Référence multimedia du sénégal
.
Google

Nouvelle grogne dans les casernes : La police tabasse les invalides

Article Lu 11291 fois

XIBAR.NET (Dakar, 20 Février 2010) - Le président Wade est prompt quand il s’agit de discourir à propos des tirailleurs et de faire défiler les militaires. Mais il n’a aucun égard, pour ceux qui tombent au champ de bataille ou qui en reviennent handicapés. Il leur préfère ses statues, ses calots bleus, ses généraux et ses bains de foule. Sa meute leur a tapé dessus !



Nouvelle grogne dans les casernes : La police tabasse les invalides
Les invalides de guerre avaient subi l’assaut des forces de l’ordre. C’était à l’occasion d’une marche au cours de laquelle ils se signalaient aux autorités, qui les avaient laissés à leur sort, après services rendus à la Nation. Mais l’Etat ordonna qu’on cogne sur eux, qui ont perdu un membre ou pris une balle pour défendre le drapeau de leur pays.

Ce vendredi 19 février, ils s’étaient donné rendez-vous devant leur siège, sis à quelques mètres de la Place du Tirailleur. Ils subiront, encore, l’assaut des policiers. Leur faute a été d’avoir arboré des brassards rouges, pour rappeler au président Wade les engagements pris à leur égard : toits, prise en charge, etc. Le président Wade démontre ainsi que les dignes fils de la Nation sont ses bêtes à abattre. Il est prêt à décaisser des milliards pour se donner en foule. Il donne des cadeaux en millions, aux diplomates et marabouts. Mais point d’aide » à ceux qui souffrent.

Le président Wade préfère octroyer des villas et entretenir ses « calots bleus ». Pour les militaires invalides de guerre, il n’a que le fouet. Il préfère accorder des faveurs aux gradés, pour qu’ils l’aident à se maintenir au pouvoir. Les militaires invalides ne peuvent plus lui servir. Il ne fera rien pour eux. Il leur préfère sesstatues, qu’il a fait construire à 14 milliards, après un troc de terre d’une valeur de 100 milliards. Pourtant, le coût des gradins de son monument, que sont fils a fait détruire, pouvait régler intégralement les problèmes de ceux qui sont devenus infirmes pour leur pays : cinq cents millions de francs Cfa. Une somme qui pouvait régler définitivement le problème de la mutuelle, que réclament les militaires invalides.

Les shoppings de sa femme dépassent largement la somme nécessaire à la construction des logements, qui leur reviennent de droit. Mais, le président Wade a préféré ériger la « cité » de ses calots bleus. Les militaires envoyés au front en Casamance, qu’on évacue par dizaines et par jour, pourraient bien se poser des questions au regard des images diffusées par les médias. Leurs familles également. Le Sénégal prend acte !

La Redaction

Article Lu 11291 fois

Samedi 20 Février 2010





1.Posté par sare le 20/02/2010 11:45
JAI HONTE POUR MON PAYS on sait battu pour rien il faut que cette injustice arrete si on ne fait rien nous en activiter et sous les ordres de ce regime finiront comme ses pauvres braves et vieux soldat en amerique on les appelle les heros au senegal on les tape dessus et notre president depense des milliards pour le plaisir de sa propre famille ALTE AUX TRAITES

2.Posté par déssu le 20/02/2010 17:29
g vremen honte g pitié de c hommes!! sa moromu baay ak sa morommu mam ngay torokholl nii!! ils ne meriten pa sa!! il nele meritten pa!!! KE DIEU VOUS BENISSE MAM AK TONTON KE DIEU VOU BENISSE PR SKE VOUA VEZ FAI PR NOTRE PAYS!!! yalla ngui guiss yeup!!vs avé kombatu pr notr pay yala di nalen ko fééyy

3.Posté par Alpha le 21/02/2010 11:43
Je pense que les Policiers qui ont agi n'ont pas recu l'ordre du President. C'est des professionels du maintien de l'ordre et savent qu'ont peut disperser une foule sans utiliser la force.
Les seuls responsables ce sont les chefs de la police et les hommes envoyes sur le terrains qui ont agi uniquement pour faire plaisir a des hommes tapis dans l'ombre.
Combien de policiers sont de mutiles de guere en Casamance. Si demain ces derniers organisaient une marche ils recevront le meme traitement.

Honte a ceux qui s'en prennent a des invalides. Ils pouraient a leur tour se trouver dans la meme situation> Chers policiers il y a des violences inutiles, Cessons de profiter de notre position pour ecraser les manifestans pacifiques.
J'ai honte de certains policiers de mon pays. ce sont des complexes qui veulent se completer en utilisant la force. J'en appelle a la responsabilite du nouveau Directeur Monsieur Codé de prendre en main ce corps et de revoir le comportement des hommes en particulier les Auxilliaires de police qui n'ont recu aucune formation en Maintien de l'ordre.
Nous sommes censés proteger les personnes( je suis du corps de la police)

C'est minable et j'ai vraiment honte.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State