Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mort de soldats sénégalais au Darfour : Le grand coup de colère du chef de l'Etat

Article Lu 1469 fois


Mort de soldats sénégalais au Darfour : Le grand coup de colère du chef de l'Etat
Le contingent sénégalais en mission au Darfour reviendra-t-il au pays avant la fin de leur mission, prévue au mois de décembre prochain ? Le président de la République, Me Abdoulaye Wade n’écarte pas cette éventualité. En conférence de presse, hier, il a menacé de retirer les soldats sénégalais de la Mission de l’Union africaine au Soudan (Muas) si les dix soldats tués, samedi dernier, sont morts pour défaut d'armes.

La mort du Brigadier-chef Mayoré Kébé au Darfour sonnera-t-elle l’exécution de la menace des autorités sénégalaises de retirer leur contingent de 600 hommes déployés au Darfour dans le cadre de la Mission de l’Union africaine au Soudan? Tout dépend de la cause pour laquelle Mayoré Kébé et les cinq autres, morts au mois d’avril 2007, ont été tués. Il reste, tout de même, que si c’est par défaut d’armes de défense qu’ils sont été tués, les autres soldats sénégalais ne resteront pas au Darfour jusqu’à la fin de la mission, prévue au 27 décembre 2007. Animant, hier, une conférence de presse, le président de la République, Me Abdoulaye Wade a soutenu que ‘les soldats sénégalais vont rentrer, s'ils n'ont pas d'armes pour se défendre’. Car, ‘il ne faut pas exposer les gens comme ça. Ce n'est pas possible !’, a-t-il martelé, soutenant qu’il va enquêter ‘pour savoir s’ils étaient armés ou victimes d’un guet-apens’. Et si c’est au cours d’un guet-apens qu’ils ont été tués, ‘tous les soldats sénégalais vont rentrer’, menace-t-il. Surtout que l’une des conditions que le président Abdoulaye Wade avait posées pour l’envoi des soldats sénégalais au Soudan est ‘aujourd'hui gravement mise en cause’, s’est-il défendu, précisant, tout de même, qu'il veut envoyer ‘des soldats mais pas des gens au mouroir’.
Le coup de colère du président Wade fait suite à la mort de dix soldats dont un policier sénégalais de la force africaine déployée au Darfour et qui ont été victimes d’un attentat meurtrier.

La mort du Brigadier-chef Mayoré Kébé porte le nombre de soldats sénégalais tués au Darfour à six. Les cinq autres ont été tués, le 1er avril 2007.

Mayoré Kébé est le sixième soldat sénégalais tué au champ de bataille de Darfour. Membre de la Mission de l’Union africaine au Soudan (Muas), Mayoré Kébé est un Brigadier-chef, appartenant à la quinzième promotion de la Police. Un corps qu’il a intégré depuis 1980. Né le 31 Octobre 1958, Mayoré Kébé est monogame et père de trois enfants.

Elh Saidou Nourou DIA
Source: Walfadjri

Article Lu 1469 fois

Mardi 2 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State