Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



NDONGO D ET FADDA FREDDY DE DAARA J FAMILY: "Baye Niasse nous a appris…"

Depuis sept ans, ils n’ont pas sorti d’album. Ndongo D et Fadda Freddy reviennent avec «School of Live», leur premier album depuis leur séparation avec Aladji Man. Quelqu’un qui reste toujours un frère, mais avec qui le divorce est définitif. Dans cet entretien qu’ils nous ont accordé, Ndongo et Fadda, de leurs vrais noms Mamadou Lamine Seck et Abdou Fata, abordent des questions diverses allant de l’album à leur attachement à Baye Niasse.



NDONGO D ET FADDA FREDDY DE DAARA J FAMILY: "Baye Niasse nous a appris…"
Pourquoi une si longue attente pour sortir cet album ?

NDONGO : Il fallait préparer cet album, textuellement et musicalement. Et puis Daara J Family est comme un nouveau groupe, parce que nous n’avions pas sorti d’album depuis 2003. Nous avons beaucoup tourné entre-temps et il y a un travail d’approche pour trouver les morceaux, mais aussi amener des couleurs plus intéressantes aussi bien pour le hip-hop sénégalais que celui africain. C’était important de faire des recherches et cela prend du temps d’enregistrer, de composer les mélodies et les paroles.

Est-ce dû à l’éclatement du groupe ?

NDONGO : Ce n’est pas le cas. Nous sommes un groupe de scène et le plus important est d’être à l’aise. En plus, les gens remarqueront qu’il y a une grande différence entre ce que nous faisions avant et notre travail actuel.

Pourquoi cette différence ?

NDONGO : Nous ne voulons pas entrer dans les détails, mais il faut dire que nous sentons davantage la musique. Nous avons ouvert beaucoup de voies. Auparavant, nous n’étions que trois artistes plus un DJ, mais maintenant il y a une vingtaine de musiciens derrière nous lorsque nous jouons.

Et pourquoi chercher ce changement dans votre musique ?

FADDA : C’est bien d’ouvrir le chemin, étant donné que nous avançons en expérience. Il est maintenant plus important de partager cette expérience avec des artistes locaux pour leur permettre de s’exprimer. Et c’est ce que nous faisons avec la Family Band qui est composée d’artistes de plusieurs nationalités que nous produisons. C’est le minimum que nous puissions faire pour apporter notre pierre à l’édifice.

NDONGO (il coupe Fadda) : En dehors de la séparation qu’il y a eu avec Aladji Man, il fallait que nous apportions quelque chose de nouveau qui a plus de standing.

Une réconciliation avec lui est-elle à l’ordre du jour ? Surtout après ce qui s’est passé à Sorano lors des Sunu Music Awards ?

NDONGO : C’est Claudy Siar qui est venu vers nous avec Aladji et nous nous sommes levés pour les saluer. Cela a provoqué beaucoup de bruit, mais il faut savoir que nous sommes en train de mener notre carrière à deux. C’est l’avenir qui compte et nous ne voulons pas en rajouter, parce que cela risque de faire empirer les choses.

Est-ce une manière de dire que la séparation est définitive ?

NDONGO : Aladji reste toujours un frère. Maintenant, la vie a fait que nous ne sommes plus ensemble et il faut que les gens acceptent cette évidence, même s’il y a beaucoup de spéculation. Nous sommes plutôt concentrés sur la promotion de notre album et les directions à trouver pour notre carrière.

Qu’est-ce qui explique votre attachement à Baye Niasse ?

FADDA : L’expérience spirituelle est personnelle. Mais Baye Niasse m’a permis de comprendre que le juif, le bouddhiste, le musulman, le chrétien font tous partie de la famille de Dieu. Et par l’unicité de Dieu, j’ai compris que mon alter ego est moi-même, nous avons la même tendance et allons tous vers Dieu. Et c’est pour cela qu’en appréhendant son chemin, on se rend compte de la véracité d’un message aussi universel qui consiste à ramener les hommes à une seule voie. C’est pour cela que j’aime Cheikh Ibrahim Niasse, pour son humanisme et l’unicité à laquelle il appelle les hommes.

Vous disiez que vous attendiez la sortie de l’album pour parler de la réconciliation

FADDA: On ne peut pas attraper plusieurs lièvres à la fois. Nous avons été des petits et avons grandi devant le public sénégalais qui nous a faits, mais il faut que les gens acceptent notre maturité et sachent que nous avons de nouvelles responsabilités. En grandissant, nous avons des responsabilités et des priorités.

OUSMANE DIOP
Source L'Observateur

Samedi 22 Mai 2010




1.Posté par frontiére le 22/05/2010 18:37
fadda freddy hypocrite
arrete de boire
ndongo le waram
aladji man le spurituel

en connaissans de cause fada a éclater le groupe

2.Posté par lemzo10 le 22/05/2010 19:28
WAAY KATAL SA NDEYE YAKO GUIS MOU NAANE YEN VOUS ETES MECHANT QUOI AU CONTRAIRE C'EST VOUS ET VOTRE PERE QUI BUVEZ DE L'ALCCOL.

