Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mœurs : le sexe dans les bureaux

Article Lu 14326 fois

XIBAR.NET (Dakar, 15 Aout 2009) - Au Building administratif comme dans des sous-préfectures, voire les maisons communautaires du pays, on ne fait pas que travailler avec la tête et les mains. Les bassins, aussi, y sont régulièrement en mouvement. Le sexe est à l’œuvre ; même dans le temple de Thémis.



Elle a en charge l’entretien du nouveau palais de la Justice. Elle avait comme employées des techniciennes de surface. Celles qu’elle recrutait étaient d’emblée averties : point de contact avec les hommes. Il faut nettoyer et se taire. Un point un trait. À défaut, plus de travail ! Mais, c’était pour cacher son jeu : pendant que ses employées trimaient, elle forniquait dans un bureau avec un de ses nombreux clients. Elle sera surprise avec l’un d’eux, en pleins ébats. L’affaire fera grand bruit. Le scandale sera relayé par la presse. Mais, le ridicule ne tue pas tous. Au Building administratif ou siége du gouvernement, les parties de jambes en l’air, dans des bureaux climatisés, sont si fréquentes que les filles et femmes, indécemment vêtues, y sont interdites d’accès pendant les heures d’ouverture. N’empêche, en dépit de la présence des gendarmes, le sexe s’y réjouit. Il en est de même dans des préfectures et sous-préfectures du pays.

Dernièrement, une étudiante, nièce du député maire de Saint-Louis, Cheikh Bamba Dièye, avait sauté d’un étage sis à la direction des gardes pénitentiaires, face au théâtre national Daniel Sorano. C’était pour échapper à une autorité des lieux qui voulait la violer. Défigurée, elle plongera des jours durant dans le coma. Elle était mariée. Comme, bien d’autres « fonctionnaires », son bourreau avait installé un matelas dans son bureau pour bien contenter son sexe. La presse en avait parlé. Dans la région du nord, un préfet avait fait parler de lui du fait de ses moeurs légères : il prenait les bassins des femmes et filles pour le territoire départemental. Dans une banque de la place, un directeur d’origine maghrébine avait heurté toutes les bonnes consciences : il avait cinq amantes dans l’établissement, qui se relayaient dans son bureau pour des parties de plaisir. L’une d’elles, jalouse et possessive, complotera pour le faire surprendre par les employés ; en pleine action.

Les hôpitaux également ne font pas exception à la règle : deux blouses blanches, de l’hôpital Abass Ndao, profitaient de la couleur de la nuit pour laisser libre cours à leurs libidos. Et où encore ? Le sexe est dans les bureaux, à la recherche de l’emploi ou de la promotion ; si ce n’est pour satisfaire un vice. Le sexe est dans les bureaux, qui sont de plus en plus courus par des prostituées déguisées. Un manque à gagner pour les hôtels et autres maisons de passe. Le sexe est dans les bureaux, au détriment également du travail et de la conscience professionnelle. Peut-on arrêter son ascension ? That’s the question.

La Redaction

Article Lu 14326 fois

Samedi 15 Août 2009





1.Posté par HOPE le 15/08/2009 15:15
FIRST

2.Posté par khady le 15/08/2009 15:57
nimporte koi journaliste ya féké yeup

3.Posté par pp le 15/08/2009 16:06
http://peff.unblog.fr/la-chronique-hebdomadaire/

4.Posté par Ceddo2 le 15/08/2009 16:38
keski nous dit k tu ne te masturbais pas quand tu ecrivais tes conneries!

5.Posté par sy le 15/08/2009 17:29
un article d'une telle vulgarité ; j'hallucine , et ça apporte quoi aux lecteurs?

6.Posté par Dame le 15/08/2009 17:35
Quelqu'un pourrait-il me donnez les coordonnées de Sénégalais vivant à Vienne en Autriche(Association, Dahira, personnes privées, etc.). C'est un impératif pour moi. Écrivez-moi: seenkharit@yahoo.ca
Merci d'avance de votre aide

7.Posté par COUCOU le 15/08/2009 18:35
VC

8.Posté par rikiti le 15/08/2009 19:07
de quelle banque parlez vous?

9.Posté par fall le 15/08/2009 19:50
sans pour utant t'en rendre compte,tu es en train de participer de maniere notoire a la depravation des moeurs..article nul et sans interets..

10.Posté par panamien le 15/08/2009 20:08
non mais virez moi ce journaleux waye,c'est trop vulgaire ton truc,un jour un homme vient voir le prophete et lui disa paix et salut sur vous envoe de dieu,j'ai couche avec une femme qui ne m'etait pas legale,le prophete lui disa le bon dieu 'dala soutoural' donc 'soutourale sa bope',tout ca pour dire que l'homme n'est pas juge,et mandou da ame solo,de toute facon chacun sera seul devant dieu.

11.Posté par xitmiir le 15/08/2009 23:46
Ce qu'il faut savoir c'est ce que ces personnes sont malades: qu'ils apprennent

Matlaboul chifaî (la recherche du remède) c'est un xassida de SERIGNE TOUBA

légui dou gnou tallati yoyou.

http://karacom.org

12.Posté par Diaz le 16/08/2009 01:10
salam mboki yi ma ngui lén di nouyou té dilen nianal diam ak salam
wayé nékhoul ba nékhoul li journaliste bi wakh deug rek la. Agence de propreté yi fayou gniou sen ligueye kat yi lou bakh mo takh gniom gniy woute lougniou am si borom bureau yi lolou rek la dou lénén. nguen balma akh wa salam

13.Posté par yy le 16/08/2009 04:15
un matelas dans son bureau pour bien contenter son sexe :)

14.Posté par mousse le 16/08/2009 09:57
c est normale..........wade est le permier a le faire...................avec sa douce awa ndiaye...............ce n est que le chaos dans le pays..............il y plus de moeurs......

15.Posté par ndiock serere le 16/08/2009 11:27
je n y crois pas sale menteur

16.Posté par LO le 17/08/2009 10:43
et pourtant c'est vrai moi qui vous parle actuellement j'ai tous les problemes du monde avec mon patron parcequ'il a essayé et comme ça n'a pas marché je suis toujours exposé à ces demandes d'explication et rapport

17.Posté par Lady le 17/08/2009 11:53
Lo vilipendéle se patron bi réke mou dale di le méye diam, ou menace le si c'est un homme marié néko dina le bolélé ak éye journaliste ou tu balance son nom sur le Net, denouye sooope réke, gnome gneupe éye tapette légne be paré begue fowoume Tate.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State