Référence multimedia du sénégal
.
Google

NOMMEE AMBASSADRICE DU SÉNÉGAL EN FRANCE DEPUIS LE 13 NOVEMBRE 2008: Maïmouna Sourang Ndir pas toujours «visible»

Article Lu 11910 fois

Après sa nomination en conseil des ministres, le 13 novembre 2008, Maïmouna Sourang Ndir est arrivée à Paris en décembre en qualité d’Ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire du Sénégal en France avec résidence à Paris. Depuis, elle n’a toujours pas pris fonction et ne met pas les pieds à son bureau de l’avenue Robert Schuman.



NOMMEE AMBASSADRICE DU SÉNÉGAL EN FRANCE DEPUIS LE 13 NOVEMBRE 2008: Maïmouna Sourang Ndir pas toujours «visible»
Lors de l’audience accordée aux libéraux de Paris, le 21 décembre 2008, le chef de l’Etat a officiellement installé Maïmouna Sourang Ndir, non comme Ambassadrice du Sénégal, mais comme «une militante et interlocutrice politique qui a sa confiance totale». Il précisait aussi que «c’est une femme disponible, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui est là pour gérer les problèmes des Sénégalais». Cette dernière tâche relève normalement du Consulat général, mais le Président souhaite renforcer la politique à Paris qu’il considère comme «la représentation sénégalaise la plus importante à travers le monde». Après cette intronisation solennelle, Maïmouna Sourang Ndir s’est mise au «travail» : superviser les opérations de vente de cartes du Pds en vue des prochains renouvellements et l’acquisition d’un local pour le parti à Paris. À cet effet, elle s’appuie sur Meïssa Touré, qui coordonne les opérations sur le terrain, et Ablaye Sy, par ailleurs conseiller à l’ambassade où il représente le Sénat et l’Assemblée nationale.

«Chasse aux sorcières»

Sur le plan administratif, conformément à ses pouvoirs, l’Ambassadrice a pris des mesures individuelles : M. Manga, chauffeur des Ambassadeurs depuis André Guillabert, a été écarté de cette fonction. D’ailleurs, tous les chauffeurs ne sont plus autorisés à entrer dans la résidence de l’Ambassadrice. Ils devront, désormais, attendre dehors la sortie de Mme Ndir. Louise Guèye, une cuisinière qui logeait à la résidence, a été remerciée et priée de vider les lieux. En outre, alors que tous les services de l’Ambassade sont joignables au téléphone, le poste du cabinet de Mme Ndir ne répond pas. En réalité, Mmes Senghor et Niane, les deux secrétaires, ont été écartées jusqu’à nouvel ordre. Finalement, c’est le service de presse de l’Ambassade qui monte au créneau pour donner des explications. «L’Ambassadrice ne vient pas au bureau, parce qu’il y a des travaux de peinture et de changement de mobilier», indique Doudou Andy Ngom. Qui ajoute que Mme Ndir a récemment pris une «décision inédite dans les annales de l’Ambassade : l’organisation dans sa résidence d’un arbre de Noël pour les enfants du personnel». Hier, curieusement, ce sont d’autres explications que nous a servies Doudou Andy Ngom.

Lettres de créance pas toujours présentées à Sarkozy

En fait, si «Mme Ndir ne peut pas encore travailler officiellement, c’est parce qu’elle n’a toujours pas présenté ses lettres de créance à l’Elysée. Mais dès que ce sera fait, elle prendra service et pourra recevoir officiellement, notamment les journalistes». Quand est-ce que la cérémonie est prévue ? «La semaine prochaine peut-être. En attendant, envoyez un mail pour demander un entretien», répond Doudou Andy Ngom. Ces explications de M. Ngom, pour justifier l’inactivité de Mme Ndir, sont battues en brèche par le Quai d’Orsay. «La non-présentation de lettres de créance ne peut en aucun cas justifier l’inactivité d’un Ambassadeur. C’est une formalité protocolaire», rappelle le service du protocole du Quai d’Orsay. Avant d’ajouter qu’«en France, l’agenda du Président de la République fait qu’il n’y a que deux ou trois cérémonies de présentation de lettres de créance par an, au cours desquelles les Ambassadeurs accrédités et en attente sont regroupés». Alors, est-ce que le défaut de présentation de lettres de créance peut empêcher un Ambassadeur de prendre fonction ? «Non. Si l’Ambassadeur arrive sur le territoire français, c’est après une procédure qui se termine par un accord de notre part (ndlr : la France). Une fois en France, l’Ambassadeur sortant rend ses cartes diplomatiques, afin que son remplaçant puisse en avoir. Ensuite, il faut attendre la cérémonie des lettres de créance qui ne peut en aucun cas empêcher un Ambassadeur de travailler». D’après des sources dignes de foi, le service du protocole de l’Ambassade du Sénégal a restitué les cartes alors détenues par Doudou Salla Diop, qui a regagné Dakar après avoir fait sa passation de service avec Babacar Diop, ministre conseiller. En effet, les deux Ambassadeurs ne pouvaient en aucun cas se rencontrer.

