Référence multimedia du sénégal
.
Google

Nouveau brûlot de Abdou Latif Coulibaly : Karim Wade opte pour la diversion

Article Lu 13282 fois

XIBAR.NET (Dakar, 20 Aout 2009 - Depuis qu’ils sont informés du contenu du nouveau livre du journaliste et écrivain Sénégalais, Abdou Latif Coulibaly, « Contes et mécomptes de l’Anoci », le fils du président, Karim Wade, et son staff étudiaient le meilleur profil à aborder. Ils prépareraient un « non-événement » pour faire « oublier le brûlot ».



Nouveau brûlot de Abdou Latif Coulibaly : Karim Wade opte pour la diversion
Depuis la parution du livre de Abdou Latif Coulibaly, le super ministre d’Etat Karim Wade serait dans le même état mental que celui du lendemain de la proclamation des résultats des élections locales, auxquelles il avait participé et à l’issue desquelles lui et son mouvement « politique » dénommé « Génération du concret » avaient subi une vraie débâcle pour un baptême de feu et en dépit d’une forte et coûteuse médiatisation. Karim avait été battu dans le bureau de Point E où il avait voté. La liste de la coalition « sopi » 2009, où il figurait en très bonne place pour la conquête de la capitale sénégalaise avait été laminée par la même coalition « Benno siggil Senegaal », qui réunit les partis de l’opposition la plus radicale et représentative. Ainsi, avancent ses proches, depuis, « c’est à peine que Karim desserre les dents ». Autour de lui, ses conseillers Européens, qu’il a recrutés pour lui
trouver la meilleure stratégie « pour liquider » le journaliste Abdou Latif Coulibaly , seraient les « rares auxquels il parle ». Ceux-ci lui auraient conseillé de ne pas ester en justice contre l’auteur du livre « Contes et mécomptes de l’Anoci » ; entendez l’agence nationale de l’Organisation de la conférence islamique, dont il est le président. Car, pour ce cabinet, traîner le journaliste devant la barre équivaudrait à « non seulement lui faire plus de publicité, mais aussi à lui offrir un cadre pour étayer, en public, ses arguments », qui seraient du béton. Autrement, la task force européenne de Karim ne met pas en doute les révélations de Abdou Latif. Ainsi, elle lui a conseillé de laisser passer l’ouragan ». Mieux, il s’agit pour ces « ingénieurs » versés dans la prospective de créer un «non-événement qui déconnectera l’attention de l’opinion du livre de Latif ». Quel sera cet « événement » ?
C’est la question à laquelle les « experts Européens » de Karim seraient tenus d’apporter une réponse « à mettre en œuvre avant la pleine rentrée gouvernementale ». Mais, c’est comme qui dirait que ces « manitous blancs » semblent ignorer les mentalités et les réactions des Sénégalais ». Ils semblent ne pas savoir que l’essentiel des électeurs actuels sont nés après les indépendances et ont expérimenté qu’il n’y a de vérité politique que dans les urnes. Le « mépris » suffira-t-il comme réponse aux « Contes et mécomptes de l’Anoci » ? Les prochains jours feront le décompte.

La Redaction

Article Lu 13282 fois

Jeudi 20 Août 2009





1.Posté par BAYE GORGY le 20/08/2009 06:54
(KARISMA) AKA BAKH SI DOMOU ADAMA........
CHÉMMMMMMMM A CHÉMMMM KHAKH TOUFFFF TOUFFF......???

YALLA NATOUNALA KOULA KHOLL (SÉÉKHLOULA)
BOULÉNGA NIARI DÉRÉTI (SOBÉ) WEYYOU BANDI BOU GORR AK (MAGATOUP TOUBAP BOU AMOULL THIOSSAN........NIARI BANDI YOU TAKAWALOU BADAJÉ MOUSOUNIO TAKKANTÉ MOUKK (DI NIDIALO GODDI AK BETHIÉK BA DIOURR BI MALA SOKO KHOLÉÉ SÉÉKHLOU YARAMAMWIIIIIIIII)

SOUY WAKH DANGAY (FATTT) KÉPP KOULAY DÉGLOU......SOU RÉÉTANÉÉ KOULAY KHOLL DO BOUGGE LOUDOULL KHAROU DÉÉ BAYYILAK ADDOUNA........NDAKH DO KHAM BANN KHÉÉTOU DOMOU ADAMA MOY DIÉEMM JII??))

