Référence multimedia du sénégal
.
Google

Nous avons reçu le texte ci-dessous du Cabinet du ministre Farba Senghor

Article Lu 12071 fois

Depuis quelques jours, le ministre Farba Senghor est victime d’une série d’agressions excessives d’une certaine presse qui manifeste une réelle intention de nuire. Il s’agit, entre autre, des journaux « l’AS », « 24 heures chrono », « Le Courrier » et « Pic ».



Nous avons reçu le texte ci-dessous du Cabinet du ministre Farba Senghor
C’est pourquoi, il prend à témoin toutes les personnes éprises de justice et de liberté, devant cet acharnement volontairement orchestré à son égard pour dire qu’il se réserve le droit de riposter à la hauteur de ces agressions. A cet effet, il rappelle qu’il n’y aucune différence entre la violence verbale, la violence écrite et la violence physique. En outre, la liberté de la presse ne donne aucunement à un journaliste le droit d’agresser en permanence et impunément, avec son micro ou sa plume, d’honnêtes citoyens, quelles que soient leurs conditions ou leurs fonctions.

Aussi, le ministre Farba Senghor fait-il observer que personne ne s’est ému, à ce jour, des insultes et attaques proférées à son encontre. Aucune réaction n’a été notée contre ces dérapages outranciers et gratuits.

Par conséquent, il se donne le droit de riposter et met en garde toutes les personnes qui seraient tentées de s’offusquer de l’exercice de son droit de légitime défense.

Source: Le Soleil

Article Lu 12071 fois

Jeudi 14 Août 2008





1.Posté par doy na war le 14/08/2008 09:35
******** bou gni fonto .c est tjr comme ca c est la fin de ce regime de voleur et de pd

2.Posté par KIKANLA le 14/08/2008 09:55
NON C PAS UN FILS DE PUTE MAIS C VRAIMENT UN GUIGNOL DOUBLE D UN GUIGNARD QUI SUR 40 MINISTRE EST LE SEUL QU ON ENTEND PARLER MAIS FARBA TU N ES PAS LEN SEUL MINISTRE AU SENEGAL OCCUPES TOI DE TON TRAVAIL C MIEUX QUE DE HAUSSER LE TON A CHAQUE FOIS QUE TON NOM APPARAIT SUR LES LIGNES DES JOURNAUX

3.Posté par Badiane le 14/08/2008 10:47
La direction du "quotidien national" n'a meme pas hesite a publier le torchon de Farba. A y voir de pres, ce n'est pas une surprise; car le torchon national est bien le lieu indique pour des immondices de ce genre.

4.Posté par Ibou Laye le 14/08/2008 11:02
A Rufisque, il existait un journal qui s'appelait "Express". Alors Farba a créé un qui s'appelle aussi "Express News". Pourquoi la Dic ne doit pas convoquer Farba pour qu'il CHANGE aussi le titre de son journal ? Au lieu de convoquer El Malick pour changer le nom de son "24 heures chrono ?"

5.Posté par sénégalaise le 14/08/2008 11:12
farba fougnou fate do dara abdoulaye wade rék mognou togne mome mi dieule dof bi mél ni yaw défko ministre

6.Posté par ndiog le 14/08/2008 11:59
"d'honnêtes citoyens" ? parce que toi FARBA tu penses que t'en fais partie?? laisses moi rire. Vas la bas wayyy sofffff

7.Posté par niang le 14/08/2008 12:30
farba je pense que tu es fou toi yaw sagn nga nek fi di wakh ay attaques loy ragal especes yaw ak sa presi dou ngene touss

8.Posté par niang le 14/08/2008 12:31
eh vous aussi bayi lène farba way c est un conard

9.Posté par Tals le 14/08/2008 12:31
Je crois rêver ! Farba qui s'offusque des attaques de la presse!!!!
"la liberté de la presse ne donne aucunement à un journaliste le droit d'agresser en permanence et impunément, avec son micro ou sa plume, d'honnêtes citoyens" !!!!!
Qui est propriètaire de Express News??? Qui animait le Messager ancienne version???? Qui sème le vent récolte la tempête M. Senghor.
J'espère que vos menaces seront prises en considération par le Procureur de la République et par la DIC. Voilà une bonne occasion de tester l'indépendance de la Justice. "le ministre Farba Senghor fait-il observer que personne ne s'est ému, à ce jour, des insultes et attaques proférées à son encontre. Aucune réaction n'a été notée contre ces dérapages outranciers et gratuits" . Cela doit vous donner une idée sur le sentiment des sénégalais à votre égard.

