Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mission secrète en Guinée : Retour imminent de Jean-Paul Dias auprès de Wade

Article Lu 11880 fois

XIBAR.NET (Dakar, 20 Octobre 2009) Aux premières heures du coup d’État en Guinée, c’est Ahmeth Khalifa Niasse, alors ministre conseiller auprès du président de la République, qui avait été envoyé en mission de « reconnaissance ». Maintenant que le putschiste Dadis Camara n’est plus si fréquentable, c’est « l’aîné » des « enfants » de Me Wade, Jean-Paul Dias, qui devient « l’émissaire » auprès du président Guinéen. Son retour auprès de wade est, en conséquence, imminent.



Mission secrète en Guinée : Retour imminent de Jean-Paul Dias auprès de Wade
Jean-Paul Dias n’a jamais rejeté l’idée de revenir dans la « grande famille libérale ». Tout au contraire ! Il n’ignore pas non plus les rapports « affectifs » qui lient Me Abdoulaye Wade au chef de la junte militaire guinéenne, Moussa Dadis Camara. C’est probablement ce qui fait que depuis que celui-ci est sur le banc des accusés, suite au massacre de près de deux cents Guinéens, M. Dias ne cesse de prendre sa plume pour défendre M. Camara, « fils » de Wade, comme lui. Hier dimanche, comme révélé par Le Quotidien, il était l’invité de Dadis, avec lequel il a dîné. La nuit porte conseils. À nos confrères qui voulaient en savoir plus sur l’objet de sa présence en Guinée, le très prolixe Dias répondra qu’il n’a pas « de commentaire à faire ». C’est reconnaître, de fait, qu’il est en mission pour le compte du président Wade, qui a même des difficultés à communiquer par téléphone avec Dadis Camara, dont il est le parrain. Leur liaison est devenue difficile depuis que les Etats-Unis d’Amérique, par la voix de la Secrétaire d’État Hilary Clinton, ont exigé à Dadis de rendre le plus tôt possible le pouvoir. Quel était l’ordre de mission de M. Dias ? Il répondra probablement s’être rendu en Guinée pour dissuader Dadis de se présenter comme candidat à la prochaine élection présidentielle. En tout cas son retour aux affaires, après Aminata Tall, et certainement Idrissa Seck, sera fonction de l’issue de sa mission ; d’autant que Wade a besoin de toute sa « famille » pour espérer remporter son duel avec l’opposition en 2012.

La Redaction

Article Lu 11880 fois

Mardi 20 Octobre 2009





1.Posté par Mayoro le 20/10/2009 20:36
Oui Landing est PRESIDENTIABLE et Wade le sait PARFAITEMENT Tous les déboires de AJ viennent du fait que c’est le seul parti qui fait peur à WADE. Il n’admet pas que AJ et landing soit hors du pouvoir et dans l’opposition. Il a tout fait pour retenir Landing. Ne pouvant pas le faire il a utilisé Mamadou Diop Decroix pour l’affaiblir pensant baliser le chemin du sommet pour son fils. heureusement Wade a compris que Decroix était un mauvais cheval. Il faut ajouter à cela le fait que le destin de son fils a été scellé depuis le 22 mars dernier par les électeurs. Attendez vous à ce que WADE et Idrissa SECK fassent des pieds et des mains pour faire revenir landing. Si Landing est clairvoyant, il refusera car le peuple se tournera tôt ou tard vers lui. Remarquez que Landing a fait près de dix ans avec WADE et continue à clamer que "SES MAINS SONT PROPRES" sans que WADE et ses sbires puissent le démentir. ALORS N’EST PAS LANDING QUI VEUT. Decroix perd du temps au lieu d’aller se fondre dans le PDS étant donné que la génération du concret n’existe plus.

2.Posté par Carl le 20/10/2009 21:45
Mayoro arrete de te droguer. Landing est une vermine. C'est le prototype du politichien senegalais. IL EST FINI. Tu peux pleurer avec lui.

3.Posté par afro le 20/10/2009 22:37
kholale ma bii mom kene khamouko diaz menerve

4.Posté par alfred le 21/10/2009 00:25
dire que AJ est le seul parti qui fait peur au PDS c'est ne rien connaitre de la vie politique senegalaise

5.Posté par sare le 21/10/2009 00:49
wade il a la tete dure on ne peut pas l'empecher d encourager dadis camara à se presenter..il a certainemet une affaire d'argent entre eux......wade depuis qu'il est nommè president il jout les rambots avec la planete....aucune vergogne....gnak diom reek!

6.Posté par YEUMBEUL le 21/10/2009 02:50
WADE NIASS IDY TANOR NIOM NIEUP YAM LéK KHALISSOU REW MI MOY SéN DILL

7.Posté par louloula le 21/10/2009 04:45
C ki? Serigne Mbaye Gordjiguene?

