Référence multimedia du sénégal
.
Google

NON SELECTIONNE PAR LE NOUVEAU COACH POUR INDISCIPLINE: Lamine Diatta perturbe la quiétude des «Lions» à l'hôtel Méridien Président.

Article Lu 13239 fois

L'ancien défenseur des «Lions», aujourd'hui sans club et non sélectionné pour le premier match du Sénégal contre l'Algérie, le 31 mai prochain à Dakar, comp­tant pour les éliminatoires combinées Can/Mondia12010, perturbe la. quiétude de la Tanière. Pis, Lamine Diatta a fait sortir hier, El hadji Diouf du regroupement fermé des «Lions» à l'hôtel Méridien Président.



NON SELECTIONNE PAR LE NOUVEAU COACH POUR INDISCIPLINE: Lamine Diatta perturbe la quiétude des «Lions» à l'hôtel Méridien Président.
Les murs de l'hôtel Méridien Président résonnent encore de son cri déchirant. Vêtu d'un T­shirt à rayures noires et blanches et d'un pantacourt blanc, l'an­cien défenseur des «Lions», Lamine Diatta, 32 ans, écarté de la Tanière pour «indiscipline» et «temps de jeu insuffisant» (voir encadré) a fait voler hier en éclats le peu de quiétude qui régnait au lieu de regroupement de l'équipe nationale en stage de préparation pour son premier match comptant pour les élimi­natoires combinées Can/Mon­dial 2010. L’ex-pensionnaire de Lyon (Ligue I française) a semé le bordel à l'hôtel des «Lions» de par son comportement «bordé­leux » sans que quelqu'un ne le ramène à la raison. «C'est un pote, il est toujours le bienvenu parmi nous. C'est un grand frère, un type super cool. Il aime s'amuser », â réagit, un des anciens aco­lytes, pour le défendre.

Mais, le footeux, qui est resté un bon moment sans club avant de signer avec Newcastle United, s'est invité au repas des joueurs. Lamine Diatta, comme les autres joueurs sélectionnés, a été laissé par la sécurité franchir la porte du restaurant situé près de la salle de sport de l'hôtel Méridien président. «Il (Lamine Diatta) a eu l'autorisation du coach pour manger avec nous. Donc, je ne trouve pas d'inconvénients à ce qu'il mange avec le groupe d'au­tant plus que Lamine a toujours servi à l'équipe nationale», souli­gne encore son ami et ancien partenaire de jeu en équipe nationale.

Après la restauration, Lamine Diatta est parti faire un tour au bar de l'hôtel. Pendant ce temps, Tony Sylva est cherché par un agent de la sécurité pour l'ac­compagner à un rencard. Et, aus­sitôt après le départ du gardien des «Lions», Diatta et Diouf sor­tent du bar, direction le parking de l'hôtel. Les deux acolytes vont quitter l'hôtel à bord d'une voi­ture de couleur noire. Pour aller rejoindre Tony ? Une question gratte la langue ! Où sont passés le code de conduite et la poigne du nouveau sélectionneur des « Lions » ?

COUTUMIER DES FAITS

Diatta, un récidiviste


Ecarté de la tanière surtout à cause de son manque de temps de jeu (8 minutes en 2 matches joués cette saison avec Newcastle United), mais aussi de son comportement jugé «insolent et bordé­leux », l'ancien défenseur des «Lions» aujourd'hui en chômage tech­nique est un habitué des frasques dans la Tanière. On se souvient : encore de ses démêlés avec un des agents de la sécurité des «Lions» à la veille du départ de l'équipe nationale pour la Can 2008. Lamine Diatta avait ouvertement insulté et traité de tous les noms d'oiseaux le préposé à la porte de l'hôtel qui lui refusait l'accès au lieu de regroupement en compagnie d'une fille la nuit. Lamine Diatta avait même failli être viré de l'équipe par le sélectionneur d'alors, Henryk Kasperczak.

Source: Walf gran Place

Article Lu 13239 fois

Jeudi 29 Mai 2008





1.Posté par leuza le 29/05/2008 04:36
nioun senegal bouyaabo niou dee te xhameni do niou meussa tekki, je crois ke maintenant deukeubu reewoum goodjigeen laa.