BILLAY SILLAWO NIO AM NATTOU NIOUNN (SENEGAL)

KÉNN KHAMOULL NDAKH (POUNÉLA) WALLA DÉRÉTOU BAMBARA AKK NAROU GANNAR...... YAY DOMOU HARRAM KHOWMA KOULAY SAMMLO AY (BÉYÉM) SAKKA DILA KHALATA DIOKH REÉW MAN NA NOPPI SAKH WAY!!!!

2.Posté par FAS le 20/08/2009 07:13
en tout cas karim tu ferais mieux de laisser les senegalais tranquillement ..il n est pas du tout normal que tu t impose de cette maniere...le senegal n est pas une dynastie.....et tu verras que le senegal n est pas prèt à t accepter....ton père est devenu tout ridicule à cause de cela....

3.Posté par Senegalhacker le 20/08/2009 09:03
FAS tu ne peux décider pour les autres millions de sénégalais, laissez ce gosse tranquille, quel est votre problème nom de Dieu, Karim souba karim ngone, way way bayilène domou diambour mou job

4.Posté par domudjoloff le 20/08/2009 09:42
Ce qui me sidère, ce sont ces vautours européens recrutés par Karim Wade et payés avec l'argent des contribuables sénégalais pour aider ce vaurien à continuer de leurrer les Sénégalais sur tout l'argent dilapidé et détourné par lui et ses proches. La question est de savoir quand est ce que les Sénégalais vont se soulever contre ces charognards qui sont en train de détruire le Sénégal?

5.Posté par mousse le 20/08/2009 09:45
latif doit recevoir des mains du peuple..........une tres distinction......un titre honorifique pour avoir mis au courant la population sur les derives de cette famille de voleurs...qui ont piier le pays............avec des centaines de milliards detournes.........la preuve ils sont tous en vacance a l etranger ....pour digerer ce qu ils ont voles.........le vieillard se soigne en suisse............karime est sur lz cote d azur........entrain de depenser sans compter..............voila les narcos voleurs qui diriges le pays...........

6.Posté par sambou le 20/08/2009 10:23
quand on n;est pris la main dans le sacs cela passe de commentaire moi je suis du pds mais je condanme fermement leur façon de faire on doit ecouter le peuple ils doivent revoir leur copie le temps presse et 2012 n;est pas loin sinon c;est la defaite au election il faut arreter de tromper les gens; ce peuple nous a tout donne

7.Posté par raoul le 20/08/2009 10:49
c'est votre propre création ,la rédaction de quoi ,l'article est fait de supposition,pas de certitude,dans vos déclarations ,karim comme vous dites n'est pas a dakar le cabinet n'est pas a dakar comment pouvez vous nous parler de plan pour un cabinet ,si vous vous rappeler du livre de latif sortit a la veille d'élections présidentilles,de 2007, un meurttre commandité ou je ne sais pas ,les sénégalais n'ont pas reagis il faut attendre un échec du livre pour dire que tel ou tel a inffluancé,les sénégalais n'aiment pas la méchanceté,tu peut etre contre quelqu'un ,mais quand tu t'acharne sur lui,tu perds l'estime des sénégalais,vous etes les seuls a lire ce livreet vous n'étes pas nombreux,ni les gens qui décident dans ce pays de grace parler de la situation des plus démunis et non toujours des plus riches,les sénégalais sont fatigués de leurs intelectuels,journalistes,politiciens,enseignants,gouvernements,leaders politiques,mouvance présidentielles,opposants,nous sommes fatigués de vous ,tous les jours karim,Awade,tanor,niasse,bathily,dansokho,et autres et pas de solutions miracles les memes discours de momar samb depuis 40ans ,les memes analyses de ibrahima SENE,sauf quand le PIT était au gouvernement avec WADE ,tout aller bien ,pour ibrahima sene et autres ;comme dirait l'autre ce peuple nous a tous donné donc considération a ce peuple ,les directeurs généraux,les ministres ,les leaders politiques ,les marabouts tout le monde en vaccances au sénégal et les googorluu,sont la qui chaque jour cherchent la dépense quotidienne

