Référence multimedia du sénégal
.
Google

Nomination des soixante cinq sénateurs: Quand Me Wade ignore le passé judiciaire de ses sénateurs

Article Lu 1712 fois

Les soixante-cinq sénateurs nommés par le chef de l'Etat n'ont sans doute pas fait l'objet d'une petite enquête de moralité. Me Wade n'a pas exigé non plus leurs casiers judiciaires, comme cela se fait avec les candidats au poste de député. Résultats des courses : on se retrouve avec des sénateurs impliqués dans des affaires pendantes devant la justice.



Nomination des soixante cinq sénateurs: Quand Me Wade ignore le passé judiciaire de ses sénateurs
Comme avec la nomination des ministres dont il semblerait ignorer certains points noirs de leur passé, Me Wade ne s'est pas non plus entouré de toutes les garanties en choisissant ses 65 sénateurs. Alors que pour nommer un Sénégalais à un poste aussi prestigieux que celui de Sénateur, le bon sens voudrait qu'au-delà du militantisme sans faille, que l'heureux élu soit quand même exempt de certaines fautes pouvant faire douter de sa crédibilité pour représenter dignement les Sénégalais. Et cela ne peut se savoir que grâce à une petite enquête de moralité, comme cela se doit quand on veut nommer quelqu'un à un haut poste de responsabilité. Ce qui, à l'évidence n'a pas été fait avec les soixante-cinq sénateurs nommés par le chef de l'Etat. Du moins pour certains. Car la presse a fait état des cas de deux sénateurs qui auraient eu maille à partir avec la justice sénégalaise. L'un d'eux a été d'ailleurs condamné en première instance dans une affaire d'escroquerie relative à une vente illégale de terrain. Une affaire toujours pendante devant la justice. Ce qui signifie déjà que ce dossier judiciaire devra finir dans les tiroirs du juge. L'immunité parlementaire passera par là. Au grand dam bien sûr du plaignant.
Le cas des sénateurs nommés est d'autant plus singulier que pour leurs collègues députés, il est exigé un casier judiciaire au moment de déposer un dossier de candidature. Ce qui n'a pas été évidemment le cas avec les soixante-cinq sénateurs du chef de l'Etat qui semble se suffire à la seule confiance qu'il porte en eux. Qu'importe donc ce que ces sénateurs auraient pu faire dans le passé.

Par ailleurs, point n'est besoin de relever le fait que le chef de l'Etat ne se donne point la peine d'avertir les intéressés avant de les nommer au poste de Sénateurs comme il le fait avec les ministres. Ne serait-ce que par pure formalité pour avoir le consentement du futur sénateur. En effet, mis à part le probable futur président du Sénat Pape Diop, rares sont les sénateurs qui pouvaient s'imaginer figurer sur la liste de Me Wade. Beaucoup d'entre eux ont appris la nouvelle de leur nomination par voie de presse ou par l'intermédiaire d'un ami.

Ce qui n'est pas sans conséquence quand on sait qu'à Paris, un certain Amadou Barry réclame un poste de sénateur parce qu'il aurait vu son nom, la date et le lieu de naissance sur la liste des sénateurs nommés. Ce qui a provoqué des bruits d’indignation et protestation dans le camp de certains libéraux sénégalais, à Paris. (voir par ailleurs).

Georges Nesta DIOP
Source: Walfadjri

Article Lu 1712 fois

Jeudi 27 Septembre 2007





1.Posté par tapha le 27/09/2007 06:11
Travail et gaspillage ne font pas menage.Je veux savoir la vraie raison de ce senat.

2.Posté par tapha le 27/09/2007 06:14
Travail et gaspillage ne font pas menage.Je veux savoir la vraie raison de ce senat.Avant il faut travailler bien travailler et toujours travailler et maintenant il faut partager toujours partager et bien gaspiller.

3.Posté par mass le 27/09/2007 07:35
Walfadjri qui travaille maintenant pour Wade devrait avoir son senateur. Faites les investigations.

4.Posté par bobo le 27/09/2007 11:29
Y a rien de serieux dans ce senat monté en toute piece par des mains expertes qui ne pensent qu'à rester au pouvoir . la démocratie souffre térriblement , Tocqueville devrait sortir de sa tombe et donner un cours de démocratie à nos autorités. ce senat n'est pas celui du peuple senegalais mais plutôt du président alors que" le peuple pour le president " est révolu depuis des siecles. par ailleurs si nous parlons de bonne gouvernance qui consiste à definir les priorités, ce senat n'est pas d'actualité vu les dificultés que rencontre notre cher pays,

5.Posté par zou le 27/09/2007 15:04
L'installation d'un sénat au Sénégal permettra de compléter inéluctablement le cadre institutionnel normal dans une démocratie. La preuve, dans toutes les grandes démocraties le sénat est présent pour jouer sa partition de législateur.
Cela dit, il est vrai que le présent régime avait dissous le sénat en 2000. Et ceci est dû tout simplement à l'injuste qu'avait fait montre les socialistes lors des élections sénatoriales.
Les éternels critiqueurs vont encore replonger dans leurs favoris, mais je pense qu'il faut d'abord connaître les objectifs d'une telle institution et ce qu'elle peut nous apporter avant de porter un jugement de valeur. Mieux, c'est une chambre législative sénégalaise où auront à siéger des hommes et des femmes, de sagesse, patriote profondément attaché à la cohésion et à l'unité de notre cher pays.
Oui, pour un sénat qui peut nous apporter 1+ ! !

6.Posté par fall le 27/09/2007 15:21
pourquoi on doit toujours etre gouvernés par les memes personnes depuis Senghor et Diouf:.léna , souty...............et cie . et les autres resteront pauvres jusqu'a quand??

7.Posté par SANE le 27/09/2007 16:45
le sénat n'a pas encore fini par révélé tous ses mystères?????? A qui profite vraiment le sénat?????? pourqoi l'Assemblée Nationale avec des députés impertinents, le CRAES et ses marionettes, le Sénat et ses figurants, toutes ces instances ou institutions dans un Sénégal mal développé et non sous-développé??????
c'est autant de question sans réponse bien fondée et pertinante.

8.Posté par Meissa waly le 27/09/2007 18:13
un poste aussi prestigieux que celui de Sénateur?????mais quel prestige a le senat de Abdoulaye Wade qui se fout vraiment des senegalais.


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State