3.Posté par frontiére le 22/05/2010 19:30

4.Posté par piff le 22/05/2010 19:43
lemzo yaw vrai domou thiaga ga
souvent ceux qui insulte le premier sont des fils de pute , et tu as fait les preuves

5.Posté par sophie le 22/05/2010 20:30
loool lemzo kay da wah deug rek frontiere da nek nafekh rek
mé school of life album cent pour cent nice big up the family law ba faw rek

6.Posté par aida le 22/05/2010 20:40
lomzo yaw khanna respectewo sa yaye on es democratie et chacun a le droit de dire s qu il pense ame khamo li khéw
moi personnellement j étais fan de darra j , mais de nos jour je ne suis plus fan pour cause je le sais et je confirme il boive comme c est pas la peine je le connait lorsqu il habiter a soprime

7.Posté par ami le 22/05/2010 22:40
fene rek yow aida yalen guiss niou nane! ragalen yalla té bay wakh lou len woroul

8.Posté par lemzo10 le 22/05/2010 23:26
YAW PIFF LAAL NA SA YAYE SI TOUNE GNARY YONE.
ALLEZ VOUS ENCULER VOUS TOUS QUI INSULTEZ DAARA J FAMILY

9.Posté par bass le 22/05/2010 23:26
c'est vraiment dommage je vous aimais bien a trois.....

10.Posté par THIAM le 23/05/2010 02:55
Je pense qu'il fallait faire des contributions beaucoup plus intéressantes que de faire des insultes sur un espace qui est visité par plusieurs personnes.
Les gars soyons correctes dans notre façon de se comporter et de voir les choses,on peut avoir bel est bien des idées différentes mais on peut toujours dialoguer en apportant ou en défendant nos idées basées sur une argumentation claires et précises.
Arrêtons svp les insultes ca ne setr a rien et ca apporte rien pour ceux qui viennent ici pour s'informer et de partager des idées.

11.Posté par Pac le 23/05/2010 04:39
Way lemzou, sa silbou yaye. Yow, kou kate sa ndéye na rek. Domou kharam. do tous. Na nane lemzo. Go. tcha khathie

12.Posté par Pac le 23/05/2010 04:40
Lemzo, fils de pute na rek. gor djiguéne. Kou néke amna la droit beugue louko nékhe
Nokoul falé. sa deunou baye, doméram

13.Posté par artdas le 23/05/2010 12:28
le daara j reste le plus grand groupe de rap en afrik et plus de respect jugon le sur la musik et le reste on le laisse au bon dieu LOKHO THI KAAW

14.Posté par iss le 23/05/2010 16:12
begué rek talibé ziar bouwér bay chefla donc sikaw sikanamrek mé lemzo boul sagua nak

15.Posté par pape le 23/05/2010 17:09
Allons messieurs un peu de retenu svp.

16.Posté par pino le 24/05/2010 13:30
pourquoi tout ce bruit ,parceque ils sont des talibes de cheick al ibrahima,a mon avis FAADA et NDONGO resteront lesmonuments du hip hpo senegalais ,et cet nvelle album (shool of live)en est un parfait expleme ,ziarre bou weur BAYE REK WA WOOR .

17.Posté par Diagnetc le 26/05/2010 18:56
je crois kan on aime kelkun c lui kon aime pas ce kil fé dans sa vie privée.
arréter les insultes les gars.je vous comprend ,vous parler avec le coeur c normale.
BAYE NIASS FOR EVER.

18.Posté par Assane le 21/12/2010 19:33
What s up guy,you don't have the right to insult the people that you don't know.Daara j or Daara j Family is the same to me,why we want to stuck in something that is not important.Aladjiman was a member of Daara j let s pray for him and the other two members of Daara j Family to have a great musical career that s all.Peace and love for all my brothers and sisters in all over the world.

19.Posté par SALL le 14/06/2012 11:17
C BIZARRE JME DIT K VOUS AVEZ DE LA CHANCE LES GARS VOUS FAIR ATTAK.INSULTER.ET JUGER
KOME SA IL FO DIRE ALLHAMEDOU LILA MOI SI SEULMENT JE POUVAIS ME FAIRE INSULTER CHAQUE JOUR PAR QUELQU UN JE SERAIS LA PLUS CHANCEUSE PERSONNELLEMENT VOUS AUGMENTEZ MA CONNAISSANCE SPIRITUEL ET JNE POURRAIS JAMAIS VOUS REMERCIER ASSEZ VOUS ETES LES SEULS A SAVOIR CE K VOU VOULEZ K DIEU VOU L ACCORDE CHI BARK2 CHEICK IBRAHIMA NIASS SOURTT NE VOU ARRETEZ PAS KOI K VOU PUISSEZ FAIRE.

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés