Référence multimedia du sénégal
.
Google

OBSEQUES DE KARINE WADE: Idy zappé par Karim Wade

Article Lu 12628 fois

La député Aida Mbodji, tête de liste de la commune de Bambey a été élu maire de cette commune, une grande première dans cette ville qui n’a jamais connu d’édile femme.



OBSEQUES DE KARINE WADE: Idy zappé par Karim Wade
Un fait a beaucoup intrigué les observateurs de la scène politique, depuis le décès de Karine Wade, épouse de Karim Wade, le fils du chef de l’État. Pas une seule fois, l’ancien Premier ministre, président de Rewmi, Idrissa Seck ne s’est déplacé pour exprimer sa solidarité à la famille présidentielle éplorée. De même, on ne l’a pas entendu publiquement présenter ses condoléances. Ce qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des observateurs. Pourtant, de sources sûres proches de l’ambassade du Sénégal en France, Idrissa Seck avait payé un billet d’avion pour se rendre à Paris auprès du chef de l’État et de Karim Wade, dès que le décès de Karine Wade avait été annoncé. Seulement, rapportent nos sources, c’est le fils du chef de l’Etat, Karim Wade lui-même qui n’a pas voulu d’Idrissa Seck à leurs côtés. Karim Wade, le fils du chef de l’État n’arrive toujours pas à porter dans son cœur, l’ancien numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (Pds), Idrissa Seck. Malgré la douleur qu’il porte avec la perte de son épouse, Karim Wade s’est opposé à la présence d’Idrissa Seck aux obsèques de cette dernière, rapportent nos sources. Depuis le décès de Karine Wade, on n’a pas vu une seule fois, Idrissa Seck se déplacer pour exprimer sa solidarité à la famille présidentielle. Une attitude qui intrigue au moment où, il est question de son retour au Pds. Surtout que d’autres leaders de l’opposition, malgré l’adversité politique se sont déplacés pour présenter leurs condoléances à la famille Wade. Des sources basées à Paris et proches de l’ambassade du Sénégal en France nous révèlent pourtant que l’ancien Premier ministre avait déjà réservé son billet d’avion pour se rendre auprès de Karim Wade et du président de la République, dès qu’il a été mis au courant du décès de Karine Wade. Et nos sources de nous indiquer que c’est Karim Wade qui n’a pas voulu de la présence d’Idrissa Seck à leurs côtés en France. L’opposition de Karim Wade a été telle, qu’on n’a pas aperçu Idrissa Seck, ni à l’aéroport le mercredi 15 avril lors de l’arrivée de la dépouille mortelle, ni à l’hôpital Principal, ce jeudi 16 avril à la levée du corps. L’ancien Premier ministre qui avait vraiment tenu à être aux côtés de la famille présidentielle en ces moments de douleur, s’est tout de même résolu à envoyer une délégation de son parti Rewmi composée de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Youssou Diagne, Pape Diouf, Ndèye Maguette Dièye, Waly Fall et Ousmane Thiongane pour assister à la levée du corps de l’épouse de Karim Wade. Lors de la levée du corps, un fait s’est produit et n’a manqué d’attirer l’attention de plus d’un parmi l’assistance et de susciter des commentaires. Massamba Sarr, du service du protocole de la présidence de la République qui était chargé de lire les noms des personnalités et délégations présentes à la cérémonie, a royalement ignoré de citer les responsables envoyés par Idrissa Seck.

Source: 24h Chrono avec Nettali

Article Lu 12628 fois

Vendredi 17 Avril 2009





1.Posté par sad le 17/04/2009 19:06
nous qu il vienne ou qu il ne vienne pas c pas notre probleme nous presentons nos condoleancxes a la famille de karine ...que la terre lui soit legere

2.Posté par touew le 17/04/2009 20:50
mandoulène,

3.Posté par Ali le 18/04/2009 00:16
Vraiment on s'en contre fiche.....Nos millions on encore etait depense pour des interets prives......

