Référence multimedia du sénégal
.
Google

Non-assistance à personne en danger : Les hôpitaux de Dakar rejettent un blessé de Matam

Article Lu 1439 fois

Cela frise le scandale hospitalier. Un jeune blessé de Ourossogui a, en effet, vu les portes des hôpitaux de Dakar se refermer devant lui. N’eût été l’intervention personnelle du ministre de la Santé, le pire serait arrivé.



Les responsables de l'hôpital de Ourossogui (région de Matam) ne sont pas contents de l'attitude de leurs collègues de Dakar. Ces derniers ont refusé d'interner un blessé qu’ils avaient évacué sur la capitale. L'histoire qui défraie encore la chronique est survenue après qu'un jeune du nom d’Abdou Diallo a été sévèrement battu par des individus non identifiés à Thiarène, suite à une accusation de vol. Outrées, les populations l’ont poursuivi dans la brousse pour le rattraper et le battre à mort. N’eût été l’intervention des gendarmes de Matam, le pire serait survenu. Ainsi, traînant ses blessures, le jeune Abdou Diallo fut contraint d'être évacué d'urgence à Dakar pour y subir des soins. Et c'est là que l'impensable s'est produit. L'infirmier d'Etat qui l'avait accompagné n'en revient pas de sa surprise. ‘Nous avons quitté Ourossogui dans la nuit du mercredi au jeudi pour Dakar où notre malade devait être interné à l'hôpital Aristide Le Dantec. A notre arrivée, vers 9 h du matin, nous nous sommes rendus directement au lieu indiqué. A ce niveau, on nous a fait faire des va et vient incessants’, déclare l’infirmier. Ce qui a le plus irrité le fonctionnaire de la santé, c'est qu'‘on n'avait même pas d'interlocuteur. Tantôt, on nous demandait d'aller en neurologie, tantôt on nous renvoyait aux urgences’, se désole Fallou Diakhoumpa.
Blasé par cet accueil pas confraternel, l'infirmier a pris contact avec le directeur de l'hôpital pour lui faire part de l'état dans lequel se trouvait son patient. ‘Je suis entré dans le bureau du directeur qui, au départ, m'a tenu un langage correct. Puis, peu de temps après, il me dit que sa structure ne peut plus accueillir notre malade et qu'il faut aller à l'hôpital Fann. Je me suis dit que, peut-être, il pense que le malade est dans un état tel qu'il ne pourrait pas s’acquitter des frais d’hospitalisation’, déclare-t-il. ‘C'est une fuite de responsabilité et on la dénonce de vive voix’, colère-t-il.

Le malade qu’il nous a été donné de voir, souffre de nombreuses blessures occasionnées par les coups qu’il a reçus sur toutes les parties du corps. On a, également, remarqué quelques égratignures au niveau de sa tête et un saignement à la bouche. La maman du jeune patient qui s’est confiée à nous, ne décolère pas contre cette attitude. ‘Je ne comprends pas pourquoi et comment on peut rejeter un malade qui a droit aux soins’, souligne-t-elle. Et d’ajouter : ‘Nous avons fait 700 km pour rallier la capitale rien que pour avoir des soins appropriés’, insiste-t-elle, blasée. Elle en est réduite à lancer un appel aux autorités supérieures afin que celles-ci viennent en aide à son fils. Fallou Diakhoumpa, l'infirmier-chef de poste a, quant à lui, personnellement interpellé le ministre de la Santé sur la récurrence de ce problème qui frappe les évacuations. ‘C’est récurrent parce qu’à chaque fois que nous évacuons un malade à Dakar, on nous en fait voir de toutes les couleurs, allant même jusqu'à refuser de les interner’, déclare-t-il. Et de mettre les autorités devant leurs responsabilités. ‘Maintenant que la situation est là, que chacun prenne ses responsabilités. Je ne vais pas ramener le malade à Ourossogui et je vais le déposer là où on me l'avait indiqué’, précise-t-il.

Cet appel n'est pas entré dans l'oreille d'un sourd puisqu’aux dernières nouvelles, on a appris des accompagnateurs que le malade a été bel et bien admis à l'hôpital le Dantec sur instruction du ministre de la Santé, lui-même. Les mêmes sources indiquent qu'il a subi des soins intensifs.

Amadou Issa KANE
Source: Walfadjri

Article Lu 1439 fois

Vendredi 7 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State