Référence multimedia du sénégal
.
Google

NOUVELLE EQUIPE GOUVERNEMENTALE: Le parti de Robert Sagna déplore la ’’présence quasi insignifiante des femmes’’

Article Lu 1434 fois

Le Bureau politique du Rassemblement pour le socialisme et la démocratie/Takku Defaraat Sénégal a déploré la ’’présence quasi insignifiante des femmes’’ au sein de la nouvelle équipe gouvernementale issue du réaménagement intervenu lundi, ’’en dépit de la loi sur la parité’’ votée en novembre dernier par l’Assemblée nationale et le Sénat.



NOUVELLE EQUIPE GOUVERNEMENTALE: Le parti de Robert Sagna déplore la ’’présence quasi insignifiante des femmes’’
Réuni mardi sous la présidence de son secrétaire général Robert Sagna, le Bureau politique du Rassemblement pour le socialisme et la démocratie s’est penchée sur la question du réaménagement gouvernemental qui a vu le départ de 8 des 12 femmes que comptait le gouvernement, poussant notamment le quotidien Walfadjri à parler de ’’cure misogyne’’.

La grande majorité des quotidiens sénégalais se sont intéressés, le lendemain de ce réaménagement, au départ massif des femmes ministres. ’’Les +Fatou+ s’en vont’’ (Le Messager), ’’Coupes sombres chez les femmes’’ (Le matin) et ’’Malheur chez les femmes !’ sont quelques uns des titres consacrés par les quotidiens à cette actualité.

Quelques semaines plutôt, en novembre, l’Assemblée nationale et le Sénat avaient adopté le projet de loi modifiant l’article 7 de la Constitution, relatif à l’égal accès des hommes et des femmes aux mandats électoraux et aux fonctions électives.

Cet article proposé à l’examen du Parlement ’’est une option politique qui garantit toutes les mesures qui doivent permettre à la femme d’accéder au mandat électoral’’, a indiqué le garde des Sceaux, ministre de la Justice Cheikh Tidiane Sy.

M. Sy qui défendait ce projet de loi devant les députés et sénateurs a cependant précisé qu’’’une loi ne vaut que par son application’’, tout en s’accordant avec certains parlementaires sur la nécessité de ’’mesures d’accompagnement’’. Il a été ainsi préconisé la mise en œuvre d’une politique d’alphabétisation plus hardie ciblant la gent féminine, la principale couche de la population qui souffre de l’analphabétisme qui demeure encore élevé au Sénégal.

Source: APS

Article Lu 1434 fois

Vendredi 7 Décembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State