8.Posté par Acces le 20/08/2009 11:12
Wala nala Meuwty setsi Karim WAde

9.Posté par MANDIKAT le 20/08/2009 11:25
Ivoirien dit: "quand petit ivoirien vole,on dit il est voleur; mais quand c blanc qui vole on dit détournement."

10.Posté par Passant le 20/08/2009 12:10
génération du concret, beau concept mais, je pense que accompagnée de transparence cela pourrait avoir un avenir

11.Posté par CISSE le 20/08/2009 13:11
je pense que Karim doit être puni comme tout Sénégalais qui ulise l'argent du pays sans avoir donner des preuves. ce régime a mi le pays à genou. C'est à nous de prendre nos responsabilités et de descentre dans la rue pour réclammer justice. 2010 est loin, il faut les chasser sinon un jour viendra on va se manger entre sénégalais c'est à dire une guerre civile. L'armée doit prendre ses responsabilités visa-vis de ce régime, renversé le régime et organise une élection démongratique sinon attendre 2010 on risque de ne pas trouver rien dans les caisses pour organiser des élections.

12.Posté par familles de victimes du naufrage du Joola le 20/08/2009 13:28
Ce petit message et ce lien sur site web pour la mémoire des victimes du Joola, la plus grande catastrophe mondiale civile connue à ce jour "le titanic africain" survenu le 26/09/2002 (près de 2000 victimes - 13 nationalités) Les victimes en autre, beaucoup de sénégalais ont péri dans d'atroces souffrances.

On savait que le bateau coulerait.... à quand un livre qui parlerait.......à quand un livre avec des témoignages......
"le Joola, le naufrage de la honte"

13.Posté par junior le 20/08/2009 13:29
LES SENEGALAIS SONT FATIGUES DE CES CONTES DE CES MECONTES FATIGUES DE KARIM ET DESON PERE DE TOUT CE REGIME QUI NOUS EMPECHE DE DORMIR LA NUIT PARCEQUE IL YA PAS D ELECTRICITE. LES SENEGALAIS SONT FATIGUES DE TOUS CES REGIME QUI PASSENT POUR PROFITER DES BIEN DU PAYS. TOUS AUJOURDHUI SONT RESPONSABLES DES DIFFICULTES QUE RENCONTRENT NOTRE PAYS. LES SENEGALAIS TOUT COUR ONT UNE GRANDE PARTIE DE RESPONSABILITE SUR TOUT CE QUI SE PASSE ACTUELLEMENT DANS CE PAYS. LES PLUS FAUTIFS CE DES CHEFS RELIGIEUX QUIN COMPLOTENT AVEC LES DIRIGENTS POUR SPOLIER LES SENEGALAIS. CA SUFFI. KARIM EST UN ENFANT né dans un monde ou il est rejeté par les blancs comme sa mere. Il montrer a ces idiots de blanc de quoi il est capable en volant beaucoup d'argent pour satisfaire sa mere et briser des gens. Il doit quitter ce pays qui appartient a son pere. ce pays n acceptera pas et n acceptera plus que des voleurs le gouvene. Nous voulons des mains propres. DES DIGNES FILS qui veulent voir ce pays depasser ces etapes noires de son histoire. A BIENTOT

14.Posté par africa le 20/08/2009 13:43
Avant même le début des travaux, tout le monde disait déjà on qu 'allait droit vers le scandale financier du siécle. Même prévenu, ce gosse n'arrive pas à s'en sortir la tête haute. Un looser demeurera toujours un looser!