Absence de réplique quand le Sénégal est critiqué sur l’affaire des homosexuels

L’Ambassadeur s’occupe des dossiers diplomatiques, économiques, culturels et militaires. Il ne s'occupe pas des Sénégalais dont l'interlocuteur est le consul. Dans ses activités en France, il traite avec le gouvernement français, l’Agence française de développement, les Chambres de commerce, le Conseil des investisseurs français en Afrique, le patronat, les collectivités locales, les conseillers généraux, les maires, etc. Toute nos tentatives d'obtenir des explications via le service de presse sont restées vaines. Les agendas des institutions françaises sont rendus publics sur internet. Depuis sa prise de fonction à l'Ambassade, Maïmouna Sourang Ndir n'a été signalée nulle part et n'est inscrite sur aucun agenda. Tout porte à croire que l'Ambassade fonctionne au ralenti. Mme Ndir reçoit, par exemple, la revue de presse de Doudou Andy...à midi ! Par ailleurs, il y a quelques jours Nicolas Sarkozy, en conseil des ministres, Roselyne Bachelot, Bernard Kouchner, Bertrand Delanoë et plusieurs associations ont vivement critiqué le Sénégal suite à la condamnation de Diadji Diouf et compagnie pour actes contre nature à 8 ans d'emprisonnement. Plusieurs communiqués de presse exprimaient "la préoccupation" des autorités françaises et dénonçaient "l'hypocrisie de la société sénégalaise" sur l’affaire des homosexuels. Aucune réaction de l'Ambassade n'a été notée. Ne serait-ce que pour rappeler que cette affaire concerne des justiciables sénégalais avec la justice de leur pays.

Bocar Alpha Kane
Source L'Observateur

Article Lu 11910 fois

Samedi 24 Janvier 2009





1.Posté par de strasbourg le 24/01/2009 11:19
pour protester contre la condamnation de homosexuels les autorités françaises ne se sont pas directement adressées à l'ambassadeur.dans ce cas elle n'est obligée de répondre.elle est seulement tenue de rendre compte à sa tutelle et d'attendre des instructions.ce quelle a dû faire.un ambassadeur peut être discret et bien travailler.nul besoin de faire du cinéma comme nous avait habitué son prédécesseur alors qu'il était fonciérement inefficace.

2.Posté par Al le 24/01/2009 14:42
Maïmouna Sourang Ndir doit avoir eu un très fort marabout; parce que quand elle partait à l'audience avant le Conseil des Ministres, elle a dit à ses amies:«soumeu démé Me Wade dinama nommer Ambassadeur». Elles lui ont demandé:«noye defe?».Elle a répondu:«xamna ma kham».

Autant d'assurance, c'est rare.

3.Posté par Sylman le 24/01/2009 15:53
Je ne connais rien à la diplomatie mais j'ai une question.

C'est quoi la différence entre une ambassadrice extraordinaire et une ambassadrice ordinaire?

4.Posté par SENTINELLE DU SOIR le 24/01/2009 17:11
Quand des inaptes comme cette dame sont nommés à des postes qui exigent la plus haute rigueur et des compétences avérées ,on ne peut s'attendre qu'à ce type de résultats.En vérité wade est le tas de merde le plus vieux et le plus grand du monde,en réalité c'est le pire président qui existe.Avec ses nominations insultantes qui consacrent chaque jour l'arrivée de nouveaux arrivistes à la pointe de l'incompétence ,wade nous plonge inexorablement dans les abimes de la misère et du désespoir .Il n'est pas possible d'espérer avec des dirigeants pareils.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 23:56 En Allemagne, la police roule... en Ford Mustang

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State