Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mondialisation néolibérale : 225 milliardaires possèdent l’équivalent de 2 milliards de personnes

Article Lu 1715 fois


Mondialisation néolibérale : 225 milliardaires possèdent l’équivalent de 2 milliards de personnes
On ne peut parler de mondialisation de l’économie réussie lorsque les trois personnes les plus riches du monde sont aussi riches que les 48 pays les plus pauvres de la planète, que près de 3 milliards d’individus vivent avec moins de 3 dollars par jour et que les 225 personnes les plus riches du monde possèdent l’équivalent de l’avoir de 2 milliards de personnes. Ces remarques sont du professeur titulaire de management à l’Ecole des hautes études commerciales de Montréal, Omar Aktouf qui tenait une conférence à Dakar hier. Dans la plupart des pays dits développés, dont l’Allemagne, l’Angleterre, la France, les Etats-Unis et le Canada, le produit national brut augmente pendant que la qualité de vie continue à baisser aussi bien à l’intérieur de ces pays que dans ceux du tiers-monde. C’est qu’a indiqué le professeur Omar Aktouf, titulaire de management à l’Ecole des hautes études commerciales de Montréal au cours d’une conférence sur le thème : « Mondialisation et post-mondialisation : vision critique tiers-mondiste » tenue à l’Institut supérieur de management (Ism) de Dakar hier.

Pour ce dernier, le discours sur la mondialisation néolibérale fait croire à nombre de personnes que la mondialisation se porte bien alors que celle-ci est à 90 % spéculative. Pour preuve, a-t-il soutenu, la masse financière (hors actions et obligations) circulant quotidiennement représente 10 fois la valeur des réserves cumulées de toutes les banques centrales du monde.

M. Aktouf a assuré que le discours dominant sur la mondialisation est à l’inverse de la réalité vécue par un grand nombre de personnes dans le monde et que cette mondialisation est bâtie sur des hypothèses basées sur des présupposées de l’économie.

La mondialisation est selon lui, une organisation de l’économie et du commerce en sept mouvements, dont le premier commence avec la création des institutions financières internationales (Banque mondiale et Fmi) en 1945, l’institution du maccarthisme, la fin des Non-alignés, le début de la guerre des prix sur les marchés mondiaux et la guerre tout court.

Des scandales économiques tels que Enron ne peuvent être assimilés à des « cas de mauvais management », mais c’est au contraire, le système capitaliste néolibérale lui-même qui est entrain de s’écrouler, a-t-il déclaré.

Le capitalisme ne peut pas se tenir que par la force, parce que, a-t-il estimé, la richesse basée sur l’économie réelle a baissé considérablement du 18ème et 19ème siècle jusqu’à nos jours.

Comme alternative pour les tenants du néolibéralisme, il ne restait donc qu’à mettre en place des programmes d’ajustement structurels proposés par les institutions de Bretton Woods et dont l’objectif était de déréguler, de privatiser, donc de transférer le public vers le privé, laissant ainsi un pan entier de vieux , de jeunes, de chômeurs et de travailleurs dans l’indigence. Il fallait également à travers ces programmes d’ajustement structurels, ouvrir les frontières, prôner la liberté du commerce et la libre circulation de tous les facteurs de développement.

Il a indiqué en outre, que ce néolibéralisme est en train de conduire l’humanité dans la catastrophe. Cette conférence a été rehaussée par la présence active d’intellectuels sénégalais, dont les professeurs Amady Aly Dieng et Makhtar Diouf de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Source: Le Soleil

Article Lu 1715 fois

Vendredi 28 Décembre 2007





1.Posté par toure abdou le 28/12/2007 08:56
c'est allah qui fait les milliadaires donc who is the problem?

2.Posté par coco le 28/12/2007 10:57
le titre est incompréhensible. apprenez à écrire chers "sournalistes"

3.Posté par MARVEL le 28/12/2007 12:25


Comparons les dégâts du régime Wade par rapport aux APE


Qui est le plus dangereux pour l'Afrique d'après vous ? Wade et ses homologues ? Ou bien les APE ? Concentrons-nous d'abord sur notre pays le Sénégal, et relevons au passage les propres chiffres de Wade sur les APE en reprenant cette dépêche de l'APS comme source :
"""(Aps) - Les pertes de recettes fiscales du Sénégal passeraient de 38 à 115 milliards de francs CFA entre 2008 et 2015, si l’Etat adopte les Accords de partenariat économique (APE) proposés par l’Europe, selon le président Abdoulaye Wade, citant une simulation du Centre d’étude et de recherche sur le développement."""

Vous voyez donc que l'on parle de 115 milliards entre 2008 et 2015, soit sur 8 ans. Même si il l'a quelque peu oublié car tout ce qui importe pour lui c'est l'argent frais détournable ou dilapidable, des APE mal négociés auront des conséquences très négatives sur les aspects sociaux.