2.Posté par abzo le 29/05/2008 05:13
So what?who cares?...Soyons constructif et puis cet article est plutot personnel....Je ne sais pas qui l'a ecrit mais........c'est vraiment triste!!!

3.Posté par MOR le 29/05/2008 05:22
Je crois chacun a sa vie privee l' essentiel c' est le patriotisme et respecter le peuple quand on est sur le terrain. se donner au fond du cueur. Mais souvant les senegalais parlent tros. Les grouments et malhonnets dirigents cherchent toujours de se debarrasser de leurs fautes. Tournons la page et suportons les. Je crois qu' ils aiment leur pays parraport aux autres qui tournent leur dos.

4.Posté par laye le 29/05/2008 09:58
Le degré de nullité de certains journalistes est vraiment pitoyable.Aucun sens de la mesure.Il est temps de foutre la paix à ces jeunes joueurs qui ne sont pas non plus des prisonniers.Qu'est-ce que ça peut foutre si Lamine DIATTA un mec trés respectable et respecté partout ou il est passé, du moins partout ou il est passé et vécu avec des gens qui n'ont pas une noisette à la place du cerveau, en quoi cela peut-il nuire à la préparation des lions ?Aucune analyse sur cet article bidon, un journaliste sénégalais en plus qui doit savoir l'importance du coté social dans la vie des sénégalais en général.

5.Posté par Groupe Barril Sécurité le 29/05/2008 10:20
Pure Inptie journalistique

6.Posté par elage le 29/05/2008 11:11
Salam,
pffff
Ca sent la rancune lá. Je ne vois pas ce qu'il y'a de choquant á ce que lamine diatta vienne voir ses amis. C un ancien cadre qui a beaucoup donné. Il a parfaitement le droit de rendre visite. Celui qui a écrit cet article a forcément un contentieux avec le joueur.

Ridicule

7.Posté par diallo le 29/05/2008 11:16
slt les senegalais lamine diatta et diouf sont des joueurs tres impolis mais on les sortir dans l equipe national du sn " diouf et lamine diatta sont des goordjiigeen " . je m a appelle mamadou maca diallo un enfants de 14ans et mon email est de: mamadoudiallo2006@hotmail.com

8.Posté par ndiaye le 29/05/2008 12:24
pauvres journalistes vous etes de plus en plus decevant..Pour une fois dans votre vie écrivez du positif..je me demande comment on forme ces journalistes.ce n'était pas comme ça du temps de Elisabeth ,sada, yves jacques sow, et cie..on vous plaint

9.Posté par mane le 29/05/2008 14:04
Et encore, s'il était regardable sakh mou tânè. Moche comme il est, il aime bien se faire voir.

10.Posté par wewe le 29/05/2008 16:39
TOUS QUE VOUS ETES FOFUTEZ LA PAIX AUX JOURNALISTES ILS N ECRIVENT QUE CE QU ILS ONT VU ALORS CSE JOUEURS JE LES TOUJOURS ECRIS ILS SONT SANS VERGOGNE C DES FETARDS LA PREUVE ANS DEUX JOURS

11.Posté par Romyro le 29/05/2008 19:04
c bidon votre article ,je vois ce qu´il a de dramatique sur .Lamine sera toujour bienvenue au sien de l´equipe nationale.enough respect for him.

12.Posté par Romyro le 29/05/2008 19:07
c bidon votre article ,je vois pas ce qu´il y a de dramatique sur ce sujet .Lamine sera toujour bienvenue au sien de l´equipe nationale.enough respect for him.

13.Posté par papis le 30/05/2008 14:05
journalistes bayi len doul fen bakhoul


14.Posté par elhadji le 04/06/2008 05:29
les journalistes ne relatent ke des faits , il n y a jamè de fumèe sans feu ; malick daff , pape malick, coly , jen passe ont été tjrs exemplaires ils ont fé ce kil devré fèr sans tambours ni trompette; hélas y a des joueurs ki nont rien compris c dommage

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State