Référence multimedia du sénégal
.
Google

NOUAKCHOTT Les parents sénégalais et maliens d’un défunt couple opposés par un problème d’héritage

Article Lu 1898 fois


Après une vie conjugale sans heurts, le couple Youssouf Diarra et Aïda Diagne a été fauché par la mort à fleur de l’âge. Les parents de l’époux sont aujourd’hui à couteaux tirés avec Aminata Faye, la mère de l’épouse. Le commissaire de Tevragh-Zeina se dit incompétent pour trancher ce litige. Il a renvoyé les parties devant le cadi. Ce dernier exige des preuves aux deux protagonistes.
Tout a commencé par la mort successive de Youssouf Diarra, de nationalité malienne et Aïda Diagne, une Sénégalaise. Des voisins du défunt couple soutiennent que les deux conjoints avaient mené une vie sans histoire. Ils n’ont jamais étalé leurs problèmes au vu et au su des voisins. Quand Youssouf Diarra est tombé malade, sa femme Aïda a tout fait pour le ramener auprès de ses parents à Bamako. C’est là où il est malheureusement décédé le 3 novembre 2007. Aïda, de retour à Nouakchott, tombe malade. Elle est évacuée à Dakar. Elle meurt à l’hôpital Principal le 21décembre 2007. Pour respecter la dernière volonté de sa fille, Aminata Faye débarque à Nouakchott pour récupérer les bagages du défunt couple, pour ne pas dire de sa fille Aïda Diagne. Étant en possession des coordonnées des amis du couple, elle les contacte et leur explique le but de son voyage. Ces derniers la conduisent à la demeure de sa défunte fille. Aminata, très émue, n’arrive pas à retenir ses larmes une fois devant les bagages. Finalement, elle remet la récupération des bagages au lendemain matin. Elle est raccompagnée chez son tuteur par les mêmes hommes. Le matin, elle revient pour prendre le matériel laissé par sa fille Aïda et son mari Youssouf. Mais elle ne trouve dans la maison que l’armoire que les amis (Modibo, Oumar, Yéro et Koné) de Youssouf n’ont pas pu déplacer. Elle essaye de joindre les quatre personnes au téléphone, mais en vain. Elle met le Consul du Sénégal au parfum de la situation. Sur recommandation du Consul, elle porte plainte contre ces personnes au commissariat de quatrième de Tevragh-Zeina. Elle est informée sur le champ qu’une plainte a été également déposée contre elle par les quatre Maliens. Elle est entendue puis confrontée aux quatre personnes. L’affaire étant une affaire d’héritage, le commissaire se déclare incompétent de trancher ce litige familial et les revoit devant le cadi (tribunal civil) de Tevragh-Zeina. Le juge (cadi) se saisit du dossier et commence son instruction à partir des certificats de mariage et de décès du défunt couple Youssouf Diarra et Aïda Diagne. Pour la famille de l’époux, Youssouf s’est mariée avec une Mauritanienne du nom d’Aïda Diagne et non une Sénégalaise comme le dit Aminata Faye. Le certificat brandi par le Consul du Mali confirme ces affirmations et atteste que la célébration du mariage a été faite dans les locaux de l’ambassade du Mali au mois de mars 2005. Pour la famille de l’épouse, Aïda est bel et bien une Sénégalaise comme atteste d’ailleurs sa nouvelle carte d’identité sénégalaise numérisée et elle s’est mariée à Dakar avec Youssouf Diarra le 3 mars 2006 comme atteste une cassette vidéo qui est brandie comme preuve par Aminata Faye, la mère d’Aïda. Le juge n’a pas encore tranché cette nébuleuse affaire d’héritage.

Source: l'observateur

Article Lu 1898 fois

Jeudi 17 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State