Référence multimedia du sénégal
.
Google

NGUEKOKH : VIOL D'UNE FILLE DE 12 ANS:Le père adoptif violeur trahi par la télévision

Article Lu 17123 fois

Une fille de 12 ans a été violée à trois reprises par son père adoptif. C'est en regardant une émission télévisée portant sur le phénomène du viol incestueux que la victime a lâché le morceau.



NGUEKOKH : VIOL D'UNE FILLE DE 12 ANS:Le père adoptif violeur trahi par la télévision
Aliou Diouf, âgée de 40 ans, chauffeur de son état, ne cessait d'abuser sexuellement de sa fille adoptive, la fille de son épouse. Une fois, sa maman a vu le slip de sa fille coincé entre le lit et le mur. Cela lui a paru bizarre. Elle s'en est ouverte à la victime qui ne lui a pas donné des explications.

Plus tard, au cours d'une émission télévisée sur les viols, la fille avoue avoir été abusée par son père adoptif à trois reprises. En effet, quand la télé a montré une séquence sur le viol d'une fille par son père, la mine de la victime a changé et ceci n'a pas manqué d'attirer l'attention de sa maman.

Celle-ci soumet son enfant à un interrogatoire et elle finit par dénoncer son père adoptif. Selon elle, Aliou Diouf, l'époux de sa propre maman, l'a violé trois fois, la première fois dans sa chambre, la deuxième fois chez son ami et la troisième fois dans un lieu isolé, en brousse.

Excédée, la dame attend le retour de son mari de pied ferme pour lui tenir ce langage : « Je peux tout accepter, y compris les injures et les brimades, mais je ne peux tolérer que tu aies des relations sexuelles avec nous deux, ma fille et moi, comme si j'étais une chienne », lance-t-elle en pleurs tout en demandant le divorce.

Pour toute réponse, l'homme quitte la maison et va se réfugier chez son oncle pendant trois jours. À son retour, il menace, un couteau à la main, ses propres enfants, la victime et sa femme, de ne piper mot. Selon la victime, toujours avant de passer à l'acte, le chauffeur violeur récitait des prières. Ceci ne l'a pas empêché d'être mis à nu et d'être arrêté.

Aboubakry KANE (Correspondant à Mbour)
Source Lematindelafrique.com

Article Lu 17123 fois

Jeudi 18 Février 2010





1.Posté par aby le 18/02/2010 08:08
Mais qu'est ce qui se passe dans ce pays il n' y a pas un seul jour ou on ne parle pas de viol et ca tombe la plupart du temps sur des innocentes qui n'ont rien fait pour meriter ces attrocites .

je ne comprends plus eveiller moi SVP.

2.Posté par Diaby le 18/02/2010 08:47
il faut que les hommes saches que la femme n'est pas un outil que l'on utilise à n'inporte quel moment. il faut que la loi prenne des mesure stricte enfin d'éradiqué ce fléau

3.Posté par Reussguine le 18/02/2010 10:03
moi je reste convaincu qu'on est devenu un peuple MAUDIT !

4.Posté par fatou le 18/02/2010 10:09
Il faut tout simplement les castrer.

5.Posté par maty le 18/02/2010 10:45
castrer dey yomb! naniou ka dagg rek, dessal ci touti!

6.Posté par FALL*.* le 18/02/2010 10:59
Le

7.Posté par FALL*.* le 18/02/2010 11:00
Le senegal est un pays sans loi. Nous avons commis l'erreur d'elire wade, maintenant faut assumer.

8.Posté par antiwade le 18/02/2010 11:03
ce pays est dirige´ par un daible wade c pourquoi ya tjs des viols

9.Posté par Adoration le 18/02/2010 11:08
Que faire? si ceux qui doivent nous protéger agissent de la sorte.

Vraiment dommage

10.Posté par Safi le 18/02/2010 12:55
Si les sanctions à l'encontre des violeurs étaient assez sévères, on entendrait plus parler de viol dans ce pays.

Mais comme les violeurs sont soit pardonné par les familles ("soutoura") soit emprisonnés que pour quelques mois, comment voulez vous que ce fléau disparaisse.

