Référence multimedia du sénégal
.
Google

Momar Ndao reçu au Palais : Wade décrète le contrôle des prix

Article Lu 1736 fois

Les présidents de l’Association des consommateurs du Sénégal et de l’Union nationale des consommateurs du Sénégal ont été reçus hier, tour à tour, par le président de la République et son Premier ministre, Hadjibou Soumaré.



Momar Ndao reçu au Palais : Wade décrète le contrôle des prix
Au cours de l’entretien de Momar Ndao et Jean-Pierre Dieng avec Me Abdoulaye Wade, il a été question des mesures à prendre pour contrer les tendances haussières. Dans la logique des instructions données par le chef de l’Etat en Conseil des ministres, visant à maintenir les prix à leur état actuel, il a été convenu entre les leaders d’associations consuméristes et leur hôte de la nécessité de publier la structure des prix des produits vitaux.

Il s’agit, à travers cette option, d’asseoir des vertus de transparence dans la structure des prix. Selon les consuméristes, « la libéralisation ne peut dispenser l’Etat d’un minimum d’intervention sur le plan de la législation pour encadrer les prix des produits considérés comme vitaux au Sénégal ».

Au cours de l’audience, Me Wade a fait part de sa détermination à réactiver le Contrôle économique. Sur des mesures touchant sept produits vitaux (riz, lait, sucre, savon, tomate, pain et huile), l’Ascosen et l’Uncs préconisent la mise sur pied d’un fonds de péréquation et de stabilisation de ces denrées.

A travers par ailleurs une conférence de presse, aujourd’hui au siège de l’Uncs, le leader de cette structure a indiqué que bientôt un cadre de concertation des associations consuméristes verra le jour.

Source: Ferloo.com

Article Lu 1736 fois

Vendredi 18 Avril 2008





1.Posté par Lamine Dieng le 18/04/2008 19:47
Messieurs Ndao et Dieng,

Quelque soit votre deal avec Monsieur Wâde, soyez sûrs de ceci : plus jamais les sénégalais ne se laisseront berner!

Lamine Dieng

2.Posté par Lamine Dieng le 18/04/2008 19:49
Il est quand même triste que certains se mettent en avant tout juste pour profiter du gâteau, sur le dos des Sénégalais.

Lamine Dieng

3.Posté par wewe le 18/04/2008 20:02
MOMAR SOIT SURE D UNE CHOSE YA DES GENS QUI ONT VRAIMENT APPRECIER TA BRAVOURE ALORS QUE LES CHOSES SOIENT CLAIRES NOUS NE LAISSERONT PAS BERNER PAR CE REGIME D INCAPABLES ALORS SOIT TOUJOURS CELUI QUE TU ETAIS LA MAJEUR PARTIE DES GENS QUI PENETRENT DANS CE PALAIS EN RESSORTENT CORROMPUS MAIS PAS TOI SINON GARE.....

4.Posté par tapha le 19/04/2008 10:38
Merci Momar et Jean Pierre, vos déclarations à votre sortie d'audience et lors de votre conférence de presse ont montré que l'on ne vous a pas acheté, ni influencé.

Le combat continue !

5.Posté par tapha le 19/04/2008 10:39
extraits des propositions faites au président wade par Momar NDAO et Jean Pierre
EXTRAITS DES PROPOSITIONS
1.Homologation des produits de première nécessité (riz, huile, lait, sucre, farine, pain, savon…) ;
2.Etude de la structure des prix de tous les produits de première nécessite ;
3.Lutte contre la spéculation au niveau local ;
4.Réinstauration du contrôle des prix des produits de première nécessité ;
5.Renforcement des effectifs des agents du contrôle économique ;
6.Mise en place d'un corps de volontaires de la consommation ;
7.Mise en place d'une agence nationale de la consommation ;
8.Déploiement, sans délai des magasins de référence et des centrales d'achat ;
9.Révision de la structure des prix des produits pétroliers afin de baisser le cout du carburant pour les véhicules de transport en commun et de marchandises ;
10.Baisse du prix des loyers ;
11. Mise en place de mesures communautaires (UEMOA, CEDAO) pour faire face à l'inflation ;
12. Maintient et développement des efforts de subvention des produits de première nécessité par l'Etat ;
13. Prise de mesures hardies de soutien à l'agriculture et à la production locale et développer l'autosuffisance alimentaire ;
14. Mise sur pied d’un cadre de concertation, Gouvernement - associations de consommateurs et de suivi des décisions et de surveillance du marché

6.Posté par Abdoulaye DIOUF le 19/04/2008 12:08
Bien dit Lamine Dieng

C'est triste que Me Wade tombe dans le piége de ses escrocs professionnels comme si Wade n'avait pas de conseillers,Momar Ndao ne represente absolument rien dans ce pays,ASCOSEN ( Association Sans Consommateurs du Senegal ) .Comment WADE a t il fait pour croire que ce dernier represente les consommateurs du Senegal au point de le recevoir ?Sur 12 millions de senegalais Ascosen n'a pas 100 membres identifies dans tout le pays ?
Ou est la cellule de communication de Wade ? Ou sont les renseignements generaux ? Bilahi dama rouss...
Si y'a des gens qui sabotent WADE, ils se trouvent autour de lui même car, je me demande comment des gens comme Barthelemy, Momar Ndao et autres detracteurs ont reussis a se faire attirer l'attention des senegalais ?
Bilahi Wade revois la copie de ta cellule de com.
Salutations ...

Neubeutouwouma, je suis prêt à faire face à ces escrocs pour un debat de clarification. abdoulaydiouf@gmail.com

7.Posté par Lamine Dieng le 19/04/2008 16:41
Monsieur Diouf,

Le problème n'est pas la communication de Monsieur Wâde, mais Wâde lui-même. C'est lui qu'il faut changer, pas sa communication. La meilleure communication ne pourra pas permettre de tromper éternellement tout le monde.

Du courage!

Lamine Dieng

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State