notre leader Karim Wade et celui d'Idrissa Seck, le Rewmi», a soutenu Ndiaga Diaw, responsables des jeunes concrétistes de Thiès. Et de poursuivre : «Mais nous sommes incontournables ici. Car seul le prési­dent de la «Gc» dispose du profil adé­quat pour diriger le Pds-1.» Pour Ndiaga Diaw, il n'ira pas jusqu'à affir­mer qu'ils ne marcheront pas avec le leader du parti Rewmi, étant donné que ce parti est revenu retrouver sa famille d'antan. En revanche, a-t-il martelé, ils comptent garder leur «éti­quette» de concrétistes. «Tous les res­ponsables politiques, mêmes les trans­humants ont leur place au sein du Pds­l, mais nous sommes libres d'oeuvrer et de faire en sorte que Karim prenne le dessus sur eux. Aussi, nous n'accepte­rons pas, dans notre objectif qui est de mener à bien la vente des cartes, de batailler ferme afin de pouvoir monter des secteurs, que des personnes malintentionnées viennent jeter le dis­crédit et, perturber nos rangs»; a conclu Ndiaga Diaw,

Ramatoulaye SARR
Source Walf Grand Place

Article Lu 11575 fois

Mardi 9 Février 2010




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State