Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Modernisation de la ville sainte : Tivaouane va bénéficier d’un programme de modernisation

Compte tenu de l’importance de la ville sainte de Tivaouane, capitale de la Tidianya au Sénégal, l’Etat a décidé d’y consacrer un programme spécial d’investissement. L’objectif est de moderniser la cité.



Modernisation de la ville sainte : Tivaouane va bénéficier d’un programme de modernisation
La ville de Tivaouane disposera bientôt d’un programme spécial de modernisation. L’annonce a été faite hier, par le chef de l’Etat, Macky Sall. Il était dans la ville sainte avec une forte délégation de ministres, députés et autorités étatiques. Accueilli par la famille d’El Hadj Malick Sy, au grand complet, avec à sa tête Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine et Serigne Mbaye Sy Mansour, le chef de l’Etat s’est longuement entretenu avec eux au domicile du défunt khalife général des Tidianes Serigne Mansour Sy. A cette occasion, Macky Sall a dit toute l’importance qu’il accorde à la ville sainte de Tivaouane et particulièrement au Maouloud (célébration de la nuit de naissance du Prophète Psl), dont l’organisation a été instaurée par El Hadj Malick Sy au Sénégal. A ce titre, il a indiqué qu’avec un évènement pareil, le Gamou annuel, l’Etat ne peut pas rester indifférent à cette ville, d’autant qu’à l’occasion du Maouloud, ce sont des millions de Sénégalais et du monde qui s’y donnent rendez-vous. «C’est pourquoi d’ailleurs, a souligné Macky Sall, l’Etat a décidé de mettre sur pied un programme spécial d’investissement pour la ville de Tivaouane». Ce programme a déjà fait l’objet d’une réunion interministérielle présidée par le Premier ministre Abdoul Mbaye.
Le chef de l’Etat de préciser que «c’est un programme qui a été redimensionné à la lumière des orientations que j’ai identifiées et traitées avec le Premier ministre et certains ministres concernés». Pour Macky Sall, cela démontre encore une fois, l’importance que l’Etat accorde à la ville sainte de Tivaouane, rappelant que des recommandations précises avaient été données aux ministres concernés pour un bon déroulement du Gamou de Tivaouane de cette année. A sa suite, Serigne Abdoul Aziz Sy a toute la satisfaction de la famille, devant un tel dévouement des différents services pour s’acquitter des missions qui leur avaient été confiées pour la réussite de l’évènement. «Sachez qu’on décerne un satisfecit total aux différents services. Toutes les recommandations ont été respectées et nous vous en savons gré. Aucun dysfonctionnement n’a été noté», a souligné le porte-parole de la famille d’El Hadj Malick Sy. Abdoul Aziz Sy Al Amine a en outre rappelé l’importance qu’ils accordent au Maouloud, évènement dont leur grand-père El Hadj Malick Sy a su donner toute son importance, trois siècles après la disparition du Prophète Mohamed (Psl). Dans la même veine, il a aussi rappelé au chef de l’Etat tout le soutien qu’il peut espérer, auprès de la famille Sy. «Nous allons vous accompagner jusqu’au bout pour que vous réussissiez cette mission que vous a confiée par le peuple sénégalais», a souligné le porte-parole de la famille Sy. Après s’être entretenu avec les différents membres de la famille Sy, le chef de l’Etat s’est rendu dans l’esplanade des mosquées où il a formulé des prières pour le regretté Serigne Mansour Sy Borom Daraji et à ses défunts pères Serigne Babacar Sy et Serigne Abdoul Aziz Sy Dabbakh.

Rapatriement de la dépouille de Serigne Mansour : La famille Sy témoigne à Macky Sall de sa reconnaissance
La visite du chef de l’Etat, hier à Tivaouane, a été mise à profit par la famille d’El Hadj Malick Sy pour rendre hommage au président de la République Macky Sall pour sa promptitude et l’engagement dont il a fait preuve à l’occasion du rappel à Dieu de Serigne Mansour Sy en France, le 8 décembre 2012 à l’âge de 87 ans. Selon Abdoul Aziz Sy Al Amine, la famille Sy ne remerciera jamais assez le chef de l’Etat pour cette action qui a permis de rapatrier la dépouille mortelle du défunt khalife au Sénégal alors que c’était le week-end. «Nous savions que ce n’était pas facile en France de rapatrier une dépouille le week-end, mais vous vous êtes donné corps et âme pour que cela ait lieu, en tenant compte de notre volonté de l’enterrer le plus vite possible à Tivaouane».
C’est un geste de haute portée que les chefs religieux de Tivaouane ont magnifié et en savent gré, aujourd’hui, au président de la République Macky Sall.

