Référence multimedia du sénégal
.
Google

NIGER : Mamadou Tandja renversé ?

Article Lu 11786 fois

La tentative de coup d'Etat serait en train de réussir à Niamey. Les membres du gouvernement qui se trouvaient encerclés dans le palais présidentiel ont été exfiltrés par le fraction rebelle responsable de l'attaque. Le chef de l'Etat Mamadou Tandja serait avec eux et s'apprêterait à prononcer sa propre destitution dans la soirée.



NIGER : Mamadou Tandja renversé ?
La tentative de renversement du pouvoir est toujours en cours à Niamey, la capitale nigérienne. Vers la fin de la matinée de ce jeudi 18 février, des militaires ont encerclé le palais présidentiel, où le gouvernement était réuni en conseil de ministres autour du président Mamadou Tandja.

Selon nos plus récentes informations, une partie de la garde présidentielle est entrée en rebéllion, menée par le colonel Djibril Hima dit "Pelé", par ailleurs président de la Fédération nigérienne de football (Fenifoot). Le coup d'Etat aurait réussi puisque la fraction rebelle s'est emparé des membres du gouvernement et du chef de l'Etat qui, selon une source diplomatique française jointe par RFI, est détenu dans une caserne. Il devrait prononcer un discours dans la soirée annonçant sa propre destitution.

La BBC, qui cite une source gouvernementale anonyme, confirme ces informations. «Le Président nigérien et son cabinet sont retenus par des soldats après des combats dans la capitale», a annoncé la radio britannique il y a quelques minutes.


L'armée frondeuse

Depuis quelques mois, le président nigérien marche sur des oeufs avec l'armée, dont la fidélité et le soutien ne lui sont plus assurés. Habilement, il a tenté de concilier la carotte et le bâton, par crainte d'exacerber les tensions. Mamadou Tandja redoutait avec raison la fronde des soldats. Pour preuve, cette adresse en forme de requête, formulée à l'intention des militaires par le général Moumoudi Boureïma : "Je vous mets en garde contre toute tentative de remise en cause des institutions de la République".

Apparemment, il n'aura pas été entendu. La liste des coups d'Etat au Niger (1974, 1996 et 1999) semble bien partie pour s'allonger, l'armée ayant du mal à concevoir que Mamadou Tandja s'éternise au pouvoir.

Le chef de l'Etat aurait dû quitter ses fonctions à la fin du mois de décembre, au terme de son ultime mandat. Pour se prémunir contre l'échéance institutionnelle, il a fait voter un référendum au mois d'août (suivi d'élections législatives en octobre) en faveur de son maintien à la tête du pays. Lors de ces consultations, l'armée s'est largement abstenue. Plutôt que la voix des urnes, elle semble avoir choisi celle des armes.

Source Jeuneafrique.com

Article Lu 11786 fois

Jeudi 18 Février 2010





1.Posté par professeur le 18/02/2010 20:58
J'espére que cette tentative de restaurer l'ordre constitutionnel réussira.
Ceux qui modifient les constitutions doivent être chasser du pouvoir quelque soit leur age ou leur confrérie, c'est une preuve d'irrespect à l'égard de son peuple.
ce tandia doit partir.

2.Posté par Debolo le 18/02/2010 20:58
Qui règne par les armes, pèrira par les armes!!!

3.Posté par pape le 18/02/2010 21:02
Pourquoi les journalistes parlent-ils de coup d'état?
Ce n'est pas un coup d'état, c'est une restauration de la légalité républicaine que tandia avait bafoué.
Chaque modification constitutionnelle devrait être suivie d'une restauration de la légalité, comme cela on ne verra plus jamais ces bandits changer les constitutions pour un oui ou un non.
Ou même vouloir se représenter alors que la constitution ne le prévoit pas.
Ces vieux présidents doivent être rappelés à la raison, puisqu'ils sont nombreux à ne plus se souvenir de ce qu'ils racontent eux-même.

4.Posté par papa le 18/02/2010 21:41
Bonne action, j'espère que des élections libres et démocratiques seront organisées d'ici peu

5.Posté par Tri le 18/02/2010 21:45
Et qui sera le prochain ?

6.Posté par professeur le 18/02/2010 21:50
Tri, tout le monde sait qui sera le prochain.
Disons que le prochain est le président qui tripatouille la constitution pour se représenter et passer le pouvoir à son fils.
Cela doit mener à la restauration de l'état de droit, comme au niger

7.Posté par regreg le 18/02/2010 21:56
Bien fait pour ces salopa.rds qui ternissent chq jour l image de l afrik. On est fatigue de vos intrigues. On ne souhaite pas un coup d Etat chez nous car c est une fierte pour ce pays de ne jamais connaitre de coup d Etat mais franchement parfois c est utile. Je deteste ces salaud.s qui sucent le sang de leur peuple

