Référence multimedia du sénégal
.
Google

NegociationS sur les APE : Me Abdoulaye Wade souhaite un large débat

Article Lu 1551 fois


NegociationS sur les APE : Me Abdoulaye Wade souhaite un large débat
De retour de son voyage en France, le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a réaffirmé, devant la presse, sa position ferme sur la nécessité d’ouvrir un large débat sur les Accords de partenariat économique (Ape) proposés par l’Union européenne. Me Wade a révélé qu’un « collectif anti-Ape », regroupant une vingtaine de responsables d’associations africaines, lui a apporté son soutien dans son combat pour un partenariat équilibré et honnête entre l’Europe et l’Afrique.

Le président de la République a estimé que la question des Ape est un sujet si grave qu’il n’est plus l’affaire de chefs d’Etat mais celle de tout le monde. Me Wade a ajouté que le moment est venu pour que chacun prenne ses responsabilités face à ce qui pourrait arriver demain. Le président Wade a expliqué que les chefs d’Etat n’ont pas encore approuvé les accords et que certains n’ont fait que signer des accords intérimaires.

Me Abdoulaye Wade s’est interrogé si les gens ont encore pris conscience du danger des propositions des Ape. Il voudrait savoir si c’est par maladresse ou par ignorance que les Européens ont fait ces propositions destructrices des économies africaines. Pour Me Wade, les Ape comparés à l’Agoa, les Américains font plus que les Européens. Le président a expliqué que l’Agoa offre l’opportunité à certains pays africains la possibilité d’exporter vers les Etats-unis sans limitation ni droit de douane. Il a reconnu que la limite de l’Agoa, c’est que les pays africains n’ont malheureusement pas la capacité de production industrielle assez importante pour se faire une place dans le marché américain.

Me Abdoulaye Wade a précisé que ce qu’il souhaite, c’est qu’il y ait un large débat sur les Ape. Il a ajouté qu’il ne veut pas imposer la formule des Accords de partenariat et de développement (Apd) qu’il a proposée. Il a indiqué qu’aux prochaines réunions de la Cedeao et de l’Uemoa, les chefs d’Etat devront se prononcer sur la compatibilité entre les Ape et la zone de libre échange entre pays membres.

Source: Le Soleil

Article Lu 1551 fois

Lundi 24 Décembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State