Voyons maintenant combien Wade à lui tout seul, sans les APE, fait perdre au Sénégal, et après cela vous me direz contre qui il faut plus que jamais constituer un front et éradiquer son système par tous les moyens nécessaires.

Un petit décompte très très loin d'être exhaustif (Taiwan, ICS, décoration Avion, les chèques de Karim, les surfacturations de l'Anoci, les 40 milliards cachés dans un compte trust, les milliards détournés pour budget de campagne, etc….) a déjà démontré que l'argent détourné par Wade et ses proches dépasse très allègrement les 2477 milliards (chiffre officiellement donné par l'organisation Aid Transparency qui a pourtant tout à y gagner en se taisant).

Ces 2477 milliards ne tiennent aucunement compte pour le moment des dizaines ou centaines de milliards de fonds secrets que reconnaît avoir eu à gérer Idrissa Seck pour le compte de Wade, et dont les sénégalais attendent toujours la publication de la comptabilité évoquée par Seck.
Ces 2477 milliards ne tiennent pas encore compte non plus des dons que le Sénégal n'a jamais enregistré. Ni des 300 milliards d'assiette foncière cédée à des promoteurs de projets hôteliers sans que UN centime ne soit versé au trésor public. Ni d'aucun des scandales révélés en 2007.

Alors chers compatriotes sénégalais, à vous de juger. Wade n'est pas seul dans son cas, mais en tout cas il contribue grandement, et dans le peleton de tête de cette étude de la Commission des communautés européennes qui renseigne ceci :

"Les avoirs africains volés détenus dans des comptes bancaires étrangers représentent l'équivalent de plus de la moitié de la dette extérieure du continent, évaluée à 284 milliards de dollars."

Vous avez bien lu ; 284 MILLIARDS DE DOLLARS. Cela représente, tenez-vous bien : 156.200 MILLIARDS, c'est-à-dire que vous comptez un milliard 156200 fois. Donc cela fait en moyenne 3000 milliards par chef d'état africain. Et cette étude date de 2005, c'est-à-dire avant que l'ANOCI et ses vautours fondateurs n'atteignent leur triste vitesse de croisière.

Donc ces nouveaux chevaliers qui criaient au vol à Lisbonne sont les premiers suceurs de sang de cette Afrique qu'ils font mine de défendre et selon des proportions qui dépassent l'entendement et très très loin les conséquences d'un APE mal négocié, ces présidents, leurs familles et leurs larbins respectifs sont les pires ennemis de leurs peuples, à commencer par notre cher franc-maçon national comme nous l'a révélé Marie Mbengue.

Wade et les siens étaient tellement occupés à détourner, dilapider et envoyer dans des comptes étrangers les milliards de leurs contribuables qu'ils n'ont accordé aucune attention aux APE qui sont pourtant sur leurs tables depuis 2000, et ce n'est que 7 ans plus tard, à quelques jours de la date limite qu'ils se réveillent pour demander aux populations (ceux qu'ils prennent pour des crétins) de constituer un front autour de leurs repoussantes personnes qui ont fait 10 fois pire que ne pourraient jamais faire les APE mal négociés.

Nous ne disons pas qu'il faut signer quoi que ce soit. Ce que certains apprennent aujourd'hui, eux, les Wade et compagnie, le savent depuis 2000, mais trop occupés à détourner pour s'en préoccuper. Nous disons que le premier consensus à trouver, le front à constituer en priorité, c'est un front anti-vampires africains, et ces vampires ne sont autres que ces Wade et Compagnie, les pires ennemis des peuples africains, le pire ennemi du Sénégal. Les états eux (UE, USA, les arabes ou autres) n'ont jamais eu d'amis et ce n'est pas aujourd'hui qu'il faut s'en étonner. Mais ceux qui sont encore moins nos amis sont ceux qui nous demandent de faire leur boulot pour qu'ils continuent à mieux nous tuer.

A VOUS DE JUGER


MARVEL
marvel@hotmail.fr

4.Posté par Cheikh le 02/01/2008 10:52
c horribla ça

5.Posté par Merad le 09/02/2008 14:31
je me nomme adil j habite a casablanca au maroc je suis un j homme dynamique.je veux lancer un restaurant,ou une boite de nuit la plus torride a casablanca bref tavailler pour gagner beaucoup d argent pour epouser ma princesse comme vous le savait le temps et dure et avoir un appartement et le mariage ca demande beaucoup. ces pour ca que je vous demande humblement de m aider a me remettre sur pied car 400€ par mois que je touche dans une societe de communications n ai rien .s ils vous plait faite que des gens puisse vivre heureux.en plus j en ferais vivre d autre avec moi ma famille et d autre qui ont en besoin.aider moi je vous serais reconnaissent.meme si vous en visagez d autre projet je serais a votre entiere disposition merci a bientot en esperant que j ai pu vous convaincre.041703464.j ai en plus des infos sur des terains a vendre sur marrakhech dans les 9 hectares.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State