Référence multimedia du sénégal
.
Google

Moustapha Diakhaté insulte Sidy Lamine et accuse Dème

Article Lu 12408 fois


Moustapha Diakhaté insulte Sidy Lamine et accuse Dème
Il s’était certes inscrit à l’Université de Dakar, il y a des lustres. Mais Moustapha Diakhaté en était ressorti sans aucun diplôme. Mais son activisme lui permit de travailler dans une banque de la place. Au sous-sol pour le comptage de billets. Mais sa langue fourchue lui coûtera ce poste, qui exigeait un devoir de réserve. Il l’a claquée encore. Et cette fois aussi, c’est pour rappeler ce « devoir, auquel il ne peut s’astreindre, au magistrat Dème, qui a eu le courage de démissionner du Conseil supérieur de la Magistrature. Inculte en droit, comme bien dans d’autres domaines, Diakhaté a tenté de faire la morale au magistrat. Pis, il soutient que ce Substitut tente de se construire « une « image de victimaire » pour masquer des fautes lourdes ». Une accusation grave qui pourrait entraîner des suites judiciaires, si Dème ne lui oppose pas le mépris ; comme l’avait fait l’Ex-Inspecteur des Impôts et Domaines, Ousmane Sonko, qu’il avait aussi accusé d’avoir violé des secrets. Moustapha doit avoir beaucoup de choses à vouloir cacher. Pour sûr, il est obligé de tonner sur tout et pour un rien, parce que n’ayant comme métier que la politique. Et puis, il lui faut se faire remarquer pour espérer rempiler dans la prochaine législature. Mais même le cas échéant, tout indique qu’il perdra son moelleux fauteuil de Président de groupe parlementaire, dont il profite pour même s’en prendre à ses frères de parti, dont la plupart ne veulent même pas le voir en dessin. Il s’était mis à dos Touba, en soutenant que les dignitaires de la ville sainte, à laquelle il doit tout, n’étaient rien. Il pourrait essuyer les réactions de celui qu’il a évité de nommer mais que tous connaissent et qu’il décrit comme « Serigne Cfa, patron d’un groupe de presse, maître chanteur ». Une autre grave accusation, qui hélas risque encore de retomber sur ses pieds et rouler jusqu’à ceux de son patron Macky Sall, qu’il avait également cloué au pilori. Il avait taxé son Alliance pour la république de « club. C’était avant que cette formation politique n’arrive au pouvoir, qu’il a fini par rejoindre avec bagages et repentirs, mais qu’il participe à fragiliser. Et puisque Sidy Lamine Niasse, qu’il taxe de tous les noms d’oiseaux, n’est pas du genre à laisser les insectes et autres criquets ravager ses récoltes, Diakhaté risque de se boucher les oreilles. Ici à Xibar, on ne pourra que compter les coups. Pour l’instant, c’est 1 pour Diakhaté.

Article Lu 12408 fois

Jeudi 16 Février 2017





1.Posté par Djibril Sylla le 18/02/2017 17:47
Toi le cafard qui écrit cette article combien tu a reçu pour te écrire pouvre mendiant les journalistes alimentaire que vous ete

2.Posté par TEUSS le 23/02/2017 10:17
cet imbecile de moustapha diakhate qui est un satan qui n a meme pas de lumiere sur son visage cette dame de compagnie qui aucun niveau intellectuel ne merite meme pas qu on lui repond mdrrrrrrr

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State