15.Posté par diek le 20/08/2009 14:38
Mon cher Raoul ce gars ne perdera jamais l'estime des sénégalais avertis parce qu'il dit à haute voix ce que les gens pensent et disent à voix basse.
La majeur partie des sénégalais n'étaient pas convaincu de la gestion des projets par l'ANOCI. De toutes les façons les temps sont révolus il n'en est plus question de dilapider l'argent des contribuables à des fins personnels on dit non à l'enrechissement illégal de cette famille jadis pauvre jusqu'au cou. JE ne suis pas contre les grands travaux routiers mais que tout soit nikel du côté financier que qualité de la route.
Il avait défié Tanor s'il s'avère qu'il n'y a rien de louche dans cette gestion il n'a qu'à défier Latif sou boba ey sou boba je ne dirai pas délestage mais explosion des centrales du sénégal tout entier !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Certes il est entrain de réaliser son rêve avec l'argent du pays mais tôt au tard il payera les pots cassés fi ba feulé

16.Posté par Salam le 20/08/2009 14:53
Il parais que la coupure de courant est un stratégie pour faire oublier ke Livre de Latif ,????

Trop Fort le Talif voir le lien

http://www.youtube.com/watch?v=EIb7_75X2A4


:up::up::sn::sn:

17.Posté par pipo le 20/08/2009 15:11

Bonjour,

Pour Info

La vérité sur le Patrimoine de Abdoulaye WADE
2008

*******************


1° - Une Villa au Point E, agrandie par le rachat de la villa voisine.
Valeur estimée après transformation toujours en cours : 1 milliard


2° - Un terrain de 5000 m2 à Yoff Layenne. Valeur estimée : 750 millions


3° - Quatre terrains de 10.000 m2 aux Almadies. Valeur estimée : 8
milliards


4° - 60 terrains de 500 m2 sur la VDN à hauteur de la Cité Gorgui. Valeur
estimée : 6 milliards


6° - 5 Immeubles de 6 étages contenant 4 appartements par étage. Valeur
estimée : 7 milliards

7° - 10 terrains de 200 m2 dans le domaine du Cices. Valeur estimée : 400
millions


8° - 30 Hectares de terrain dans aux alentours de l'aéroport. Valeur
estimée 60 milliards


9° - Un terrain bientôt rasé de 3 hectares dans Dakar Centre Ville. Valeur
estimée : 30 milliards


10° - Un immeuble de 10 étages à la Rue Docteur Theze. Valeur estimée : 2
milliards


11° - Une cité de 20 villas sur la Corniche, à hauteur de la villa de l'ex
président Senghor. Valeur estimée 10 milliards

WWW.SENEVILLA.NET

12° - Un terrain de 10.000 m2 au niveau du Stade LSS. Valeur estimée :
1.750.000.000 f


13° - Un terrain de 100 hectares à Touba


14° - Un terrain de 150 hectares aux environs de Tivaouane


15° - Une propriété de 10 hectares à Popenguine


16° - Une cité de 100 maisons à louer à Kebemer


17° - 60 maisons achetées du Plan Jaxaay


18° - Des vergers et champs cultivés d'à peu près 5000 hectares répartis
dans différentes régions du Sénégal


19° - Une propriété à Versailles, en copropriété avec mon épouse,
réfectionnée et étendue. Valeur estimée : 4 milliards


20° - Un immeuble de 4 étages à Paris XVIème. Valeur estimée : 8 milliards

WWW.SENEVILLA.NET

21° - Une propriété à Montpellier - Une propriété à Bordeaux - Une villa en
Côte d'Azur - Une villa à Orléans - Une maison de maître à Lilles - Une
propriété dans le Michigan - Une propriété à New Orléans - Une propriété
dans le Wisconsin - Un immeuble de 3 étages à New Jersey