8.Posté par karim le 21/10/2009 04:59
C ki Serigne Mbaye Gordjiguene?

c est le pere de louloula
hors sujet

9.Posté par pressesansfrontiere le 21/10/2009 05:35
voila une partie de l'entretien que nous avons jugèe necessaire de diffuser.

PRESSE SANS FRONTIERE ET GENERAL KOCC BARMA

Le gènèral kocc barma est le chef de l'aile politique du front de libèration nationale du Sènègal qui nous a reçu pour une deuxieme fois dans leur camp tres sophistiquè et nous dirons trop protègè avec du matèriel èlectronique dernier cri..Les hommes de kocc souvent des jeunes qui voulaient aller en Europe qui ont choisi cette sorte d'eldorado òu ils sont recrutès ,logès,nourris et payès selon un d'eux ils percoivent 500 $ à 1000$ le mois,et tous disent qu'ils ne prennent pas les armes contre les populations mais contre la monarchie de la famille wade.
22 heures 00 ,comme une aiguille de montre ,l'entretien devrait commencer dans le bureau du gènèral .

PSF.bonsoir gènèral vous etes restès le meme pourquoi vous n'avez pas de ventre comme les officiers de wade?
GKB;bonsoir,vous avez bien dit officiers de wade donc pas du peuple ,wade a divisè l'armèe en deux classes ,un sommet de la bourgeoisie militaire et une base de soldats mal nourris et mal armès et il faut regarder les armes que nous avons,nos chars,nos avions,nos moyens de communications je vous donne l'exemple que nous avons captès l'appel de dètresse des soldats au sud mais nous avons voulu les aider mais la distance necessite l'usage de moyens visibles .j'ai donnè un ultimatum au MFDC de cesser d'attaquer nos populations mais nous sommes des patriotes et tenons à la paix sociale mais
PSF:excusez ,mais vous parlez de paiz sociale et vous etes armès?

GKB:nous avons eu une reunion tres houleuse avec l'aile politique lors de cette reunion au mois de mars ,les politiciens nous ont convaincu que le 22 mars ils ont faits un travail sur le terrain pour battre karim wade ,pour le barrer donc la solution politique reste toujours de mise parceque nous avions à l'epoque fixer un ultimatum pourque wade organise des èlections anticipèes mais j'ai oubliè de vous dire que la victoire du 22 mars n'est nullement celle de l'opposition ,cette opposition composèe de voleurs et traitres de la patrie mais nous disposons des documents sur le patrimoine volè de Tanor de Ndiass et nous etions à l'origine de la dèclaration de patrimoine et seul le maire de dakar l'a fait alors nous allons diffuser le patrimine de tous nos acteurs politiques ,nous n'avons pas encore fini .
PSF:etes vous pour une nègociation avec wade?
GKB: le patriotisme ne se nègocie pas,il s'agit d'une famille de francais,un francais.nègre,un francais chocolat et une francaise bon teint qui pillent notre pays tous les actes de wade sont des actes de colon comme au temps de la colonisation.
PSF:vous avez l'habitude d'aller à Dakar ou vous etes toujours cachè dans votre camp.
GKM:j'ai assistè au dernier magal et fait un tour au palais prèsidentiel vous savez, nous avons nos hommes jusque dans l'entourage de wade
PSF:on dit souvent que c'est une dame teint clair une certaine ndiaye?
GKB:nous allons jamais rèvèler nos secrets mais en dehors des hommes nous disposons de toutes les communications malgrè les appareils chinois que wade a achetè .
PSF:si la solution militaire venait d'etre dècidèe avez vous les moyens?
GKM:(un rire un peu sanguinaire) nous avons voulu creer une aile au sud pour dècoudre avec les rebelles mais wade n'est pas un homme fiable nous avons voulu faire une dèmonstration sur le terrain du sud.nous sommes tres touchès par l'envoi des jeunes soldats mal-armès et vous voyez toute l'armèe est au sud .
PSF:(le tèlèphone ne cesse de sonner et chaque sonnerie un nom codè est prononcè) comment voyez la situation au pays?
GKB:la situation au pays est catastrophique elle ressemble à l'image d'une voiture accrochèe sur une branche et suspendue sur un gouffre et chaque coup de vent ,elle bouge ,glisse vers le gouffre ,alors nous pouvons pas croiser le bras nous avons voulu que wade organise des èlections anticipèes et fait comme son prèdecesseur et il pourra partir sans poursuite mais comme sa femme ne veut pas quitter le palais ,elle est comme un gouverneur
au temps de la colonisation si la solution politique ne reuussit alors nous avons pas le choix.

10.Posté par TT le 21/10/2009 11:33
Les JAZ ne sont intéressés que par le fric. Rappelez-vous des propositions fallacieuses de JPJ pressenti à l’époque pour diriger l’IPRIS. Mais ayez un œil aussi sur la gestion gabegique de son fils BJ à la mairie de Mermoz.

Ils ne sont intéressés que par leur bienêtre.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State