8.Posté par laye le 18/02/2010 22:00
bien dit Pape,ce n'est rien d'autre qu'une restauration de la légalité républicaine ( comme tu le dis) car ces assoifés de pouvoir ne savent pas s'en aller quand il est temps.tous les chefs d'état qui ne veulent pas partir dans l'honneur,s'en iront dans la honte et leurs noms figureront sur la liste des gens qui ont marqué l'histoire négativement. je soutiens ces restaurateurs et j'espére qu'ils organiserons des élections libres et démocratiques afin de remettre en place l'état de droit

9.Posté par BAMBA le 18/02/2010 22:09
Vivement le rpochaine pour libérer le Sénégal, Wade a la trouille, et il est plus facile de faire ce coup au Senegal, car Wade est tjrs acceuilli par ts le gouvernemet à chq fois qu'il retourne de voyage..
Mais nos militaires n'ont pas de couille..Si non ils auraient facilement nous libérer.
Wade a fait pire ke Tandjan..

10.Posté par sadakhta le 18/02/2010 22:29
nos milttaires sont des tapetes

11.Posté par Malagoulou le 18/02/2010 22:46
Parmi les Présidents africains qui n'ont cure du peuple et des institutions, il y a un groupe "intelligent" qui se croit plus intelligent que tout le monde et un groupe de nigauds qui sont devenus aveugles. Mais la fin qui attend les 2 groupes est exactement identique avec quelques nuances pour les présidents "très nuancés", tellement nuancés qu'ils ont eu le temps de perdre leurs cheveux et de se faire des élèves ... et des fils. ce qui m'énerve le plus, c'est quand les gens laissent leurs père de côté pour crier sur tous les toits que ce vieux tordu est leur père. Quelle honte. Beaucoup de pères doivent être malheureux dans leurs tombes.

12.Posté par birane le 18/02/2010 22:55
nos militaires sont des toottes,au lieu de nous liberer de cette racaille, voleurs ,corrupteurs,detourneurs de deniers publics,etc ils pensent tous a devenir general de division etc des promesses qil ne verrons jamais...diog diotna waay diogleen bii diog jotté wa salam...

13.Posté par FALL*.* le 18/02/2010 23:17
C'est le tour de wade.
Qui peut me fournir un 12-7 s'il vous plait?
trouvez moi un 12-7.
Vue que nos Pédé de généraux sont des incapable......
Merçi

14.Posté par alex le 18/02/2010 23:34
Les gars , n'ayez pas peur. je viens vous délivrer de mains de wade et de ses compagnons. Je suis en route pour le palais. regardez moi arriver.
http://www.youtube.com/watch?v=eUKG90DjL5I&NR=1

15.Posté par alex le 18/02/2010 23:36
Quand je serai président, je ne voudrais pas de salaire. Je voudrais juste que awa diop me taille une pipe tous les matins.

16.Posté par multimedia le 19/02/2010 00:12
Vous qui venez au gamou à kaolack
Appartement ou chambre à louer
eau
electricité
wifi
sécurité
contact : mactarfy@yahoo.fr
Tel 77 100 20 16

17.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 19/02/2010 00:23

Les wolof disent que " tombé moy indi ayy gaff" = " lorsqu'une personne est impliquée dans une mauvaise affaire cela augure de la poisse"

Au Niger , il fallait s'y attendre depuis qu'un certain Wade Yondiar qui ne sait régler aucun problème au Sénégal a voulu être médiateur .

En tout état de cause, Wade n'aura pas porté bonheur à son alter ego, cet imbécile de Tandja.

Le futur homme fort du Niger aura intérêt à fermer ses tympans et sa porte à Wade ( le cas Dadis Camara est frais dans nos mémoires).

18.Posté par ndiakhoum le 19/02/2010 01:48
la prochaine fois se sera au tour de wade et son pd de fils

19.Posté par ndiakhoum le 19/02/2010 01:50
awa ndiaye dafa toy té kou meune mathie koye lay nirol

20.Posté par le senegal le 19/02/2010 02:04
au senegal y a pas de millitaires mais des filipettes. wade a achete les generaux et colonels. ils sont envoyes dans les ambassades a l'etranger en poste de recreation car tout le monde sait qu'il ne foutent rien la ou ils sont.
il est temps que les officiers prennent le pouvoir et retablissent l'ordre, reprendre ce qui nous a ete vole par ces sales batardsde politiciens depuis le temps du ps a maintenant. salam

21.Posté par Fall le 19/02/2010 04:32
Vivement des militaires de ce genres au Sénégal nguir yalla pour déposer Wade !!!

22.Posté par dsdsds le 19/02/2010 07:45
LES MILITAIRES SENEGALAIS SONT "TOUTES" MOLLES. LALA LAAAA !!!!!!

23.Posté par weeeee le 19/02/2010 08:54
ca au moins c des militaires mais au senegal nous avons des brebis galeuses...qu attendez vous pour agir

24.Posté par mousse le 19/02/2010 09:08
nous souhaitons que ca soit le tour.............de ce voyou de wade d etre debarque........................des pourrirture qui s accroche au pouvoir.............

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State