22° - Un hôtel de 90 chambres à Casablanca - Un hôtel 60 chambres à
Marrakech - Un hôtel de 48 chambres à Paris XIVème - un hôtel 50 chambres
en Suisse


23° - Des actions dans les structures suivantes, soit directement ou
indirectement : AIBD (20 % des actions totales) - DAPORT Sénégal (30 % des
actions) - BEN LADEN Sénégal (20 % des actions) - Dakar Dem Dikk (80 % des
actions totales) - SATTAR ( 30 % des actions) - OIL Libya (30 % des
actions) - ZAM ZAM (20 % des actions) - Jafza Sénégal (10 % des actions) -
Veolia Sénégal (10 % des actions) - GECOM Industries (20 % des actions) -
IRIS Sénégal ( 20 % des actions) - Expresso Sénégal (15 % des actions) -
DELARUE Sénégal (5 % des actions) - MEDIATIQUE Afrique (10 % des actions) -
AFRICA SALT (10 % des actions) - DP World Sénégal (10 % des actions) -
HENAN Chine Sénégal (10 % des actions) - OFFNOR Shipping Sénégal (20 % des
actions) - SERPM (Société d'Etude et de Réalisations des Phosphates de
Matam, 25 % des actions) - Cabinet CICE (30 % des actions) -


24° - Divers comptes en banque, soit à son nom ou au nom de Abdullah Wad,
ou au nom de Aboula Tzipi Wade ou au nom de Abadalaye Fabien Wade :

*** 4 comptes bancaires à Dubaï contenant respectivement : Commercial Bank
Of Dubaï => 32,5 millions de dollars - CityBank => 26,3 millions de dollars
- Emirate Bank => 16,1 millions de dollars - Standard Chartered Bank =>
10,9 millions de dollars

WWW.SENEVILLA.NET

*** 2 comptes bancaires à Chypres : Bank of Cyprus => 22 millions de
dollars - Hellenic Bank => 14 millions de dollars

*** 4 comptes bancaires en Frances contenant respectivement : Société
Générale => 17,6 millions d'euros - BNP Paribas => 14,3 millions d'euros -
Ex-Credit Lyonnais => 8,2 millions d'euros - HSBC Paris => 3,2 millions
d'euros

*** 2 comptes bancaires aux USA : Bank of America => 6,2 millions de
dollars - HSBC => 2,8 millions de dollars

*** 2 comptes bancaires en Suisse : Banque Migros => 43 millions CHF -
Banque Coop => 65,2 millions CHF


25° - Un parti politique dont il est le seul actionnaire à 100 %. Le
patrimoine mobilier et immobilier du parti est en copropriété avec son fils
Karim Ada : 500 voitures Pickup, 150 voitures 4x4, 35 voitures 8x8, 1 avion
20 places, 1 Péniche, 1 Yacht stationné à Nice, 1 permanence neuve
construite sur un terrain de 5000 m2

WWW.SENEVILLA.NET
Vendre, Acheter, Louer
100% GRATUIT

Manar GUEYE
Conducteur des Travaux
Crédit du Sénégal
Tel: 33 849 80 35 / 77 450 62 58
manar.gueye@creditdusenegal.com


PARTAGER CE MAIL AVEC TOUT LE MONDE, IL FAUT FAIRE EN SORTE QUE CE MAIL
SOIT LE PLUS LU DANS LE MONDE ENTIER,





18.Posté par challenger le 20/08/2009 15:34
Mr Wade ce livre vous interpelle il faut répondre au lieu de dire que c une divertion mais aussi le silence est une réponse.Si vous ne répondez pas ça veut dire que c vrai

19.Posté par hamedin le 20/08/2009 15:50
http://www.lemessagersn.info/Super-Latif_a380.html
Super Latif
Nous venons d’apprendre par la presse que M. Abdou Latif Coulibaly est l’auteur d’un nouveau brûlot intitulé « Contes et mécomptes de l’ANOCI ». Ne l’ayant pas lu, je ne pourrais m’avancer imprudemment sur le fond, précaution qui n’étouffe guère les fast-thinkers qui commentent déjà l’ouvrage sans l’avoir en main. Par contre ce qui intrigue c’est la subite obsession phobique de M. Coulibaly à l’égard de tout ce qui touche au président de la République et à son bilan. A mon avis c’est un sujet sérieux qui mérite une investigation fouillée du genre « Abdou Latif Coulibaly : Itinéraire d’un acharnement ».