Seule la possibilité d'être soumis à de sévèrent sanctions pourra dissuader certains de passer à l'acte

11.Posté par kha le 18/02/2010 12:57
tout sa ce pr le petit trou couvert de poil e santant 1 pe move

12.Posté par miss le 18/02/2010 14:44
ca fait vraimen mal d entendre des chose comme surtout ci la personne a vecue des chose pareil comme moi j ai etai viole plusieur fois par le mari de ma maman et si je desai quelque chose sur sa ils me repondez toujour que c des masonge tu l accuse parceque c pas ton papa et lui meme quand il coucher avec moi je pleure en lui disan commen tu peu me faire ca je sui ta fille il me disai toujour domou dietlee dou dom et ca me fait jusqu a presen mal si je pense a ca j ai meme pas envie de coucher avec un homme

13.Posté par bizz le 18/02/2010 17:22
Appliquez le sharia ou couper les penis des violeurs. Un point- un trait.

14.Posté par astou diouf le 18/02/2010 17:52
Comment se fait-il que les meres ne remarquent jamais rien? Il faut ruer ces malpropres de coups sur la place publique ou leur couper le penis purement et simplement. Meres, eduquez vos filles et garcons d'ailleurs sur le phenomene, et ecoutez ce qu'ils vous disent. Observez les, et essayez de les mettre a l'aise pour qu'ils s'ouvrent a vous des que vous constatez quelque chose d'anormal. Que font les autorites religieuses devant ce fleau? Que pensent-ils sur ce phenomene ? Il n'ont certainement pas le temps, ils passent leur temps a faire de la politique. Ils ont perdu leurs reperes et certains d'entre eux ne sont pas si propres en la matiere de toutes facons. C'est aux meres d'elever la voix. Ces enfants seront tjs les votres, les peres sont des fuyards. Levez-vous et protegez vos enfants. Tuez quiconque touche du petit doigt les cheveux de votre enfant.

15.Posté par cheickh le 18/02/2010 18:31
p0ur moi ces gents la on doit les tues ou bient les punir severemt

16.Posté par faryta le 18/02/2010 18:52
way qu'on leur objet qui a servi au crime et cela fera réfléchir les autres ! Le problème c'est qu'il y a trop de pédophile actuellement et ils sont tout près de nous. IL Y A maintenant des injections qu'on utilise en Europe pour les violeurs récidivistes pour les castrer. N'attendons pas qu'il devienne récidiviste pour les castrer au sénégal.

17.Posté par malick le 18/02/2010 21:57
li dara djarouko si adouna kham yaye kham dom

18.Posté par Abou le 25/02/2010 15:18
Qu'est ce que tu veut avec une religion qui fait de l'amalgame et qui DIT que les femmes sont respectées mais qui en la pratique TOLERE que les hommes ont TOUT LES DROITS et qu'il peuvent "prendre" ou "répudier" une femme et que la femme doit se voiler et que la femme doit dans tout les cas "obéir" l'homme.
Que nos chefs religieux se prononcent un peu plus clair et qu'ils commencent a donner la même valeurs aux femmes qu'aux hommes. Entre la parole et la réalité la difference est trop grande !!!

19.Posté par coulibaly le 28/02/2010 22:43
excuser moi,jai connu ce site il ya pas longtemps;cependant je suis mauritanienne;on ma raconté l'hitoire de viol ,pere fille;jai pensais que c'etait un mythe;et l'on ma donner le site,l'on ma confirmé que c'etait a la mode au senegal;ce que je n'arrive pas a comprendre est ce ces gens qui le font ne sont pas des aliénés mentaux et si c'est le cas essayer d'isoler ces obsedés d'ans des cliniques psychiatriques;et recuperer les victimes essayer d'en parler avec elles;pour que cela ne joue pas sur leur vie quotidiennes;et je lance un vibrant appel aux autorité senegalaises,qu'ils en mettent fin a cela sinon c'est serrai pour moi une sorte de complicité,c'est vraiment triste a ceux qui arrive au senegal et moi j'aurrai peur de fréquenté ce genre de pays, pour ma propre securité ou ma dignité serra bafouée.helas pour ces petites filles innocentes.

20.Posté par mariane le 28/06/2010 23:44
ya pa de sèral ni derafètal.on doit passer a l'application.ces violeurs ont dètruit tant de vie de jeunes filles.en le faisant ils ne pensent a aucune consèquence.on doit je dis b1 on doit leur donner ce kils mèritent ces (èbèciles)c'est a dire les castrer ou b1 les tuer rèk gni nopalou gneup am diamm.waay gnii gno lakkalè.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State