Référence multimedia du sénégal
.
Google

Non contentes de l'opération de pompage des eaux de pluies : Des populations de Dalifort s’en prennent aux sapeurs

Article Lu 1914 fois

Des populations de Dalifort n’ont pas apprécié la méthode d’évacuation des eaux issues des inondations, mise sur pied par les sapeurs-pompiers de la caserne de Dieuppeul. Pour traduire en acte leur courroux, l’un des riverains du nom de Pape Bakary Diakhaté a publiquement injurié l’agent Aliou Sané. Ce qui lui a valu deux mois d’incarcération.



Non contentes de l'opération de pompage des eaux de pluies : Des populations de Dalifort s’en prennent aux sapeurs
Un habitant de la commune d’arrondissement de Dalifort des Parcelles assainies a comparu avant-hier pour injures publiques et outrage à agent de la fonction publique dans l’exercice de ses fonctions. Pape Bakry Diakhaté a été inculpé pour avoir publiquement injurié l’agent Aliou Sané de la caserne des sapeurs-pompiers de Dieuppeul. C’est ce qui lui a valu deux mois de séjour carcéral. Malgré les dénégations du prévenu à la barre, il sera reconnu coupable des délits pour lesquels il est poursuivi par le ministère public.
Les faits ont pris naissance le 25 septembre dernier. Ce jour-là, des éléments sapeurs préposés à l’évacuation des eaux de pluies qui sont à l’origine des inondations dans cette localité, dans le cadre du plan Orsec, devaient procéder à une opération de pompage de ces eaux de pluies. Pour ce faire, ils procèdent au pompage à l’intérieur des maisons, pour ensuite déverser l’eau dans le quartier. Ce que les populations n’ont pas apprécié, car estimant que cette eau allait retourner dans leurs demeures par un refoulement des canaux d’évacuation. Ne se limitant pas à leur en faire la remarque, un riverain du nom de Pape Bakary Diakhaté a copieusement abreuvé d’injures l’agent Aliou Sané. Selon le plaignant, il l’aurait injurié de mère et l’a traité de tous les noms d’oiseaux. Le plaignant a comparu en même temps que ses collègues témoins qui ont tenu des propos à charge contre le prévenu Diakhaté. Parmi eux, Ameth Faye, commandant responsable des agents du plan Orsec détachés à Dalifort.

Sur demande du maître des poursuites, le prévenu s’est excusé auprès du plaignant Aliou Sané pour son comportement indécent. N’empêche que le procureur de la République a requis une peine d’emprisonnement ferme de 6 mois à l’encontre du mis en cause. Pour le parquet, ‘la justice doit sévèrement réprimer ces pratiques et ce genre de comportements inadmissibles dans un Etat de droit’. Le plaignant n’a pas demandé de réparation du préjudice, il a simplement tenu à ce que le prévenu ne réitère plus une telle infraction.

Du côté de la défense, on a plaidé une peine assortie de sursis. L’avocat de la défense soutient que son client agissait en qualité de bénévole en apportant son concours pour faciliter la tâche des sapeurs. Les populations n’ont pas compris la technique utilisée par les sapeurs. ‘C’est pourquoi elles s’en sont pris à l’un d’entre eux. C’est un problème de communication qui est à l’origine du malentendu. Et loin de mon client l’idée de vouloir créer un incident ou inciter un esprit de rébellion envers les sapeurs’, soutient Me Abdou Gning. Au délibéré, le juge pénal a reconnu Pape Bakry Diakhaté coupable des faits à lui reproché et l’a condamné six mois, dont deux mois ferme.

VERDICT DU TRIBUNAL MILITAIRE SUR UNE AFFAIRE DE VOL ET D’ESCROQUERIE : Deux ans pour le gendarme Amadou Dieng

Le tribunal militaire a condamné le gendarme Amadou Dieng à deux ans de prison ferme, suivant le principe de la confusion des peines, après huit mois de détention préventive. L’homme en bleu est reconnu coupable des délits de vol, d’escroquerie et de faux et usage de faux au préjudice de son camarade de promotion Lamine Goudiaby et de la dame Khady G. Seck. Le coupable, en usant de manœuvres frauduleuses, avait escroqué la dame sur un montant de 310 mille francs. Quant à son ‘promotionnaire’, il lui a soutiré la somme d’un million 500 mille francs dans son compte bancaire. Le coupable devra s’acquitter du montant de deux millions 125 mille francs Cfa pour la totalité des préjudices subis par les plaignants. Le tribunal a réservé les intérêts des autres victimes qui n’ont pas comparu.

Pape NDIAYE
Source Walfadjri

Article Lu 1914 fois

Mercredi 7 Octobre 2009





1.Posté par pointini le 07/10/2009 15:45
deux mois d’incarcération.?

ngue nii ma? mais farba il n'est pas encore incarcerer

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State