Après avoir réalisé un seul ouvrage très complaisant sur les cinquante années de gestion socialiste[1], le directeur de publication du magazine la Gazette s’est reconverti brusquement a partir de 2003 dans l’antiwadisme primaire et l’opposition systématique au régime libéral.

Désormais la machine médiatique est bien huilée,
M. Coulibaly à grand renfort d’effets de manches et de manchettes organise une conférence de presse pour présenter son nouvel évangile, la critique (chroniqueurs et éditorialistes) encense et célèbre le confrère super héros téméraire, l’opposition systématique ragaillardie en rajoute une louche, la société civile enfonce les portes ouvertes. Pendant une bonne semaine nous avons généreusement droit aux bonnes feuilles du brûlot avec leur lot de révélations fracassantes et de chiffres mirobolants et à des débats qui tournent à vide. Du Latif en veux-tu, en voilà ! Et c’est reparti pour le feuilleton polémique de l’été.

Le temps bien sûr que Mody Niang ou Souleymane Jules Diop se préparent pour 2010. M. Coulibaly se réserve les années impaires pour publier ses pamphlets (2003, 2005, 2007, 2009). Le genre est campé et les titres prévisibles « le scandale du 3e millénaire : le Monument de la Renaissance Africaine ; Le gâchis de l’époque contemporaine : l’autoroute à péage ; La plus grande arnaque de tous les temps : l’aéroport international Blaise Diagne ». En 2011 et 2012 présidentielle oblige, on s’attend à un pic de l’activité pamphlétaire.

Gare à ceux qui l’accuseraient d’accointances, de connivence ou d’acharnement. En effet qui oserait remettre en cause la compétence et l’intégrité du Directeur de l’ISSIC et du Président du Comité pour l’Observation des Règles d’Ethique et de la Déontologie (CORED) ? Comme tout bonhomme de presse qui se respecte M . Coulibaly à défaut d’être précis est pressé. Il a avoué lors de sa conférence de presse que seule la moitié du travail a été abordée dans son livre, pourquoi cette hâte donc à le publier?

Curieusement à l’égard des socialistes ,
M. Coulibaly n’est pas avare en superlatifs et se mue en avocat du sommet de l’OCI en 1991 , qui selon lui a été organisé avec brio et compétence, même si sur le sujet il n’a mené aucune investigation digne de ce nom. Deux poids deux mesures ou indignation sélective ?

Autre curiosité, on remarque que nombre de ces fracassantes « révélations » avaient déjà été révélées par le Parti Socialiste dans une déclaration du 22 juillet 2009 avec des chiffres identiques[2]. Simple coïncidence ou bande annonce ?

Il est vrai que M. Coulibaly comme son modèle, le sulfureux et controversé Jean Edern Hallier est un journaliste à gages, avide de coups d’éclat et de sensationnel. Ce dernier, écrivain et polémiste français (1936-1997) d’abord proche de François Mitterand, se montra par la suite farouche adversaire des socialistes. Le président français n’avait pas tenu sa promesse de lui confier la présidence d’une chaine de télévision ou de le nommer ambassadeur. Le journaliste de combat dans une logique de règlement de comptes se lança dans une folle entreprise de déballage et de calomnie qui lui valut de nombreuses condamnations en diffamation. Une référence de la presse de caniveau et de l’investigation orientée.

M . Coulibaly n’en a cure. Il poursuit inlassablement son œuvre de justicier s’essayant parfois à la prophétie comme lorsqu’il clamait urbi et orbi à la veille de la présidentielle de 2007, qu’il était impossible que le candidat Wade passe au premier tour de la présidentielle. La suite est connue.

Mohamed Ayib Daffé
Chargé de communication du Mouvement des Elèves et Etudiants Libéraux (MEEL)
Coordonnateur de l’Alliance pour la Consolidation du Wadisme (ACWAD).

Jeudi 20 Août 2009
© lemessagersn. info


http://www.lemessagersn.info/Liaisons-dangereuses-entre-l-ecrivain-et-le-politique-Ousmane-Tanor-Dieng-devoile-la-combine-de-Latif-!_a386.html?print=1

Liaisons dangereuses entre l’écrivain et le politique : Ousmane Tanor Dieng dévoile la combine de Latif !
Nul n’a jamais douté de l’existence de relations suspectes entre le secrétaire général du Parti socialiste, M. Ousmane Tanor Dieng et l’auteur du livre « Contes et mécomptes de l’Anoci », M. Abdou Latif Coulibaly, autoproclamé « journaliste d’investigation » ! On ne soupçonnait pas cependant, à quel point cette relation était mise au service de la politique politicienne.

Pour forcer le barrage de Bennoo Siggil Senegaal, Tanor a mis en place une stratégie de contournement. Stratégie, dans laquelle, les médias seront appelés à jouer un rôle déterminant. L’homme occupe inlassablement le terrain politique depuis quelques temps et s’exerce laborieusement à l’animation des show-meetings. Il n’en reste pas moins que le natif de Nguéniène est un grand timide qui hésite encore à débattre devant les caméras de télévision.

Invité publiquement par le président du Conseil de surveillance de l’Anoci,
M. Karim Wade, pour faire conjointement le bilan des deux sommets de l’Oci, organisés respectivement à Dakar, en 1991(par les socialistes) et en 2008 (par les libéraux), l’ancien ministre d’Etat, ministre des Services et Affaires présidentiels, Ousmane Tanor Dieng, n’a pas trouvé mieux que de se dérober, s’estimant incapable de soutenir un tel débat avec Karim. Auparavant, il avait déjà actionné son journaliste de service, Abdou Latif Coulibaly pour compiler des coupures de presse, aligner des chiffres sur l’Anoci et présenter ce cocktail sous forme d’un ouvrage sur l’Anoci.

Dans son prétendu travail d’investigation, Alc n’a réalisé aucun entretien, ni avec le président du Conseil de surveillance de l’Anoci, ni avec son directeur exécutif Abdoulaye Baldé. Il n’a pas, non plus, rencontré aucun agent de l’Anoci, et n’a donc effectué aucun travail de terrain sur les sites des chantiers de l’Anoci. Malgré tout, Alc semble avoir rempli sa mission vis-à-vis des commanditaires. En tournée politique dans la région de Fatick, Ousmane Tanor Dieng n’a plus qu’une seule référence : Le fameux livre de Latif « Contes et mécomptes de l’Anoci ».

Depuis Diakhao, l’ancienne capitale du Sine, où il tenait un meeting politique en perspective de la présidentielle de 2012, Tanor lâche : « Abdou Latif Coulibaly a donné un instrument d’analyse aux Sénégalais… » avant de poursuivre :« Ce que les responsables de l’Anoci doivent faire aujourd’hui, c’est de répondre aux questions posées par ce livre ; des questions que nous-mêmes avions posées au niveau du Parti socialiste ». Selon Ousmane Tanor Dieng, « c’est la seule manière de mettre fin à ce débat, parce que justement, ce débat est aujourd’hui au niveau du peuple sénégalais ». On voit comment Tanor exploite le livre d’Alc pour essayer de clore, prématurément, un débat auquel Karim l’a publiquement convié.

Ce même Tanor nous donne raison lorsque nous écrivions dans notre éditorial du mardi 18 août 2009, que M. Abdou Latif Coulibaly mène un combat qui n’est pas le sien : « Il y a un témoignage formidable dans ce livre concernant l’Oci de 1991, déclare Tanor, avant d’ajouter, Latif a dit très clairement que, pour l’Oci de 1991, tout s’est passé dans les règles de l’art; les dépenses avant d’être faites ont été autorisées, ensuite elles ont été validées par une loi de règlement et à la suite de tout cela, un compte-rendu a été fait au niveau de l’opinion nationale et internationale par le ministre compétent : donc, de ce point de vue, Latif nous a rendu justice », avoue sans ambages, Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du parti socialiste et ancien ministre d’Etat dans le régime Diouf.

A l’orée de l’année 2011, qui précéde l’échéance électorale de 2012, c’est la traite des mercenaires de la plume qui démarre à vive allure. Les politiciens véreux feront feu de tout bois. Ainsi, des livres sont commandités pour « descendre » d’éventuels adversaires politiques ou pour se donner une bonne image dans la quête d’une hypothétique investiture. N’ayant aucune chance pour séduire ses camarades de Bennoo Siggil Senegaal, Tanor prend les devants et compte mettre ses alliés de la Coalition B.S.S. devant le fait accompli. Mais auparavant, le secrétaire général du parti socialiste, sait petinemment qu’il est tenu de procéder au relifting de l’image hideuse de son parti, qui, au boût de 40 ans de règne, a mis le Sénégal à genoux, tant au plan économique, que social et culturel.

La vaste campagne médiatique, déclenchée contre le régime de Wade et les membres de sa famille, n’est, en réalité, qu’une tentative de diversion, destinée à faire oublier les multiples gaffes du Parti socialiste. Les médias sont bougrement sollicités pour exécuter cette sale besogne !

M. Bamba Ndiaye

Jeudi 20 Août 2009
© lemessagersn. info

20.Posté par cris le 20/08/2009 16:35
Et Bien le non evenement sera la nomination d'un ou d'une VICE PRESIDENTE
Mais WADE et sa famille ce que va les SANKK et tout pres d'eux ils voient ca chaque jour. Ce sont les gens a qui ils font confiance qui vont les ETALER comme des moutons de TABASKI qui vivra verra

21.Posté par KDK le 20/08/2009 20:19
Latif Coulibaly est un « théâtre kat ». Un gros menteur qui passe son temps avec les personnalités les plus importants du pays et les calomnie après
J'ai travaillé à Sud au début des années 2000. Je garde de lui le symbole d'un homme arrogant et opportuniste qui cherche à intimider ses collègues comme il essaie toujours de la faire avec les politiques peureux. Naguère du Ps, aujourd'hui du PDS.
A l’époque il a eu à être derrière une étude, via un cabinet dirigé par sa femme et des amis et a soutiré aux filales du groupe SUD plus de 8 millions.
C'est un arnaqueur un voleur qui crie au voleur. Il a mis à genoux ISSIC.
Il a la nostalgie d'une époque où il était choyé par un régime hélas tombé aux oubliettes.
A bas le PDS et j'ignore Karim mais surtout au fonds du trou Latif qui ne vaut pas un intellectuel. Juste un menteur aux investigations légères et surtout un truand !!!

22.Posté par S Badji le 20/08/2009 20:25
Bien dit KDK.
Je dout tajouter que Karim n'est pas mon idole WADE père a raté beaucoup de chose mais Latif! Un journaliste ou un voyou?
En tout cas avant de faire chanter Wade, il a fallu que Idy le graisse.
Nous savons tous ce que Idy avait fait pour lui et avec son ex patron que nous connaissons tous, ils se sont bousculé auprès de...karim et les petrodollars avanst de se retourner contre eux...
Hahaha quel journaliste!!!! Ca manque de consistence!!! Les gens ne sont pas fous hein, Latif, n'est-ce pas?

23.Posté par Diondo bi le 20/08/2009 22:49
Mr Bamba Ndiaye vous etes vraiment ridicule! Traiter Latif de conivence avec Tanor relève d'une mauvaise foi.Ton mentor et ses partisans ne disaient pas celà au moment où il sortait les "mattes" du PS. Un peu de retenue alors!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State