Menace islamiste : Le chef de l’Etat appelle les religieux sénégalais à une union sacrée
La ville sainte de Tivaouane a été le lieu, hier, pour le chef de l’Etat de sensibiliser les chefs religieux sur les «risques et les dangers» que représente la menace salafiste en Afrique de l’Ouest. En effet, depuis plus d’une année déjà, des groupes djihadistes et salafistes ont envahi le Nord Mali où ils imposent leur loi aux populations locales. Macky Sall a profité de sa rencontre avec la famille Sy pour dénoncer «ces prêcheurs salafistes qui tentent d’imposer une vue qui est contraires aux principes de l’Islam». Pour lui, ce sont des fanatiques qui utilisent la religion musulmane pour un autre usage, occasionnant la violence, la mort et la désolation chez les populations. «Nous devons donc faire très attention, nous avons un Islam fantastique au Sénégal qui a été développé par nos érudits et nos vénérés guides religieux», a rappelé le chef de l’Etat, soulignant que cet Islam confrérique que nous avons est adapté au Sénégal.
Une invite du chef de l’Etat qui a trouvé une écoute attentive auprès du porte-parole de la famille Tidiane de Tivaouane. Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine de demander à ceux-là qui seraient tentés par de telles activités de se mettre sur le droit chemin. Pour autant, le chef religieux a promis de s’investir sur ce combat notamment par la sensibilisation et par les prières. «On va les contenir de toute notre force, par nos prières et par notre détermination», a-t-il martelé.
Tout comme le chef de l’Etat, Abdoul Aziz Sy Al Amine a demandé aux chefs religieux d’être vigilants et de prier pour que le pays soit épargné par une invasion des vagues islamistes, comme c’est le cas actuellement au Mali.

Attaques dirigées contre le chef de l'Etat : Macky Sall accorde son pardon à Me Amadou Sall
Le chef de l’Etat a décidé de ne plus répondre à ses nombreux détracteurs qui utilisent la presse pour lui dire du mal ou l’insulter parfois. C’est une décision que Macky Sall a prise, hier, à Tivaouane après l’appel lancé à lui, par le porte-parole de la famille d’El Hadj Malick Sy, lui demandant d’être «indulgent» envers l’ensemble des Sénégalais. «Je ne répondrai plus jamais à ceux qui disent du mal de moi. C’est une décision solennelle que je prends ici à Tivaouane », a répondu le chef de l’Etat. Dans la foulée Macky Sall a indiqué qu’un de ses détracteurs, en l’occurrence Me El Hadj Amadou Sall, devrait répondre à la justice aujourd’hui. Hier, le président de la République a dit accorder son pardon à Me Sall qui avait tenu des propos déplacés envers sa personne.
Pour autant, le chef de l’Etat rappelle que cela ne peut en aucun cas empêcher les procédures enclenchées pour la traque des biens mal acquis, de se poursuivre. Car, selon lui, ceux qui l’ont élu en mars 2012 ont besoin que le pays soit gouverné dans la justice et dans l’équité. Il a rappelé à ce titre que «le président ne fait pas la loi et qu’il peut ne pas donner suite par rapport à des poursuites le concernant». Pour le reste, Macky Sall précise qu’il n’est guère motivé par un quelconque règlement de compte ou une vengeance envers ses adversaires. «On fera tout pour que les deniers publics qui ont été dilapidés reviennent dans le pays, parce qu’on a besoin de construire des écoles, des hôpitaux ainsi que d’autres infrastructures pour développer le Sénégal», a précisé Macky Sall. Pour lui, l’Etat négociera avec ceux qui sont les présumés auteurs de ces détournements pour la restitution des fonds volés. Au cas contraire, la justice fera son travail comme il se doit. «Mais je précise tout simplement que si cela ne dépendait que de moi, personne n’irait en prison», a dit Macky Sall.

SOLEIL D'un de nos envoyés spéciaux Maguette NDONG (textes) Mbacké BA (photos)

Mardi 22 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Juillet 2014 - 17:25 Fée pour les planches








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés