Référence multimedia du sénégal
.
Google

Moustapha Niass à Bennoo Siggil Senegaal : ’’Nous avons l’obligation de gérer ensemble’’

Article Lu 1870 fois

Le secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (AFP, opposition), Moustapha Niasse, appelle ses camarades de Bennoo Siggil Senegaal à ‘’décrypter le message des Sénégalais’’, en ‘’gérant ensemble’’ les collectivités gagnées par cette coalition lors des élections locales du 22 mars dernier.



Moustapha Niass à Bennoo Siggil Senegaal : ’’Nous avons l’obligation de gérer ensemble’’
’Je lance le présent appel aux démocrates de mon pays, et en particulier à tous les camarades et partenaires qui dirigent la Coalition Bennoo Siggil Senegaal pour que, tous ensemble, nous acceptions d’assumer, avec grandeur, avec panache, le sens et la portée du résultat populaire du scrutin des locales du 22 mars 2009 et l’espoir que les Sénégalais ont fait renaître, si clairement, en appelant de tous leurs vœux l’unité de l’opposition démocratique’’, a affirmé Moustapha Niasse dans une déclaration dont copie a été transmise à l’APS.

‘’Ayant gagné ensemble, l’obligation qui s’impose à nous est de gérer ensemble. Il s’agit d’une responsabilité induite par la nature et la signification du scrutin du 22 mars 2009’’ a-t-il affirmé dans sa déclaration depuis la localité de Oyo (Congo) pour ‘’partager le deuil’’ de Edith Lucie Bongo Ondimba.

‘’Aujourd’hui, la situation porte les enjeux et les ambitions de tout un peuple. Il en est ainsi lorsque les phénomènes de la vie et les évènements qui créent un contexte générateur d’espoir sur l’avenir, interpellent la conscience d’une nation et lorsque le sursaut moral et l’appel du destin constituent les seules voies de salut’’, a-t-il précisé.

‘’Par la concertation, le sens de la mesure et la capacité d’investir dans l’avenir, il nous incombe le devoir de nous dépasser, chacun en ce qui le concerne, et de tourner le dos, résolument, à des propensions, à des ambitions personnalisées, lesquelles ne peuvent trouver leur inspiration que dans une démarche à courte vue’’ a-t-il dit.

Moustapha Niasse se dit convaincu que les leaders des partis politiques composant la Coalition ‘’sont capables d’effectuer ce dépassement’’, avant d’ajouter : ‘’c’est pourquoi, la préservation, la protection et la consolidation de notre unité constituent un impératif catégorique’’ a-t-il affirmé.

Le secrétaire général de l’AFP soutient que ‘’c’est aussi la raison pour laquelle, étant en mesure de relever ce nouveau défi, nous devons nous tenir la main, forts, les uns et les autres, du soutien actif des populations rurales et urbaines, qui viennent de prendre la décision de nous confier des programmes précis et des objectifs pertinents susceptibles de promouvoir le développement local et, plus tard, le redressement global du Sénégal’’.

Il a appelé ses partenaires à avoir ‘’une plus grande sens de responsabilité vis-à-vis du peuple sénégalais, en ajoutant : ‘’donnons, dans les circonstances présentes, une nouvelle preuve de la conscience que nous avons prise et que nous entendons assumer, pour mériter la confiance que le peuple sénégalais vient de placer en nous’’.

‘’Ne donnons pas à nos adversaires l’occasion de railler sur des divergences qui ne sont, en fait, que de superficie. Les sicaires ne sont pas de notre bord. Les hommes pressés non plus’’, a-t-il encore dit.

MSA/AD
Source APS

Article Lu 1870 fois

Mercredi 8 Avril 2009





1.Posté par bechirwade le 08/04/2009 07:13
il faut aller à la retraitre et accompagner wade dans sa chute à cause de vous et de la traitise à votre famille politique que wade est venu au pouvoir,il faut avoir le courage de demander pardon au peuple sènègalais.

2.Posté par alain le 08/04/2009 09:50
le grand des grands..........l homme qui peut donner des lecons de bonne gouvernance a wade a ces faucons....... wade ne doit jamais oublier l honorable NIASSE celui qui l afait elu.......grace a ce dernier wade goute aujourdhui...............a l etat......mais wade wade en tant que renegat............a deja oublier.............

3.Posté par mmmmmmmmmm le 08/04/2009 10:45
no pasport way senegalai yi nek espagne sonou nañou ak problemou pasport

4.Posté par aram le 08/04/2009 13:58
tout a fait, ils doivent tous demander pardon aux populations je parle a ceux qui n'ont pas vote pour sopi .alors que c'est vous meme cette jeunesse qui avez opte pour le changement. c'est veritablement toute la jeunesse et l'opposition qui ont vote pour la coalition sopi en 2000 alors qui va payer les pots casses et les recoltes des cacas qu'ils ont semes?
et maintenant qu'ils ont compris ces gens avides de pouvoir ils nous saoulent avec les benno siggil ils sont tous pareils ,pour diriger ils sont prets a tout mais gni done nalaw yewounagniou. faites gaffe!!!!!
a bon entendeur!

5.Posté par sad le 08/04/2009 14:51
VIVE NIASSE LE PROCHAIN PRESIDENT DU SENEGAL. RIEN QUE POUR PUNIR LA FAMILLE DE WADE ON DOIT L'ELIRE PRESIDENT

6.Posté par conrad le 08/04/2009 20:25
Sad je te dis que Niass est pire que Wade. Il ne sera jamais président même dans ses rêves les plus fous il ne sera jamais président tt com Karim Tanor Dans et compagnie ils n'ont pas un destin présidentiel.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State