10.Posté par Marieme le 14/08/2008 13:58
RIGOLO ce Farba

11.Posté par Ibou Laye le 14/08/2008 13:58
A Rufisque, il existait un journal qui s'appelait "Express". Alors Farba a créé un qui s'appelle aussi "Express News". Pourquoi la Dic ne doit pas convoquer Farba pour qu'il CHANGE aussi le titre de son journal ? Au lieu de convoquer El Malick pour changer le nom de son "24 heures chrono ?" Le journal de Farba Senghor est un vrai TORCHON et une feuille de CHOU. Et les kiosques des Express News de couleurs jaunes qui sont disséminées dans tout Dakar, par quel argent les a faites ? Alors la DIC ? Et les menaces de Farba à l'encontre contre la presse ? Ou est la DIC ?

12.Posté par Immigré le 14/08/2008 15:50
Mais pourquoi, on entend que le ministre Farba et non les autres? Les autres sont -ils plus dignes et plus respectueux que lui? En tout cas, coup de chapeau à la presse privée sénégalaise. En effet cette presse fait bien son boulot et pousse certains arrivistes à se dévoiler à la face du monde. VIVE LA PRESSE!

13.Posté par lii le 14/08/2008 17:15
mais attends, on est ou? un ministre se permet de faire des menaces commes ca... vraiment est la loi? si une autre personne ( not linked to PDS) se permettait de dire ces chose elle serait arreter....Wade should pull back his leash on this guy as he is at the limit of insanity....c vrai que les journalist en font un peu trop sometimes, but he cannot say stupid things like this: " A cet effet, il rappelle qu'il n'y aucune différence entre la violence verbale, la violence écrite et la violence physique".... a la limite c marrant... keskil va leur faire? beat them up or worse?et la police va fermer les yeux?.... vraiment sounio deuk bi mougui beugue yakkou completment...

14.Posté par LAYE le 14/08/2008 17:42
"qu'il n'y aucune différence entre la violence verbale, la violence écrite et la violence physique"
Cette citation venant de ce cretin de FARBA SENGHOR prend un tout autre sens, comprennez que c'est pour dire clairement qu'il répliquera avec des coups de marteau cette brute.

15.Posté par sarr le 14/08/2008 18:17
avec la presse sengalaise c'est la tiranie perpetuelle du chantage de l harcellement moral meme les marabouts ne peuvent plus bouger...on traite dhonnetes gens d homos rien que pour briser leur vie les exclure ....franchement nous avons une presse tres sauvage...vous pouez le verifier aller consulter les forums et les journaux africains ....la presse sengalais est unique elle vaut rien...avec des journalistes qui parlent mal le francais..

16.Posté par mr ka le 14/08/2008 23:31
2 Senghor : farba et léopold sedar wayé comme yalla ak yaly!
L'un est un intello l'autre est un trou de cul de brebis.
Le premier cité j t plains si Idy , Macky ou Tanor devient prézi.

17.Posté par ma diallo le 15/08/2008 02:18
C,est une honte pour un ministre de la republique deWade de crier legitime defence.Que vas-tu faire brandir des insultes ou envoyer la Federation Lamentable des Imbeciles Casques(FLIC)?Que dieu nous aide en nous debarassant de Wade et de ces idiots.

18.Posté par lu le 15/08/2008 09:21
La presse senegalaise doit tenir cette occasion et lutter definitivement contre ces menaces infantines mais dangeureuses du gouvernment par la voie de ce ...farfelu!!
Apres les enseignants, Wade fait la guerre a la presse qui, je pense, a un long chemin a parcourir! Ce chemin ne sera pas facile car au dela de la lutte pour la liberte d'expression, la presse doit faire ses propres "assisses"...Il faut battre le fer alors qu'il est encore chaud .

19.Posté par WAAROU le 15/08/2008 12:11
Les attaques non fondées sur les personnes sont répréhensibles. Mais il y a les tribunaux pour juger de ce qui est violence, agressivité etc... La violence physique comme réponse aux agressivités verbales ne sont pas dignes de responsables politiques. Finalement, à entendre ces digressions de Farba Cancre Senghor, un tribunal objectif n'aura pas trop de mal à juger. Mais Farba est un outil d'une machine enrayée, désuète et surannée.

20.Posté par WAAROU le 15/08/2008 12:15
Les attaques non fondées sur les personnes sont répréhensibles. Mais il y a les tribunaux pour juger de ce qui est violence, agressivité etc... La violence physique comme réponse aux agressivités verbales ne sont pas dignes de responsables politiques. Finalement, à entendre ces digressions de Farba Cancre Senghor, un tribunal objectif n'aura pas trop de mal à juger. Mais Farba n'est que la pièce d'une machine enrayée, désuète et surannée


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State