4.Posté par du courage karim le 18/04/2009 02:14
Nous n’aimons pas Karim Wade parce qu’il nous montre nos tares de sénégalais.
1) Nous passons notre temps à parler pour ne rien dire, il est silencieux alors nous disons qu’il ne parle pas parce qu’il ne comprend pas wolof. Alors nous déplaçons le débat en disant que celui qui ne comprend pas wolof ne peut pas être président. .
2) Nous passons notre temps à ne rien faire et à ne pas réaliser grand-chose, lui a réglé au moins le problème de l’entrée et de la sortie de Dakar ville pour toux ceux qui habitent Oakam, Ngor, Yoff , almadies, nord foire et autres, on lui reproche de ne pas régler en même temps les problémes de pikine, guédiawaye, thiaroye, rufisque. Pourtant d’autres ont eu 40 ans mais ont été incapables de faire ne serait qu’un seul échangeur.
3) Nous sommes hypocrites et passons notre temps à faire du masla et du « grawoul ». Il refuse que Idy insulte son père et vienne ensuite parader lors du décés de sa femme, nous disons qu’il n’est pas sénégalais car il refuse qu’on vienne « compatir » faussement à sa ***!ur.
4) Il ne traine pas à gauche et à droite en train de draguer les midinettes de Dakar, il vit tranquille auprés de son épouse et de sa petite famille, alors nous lui collons l’étiquette de PD. On voudrait qu’il fasse comme cet ancien ministre d’etat, chargé des affaires présidentielles de Diouf qui avait trois femmes, mais a engrossé la filleule du cardinal Thiamdoum et a donné des dizaines de nos maisons de sacré cœur à ses conquêtes.
5) Quand son père s’est rendu compte que tous les sénégalais à qui on confiait des projets pensait d’abord à se sucrer, il décida de lui confier ses projets où il y avait le plus d’argent afin de surveiller les deniers du contribuable, les déçus créèrent toutes sortes de mythes, genre monsieur 10% et accusérent Karim de s’enrichir avec leur argent dans le cadre de l’ANOCI. Ils crient partout qu’on doit auditer l’ANOCI alors que l’ANOCI est la seule structure du pays qui a un contrôle interne, un conseil de surveillance avec des membres de la société civile, de la presse, un cabinet d’audit externe et qui n’a passé aucun marché de gré à gré durant son existence. Mais les sénégalais disent « thiéré bi souma si lékoul kheupp si souf ». Alors on crée des confusions du genre corniche a 376 milliards alors que les 376 milliards représentent tous les investissements privés et publics (hotels et routes, centre de conférences qui étaient projeté pour le sommet.
6) Nous fuyons tous le Sénégal pour aller en europe, aux usa, au canada chercher fortune alors que lui a laissé un boulot de directeur associé dans une banque de londres pour venir aider son père et son pays, a refusé une offre d’emploi de l’émir de Dubai avec un salaire de 300 000 euros nets mensuels, sans compter les avantages alors que ceux qui le critiquent sont incapables de prendre le risque de laisser leur situation pour venir se battre au Sénégal. Ils déversent leur bile sur Karim pour oublier la grisaille, les hivers rigoureux, le stress, la solitude.

La seule chose qui doit conforter Karim qu’il est sur le droit chemin puisqu’il a contre lui toute la mafia politique, médiatique et intellectuelle du Sénégal.

5.Posté par musa le 18/04/2009 04:17
Alahouma Sali Wa Salim Ala Seydina Mouhamadin Wa Alihi Wa Assabihi Wa Salama Tasslima KASSIRA
ina li lahi wa ina ilayhi rajihoun.A Karim Maissa Wade,a ses enfants,a sa famille,ainssi que a sa belle famille je presente mes tres sinceres condoleances

6.Posté par ndeye le 19/04/2009 15:02
j'ai aimé le texte de "du courage karim". Vs avez dit toute la vérité. J'ajoute que bp ont présenté leurs condoléances la tête très basse car qu'est-ce que ceux là n'ont pas dit quand karim est parti précipitamment au chevet de sa femme en phase finale ? Karim est une valeur sûre. N'en déplaise à ses détracteurs, nous lui accordons notre confiance car, ces politiciens "périmés" comme des médicaments ayant dépassé la date d'utilisation nous pompent l'air. C'est dommage que les sénégalais se comportent comme des amnésiques. Nous qui avons accompagné Me WADE dans l'opposition et même les sénégalais qui étaient contre lui mais qui
ont une portion d'honnêteté, savent que l'histoire du PS est sombre, leur gestion gabégique, leur comportement inqualifiable vis à vis de l'intérêt du pays, et cela durant leur 40 ans de "régne absolu". Si n'importe qui se permet de faire des commentaires d'experts, crier ses doléances, attaquer le PRESIDENT, c'est que justement, c'est avec WADE, que les sénégalais ont pris conscience de leur état de citoyen ; ils ont compris grâce au démocrate WADE, qu'ils sont LIBRES. Malheureusement, cette prise de conscience est manipulée, détournée vers seulement la critique, par ceux qui ont peur de leur disparition définitive de la scène politique. Mais la vérité fera jour et personne ne peut annuler les réalisations de l'alternance, au niveau national et international. Karim en est l'un des pionniers et nous serons patients. Du courage mon frère et que Dieu et BAMBA t'accompagnent et t'éclaire. Tu es jeune, intelligent, poli, travailleur et surtout patriote. Demain il fera jour, la marche du temps appartient à Dieu, et il reconnait les hommes. Continue ta route et reste comme tu es. Aida Marème Carine est au paradis. Tu as été un époux exemplaire ; sois un père exemplaire pour vos enfants. Tu as montré aux perfides et méchants qu'il vaut mieux travailler et se taire, plutôt que de chercher à berner le peuple par la parole car ce peuple sénégalais est maintenant mature grâce à l'homme du 19Mars. allah protège KARIM et le préserve. Amen

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State