Référence multimedia du sénégal
.
Google

Négociation sur l’Instrument de Soutien à la Politique Economique (ISPE) : Passage réussi pour le Sénégal

Article Lu 1468 fois


Négociation sur l’Instrument de Soutien à la Politique Economique (ISPE) : Passage réussi pour le Sénégal
Le Sénégal a réussi son passage au Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI), le premier présidé par le nouveau directeur général, Dominique Strauss Kahn devenant ainsi le premier pays d’Afrique francophone et le sixième en Afrique, à signer un programme sans décaissement avec le FMI. C’est la conclusion tiré le Ministère des Finances dans un communiqué rendu public.

Selon le Ministère le programme, dénommé « Instrument de Soutien à la Politique Economique » (ISPE), reflète la qualité des finances publiques sénégalaises et la solidité des fondamentaux de l’économie qui a su, en 2006 absorber les chocs du déficit pluviométrique, de la crise des Industries Chimiques du Sénégal (ICS) et de la flambée des prix du baril de pétrole, pour se remettre à partir de 2007, sur un sentier de croissance équilibrée.

IL rappelle qu’au cours du conseil d’administration présidé par le directeur général, Dominique Strauss-Kahn, ce dernier a rappelé que « les objectifs de ce programme sans décaissement vise à impulser une rigoureuse consolidation de la stabilité macroéconomique et une croissance robuste, mieux que ce qui a été réalisé durant la dernière décennie, afin de permettre au Sénégal d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ». Le directeur du FMI a en outre mis l’accent sur « la nécessité pour les autorités de renforcer la bonne gouvernance et la transparence », points sur lesquels le gouvernement du Premier Ministre Adjibou Soumaré s’est déjà engagé.

Ce programme ISPE, qui va être déroulé sur trois années, selon le communiqué vise à renforcer la stabilité macroéconomique et la croissance de l’économie sénégalaise ainsi que la stratégie de réduction de la pauvreté. Il est constitué d’un ensemble de mesures que le gouvernement va mettre en œuvre pour doper la croissance économique. En outre le programme met l’accent sur la consolidation de la politique fiscale et le renforcement de la bonne gouvernance et de la transparence. Il inclut aussi le développement du secteur privé et du secteur financier pour une meilleure contribution à la croissance économique.

La mise en œuvre du programme par le Sénégal aura pour contrepartie ajoute le communiqué l’émission de signaux par le FMI en direction des bailleurs de fonds et des marchés financiers.

Le Gouvernement selon le Ministère des Finances tient d’ailleurs, dans cette lancée, à ce que ces signaux émis par le FMI, tant aux bailleurs de fonds qu’aux investisseurs privés, soient positifs. Dans ce cadre, les autorités sont déterminées à réaliser l’ensemble des mesures inscrites dans le programme et à maintenir la qualité de leurs relations avec le FMI, notamment avec la mission résidente.

Source: Le Soleil

Article Lu 1468 fois

Mercredi 7 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State