Référence multimedia du sénégal
.
Google

Menaces de contre-manifestations : Les jeunes de Siggil Sénégaal mettent en garde l’Etat et la police

Article Lu 1608 fois

Faces aux déclarations du secrétaire national du Pds chargé des jeunes qui a promis d’organiser une contre-manifestation à l’occasion de la marche des jeunes de l’opposition, Barthélemy Dias et ses camarades tiennent à attirer l’attention des autorités et de la police contre toute tentative de sabotage ou d’infiltration par un groupe qu’ils disent avoir déjà formellement identifié.



Menaces de contre-manifestations : Les jeunes de Siggil Sénégaal mettent en garde l’Etat et la police
Les jeunes du front Siggil Senegaal sont très décidés à battre le macadam samedi prochain. Une manifestation reporrtée à plusieurs pour cause de décès de hautes personnalités du pays. Cette fois, Bartélemy Dias et ses camarades qui ont déjà obtenu leur autorisation, entendent exercer pleinement un droit que leur confére la Constitution, malgré les menaces brandies par les jeunes libéraux de saboter la marche contre la cherté de la vie. Ainsi, les jeunes de l’opposition tiennent à attirer l’attention des autorités sur les dangers que pourrait engendrer cette entreprise des jeunes libéraux. “La Convergence socialiste en profite pour attirer l’attention des autorités étatiques contre toute tentative de sabotage ou d’infiltration de la marche par un groupe insignifiant et formellement identifié”, informe le porte-parole de la Convergence socialiste.
Les forces de l’ordre sont également interpellées sur ces menaces : “Notre police politique très compétente pour mater les citoyens libres et dignes qui n’ont fait que crier leur faim, a l’occasion de redorer son blason en encadrant en toute professionnalisme cette marche, qui on le rappelle est inscrite dans la constitution”, ajoute le porte-parole de la Convergence socialiste .

Et pour donner un cachet populaire à cette manifestation, le secrétariat exécutif de la Convergence socialiste invite “tous les jeunes soucieux de la situation sociale du pays, à venir se joindre à la marche”.. Le départ est prévu devant la Rts pour aboutir à la place de l’Obélisque. Un itinéraire qui a été retenu de commun accord avec les autorités préfectorales et policières, à en croire les organisateurs. Cette marche, faut-il le rappeler, a entre autres objectifs de protester contre la cherté de la vie et le report des élections locales initialement prévues en mai 2008. Barthélemy Dias et ses camarades veulent également exiger un audit de l’Agence nationale pour l’Organisation de la conférence islamique (Anoci), une augmentation de l’aide gouvernementale au monde rural.

A signaler que malgré tout, le secrétaire national du Pds chargé des jeunes, a réaffirmé hier sa décision d’aller à l’encontre des jeunes du front Siggil Senegaal en organisant une contre manifestation. Mohamed Lamine Massaly qui se veut farouche défenseur du président Wade refuse ainsi de céder une parcelle de liberté à l’opposition, qui à son avis, ‘passe tout son temps à insulter’ Me Wade.

Trouvant son initiative ‘Malheureuse’ : La Jeunesse intellectuelle wadiste exige des sanctions contre Massaly

La Jeunesse intellectuelle wadiste (Jiw) ne pense pas comme Mohamed Lamine Massaly, l’autre jeune wadiste qui menace d’organiser une contre-manifestation ce samedi à l’occasion de la marche des jeunes du front Siggil Senegaal. La jeunesse intellectuelle wadiste dit regretter ‘la sortie malheureuse de Mamadou Lamine Massaly, qui dans un français calamiteux a donné le coup de grâce à Aimé Césaire, et de ce fait contribué à l’humiliation de la Jeunesse Libérale ainsi que le parti tout entier’. Mieux, ces jeunes, sous la houlette de leur président Raymond Diène, un transfuge de l’Afp, exigent des sanctions contre Massaly :’ Cette sortie doit être pour Le Secrétaire Général National (Me Wade, ndlr) une occasion pour réparer ce que toute la jeunesse libérale considère comme un affront à savoir sa représentation au comité directeur par un quasi analphabète excité. Cet individu en prônant une contre marche simultanée sur le même itinéraire, et au même moment que les Jeunes du Front Siggil Sénégal ne fera qu’envenimer une situation et donner un écho médiatique à une marche qui sera un échec patent. Nous lui rappelons que dans le désordre il n’y a que l’opposition qui gagne’.

Au-delà de Massaly, la Jeunesse intellectuelle wadiste, dénonce aussi ‘avec la dernière énergie’, le silence de tous les responsables jeunes libéraux ‘que Me Wade a fabriqué et mis en orbite’. La Jiw cite le ministre de la Jeunesse, les députés Jeunes et les jeunes Directeurs généraux de sociétés nationales, qui refusent de défendre le président de la République, avec tous les moyens politiques et financiers dont ils disposent. ‘Leur silence n’est rien d’autre qu’un acte d’ingratitude, et relève d’une stratégie de fragilisation du président à des fins qui doivent être élucidées’, affirme Raymond Diène.

Quant à la marche des jeunes de l’opposition, la Jiw l’assimile à de la récupération. C’est pourquoi elle ‘fustige la malhonnêteté intellectuelle du Front Siggil Sénégal, qui impuissante devant les réalisations du Président Wade, incapable de s’unir autour de quoique se soit, profite de la crise économique mondiale pour rallier une partie de la population touchée par cette dernière et ne maîtrisant ni ses tenants, ni ses aboutissants’.

La Jiw alerte les Jeunes du Front Siggil Sénégaal, et les exhorte à être plutôt ‘les soldats d’une bataille d’idées’, et non ‘la chaire à canon d’une opposition dirigée par une classe politique amortie’.

Georges Nesta DIOP

Source: Walfadjri

Article Lu 1608 fois

Jeudi 24 Avril 2008





1.Posté par new- yorkais le 24/04/2008 18:03
nous demandons a tous les jeunes du pays de se lever et de se joindre a cette marche pacifique. les gens doivent sortir et montrer au monde que rien ne va chez nous et qu'on en a vraiment marre de ces fichus dirrigeants. excusez moi je suis pas politicien ni membre d'un quelconque parti mais je suis juste préoccupé par la situation de notre terre mère le senegal.

2.Posté par Seuh le 25/04/2008 02:14
Calmement Bro !

3.Posté par Lamine le 25/04/2008 02:25
C'est vrai. Il faut une mobilisation extrêmement populaire à la marche de samedi. C'est l'unique chance pour les Sénégalais de montrer à la face du monde que le Sénégal est dirigé par un dangereux sectaire et un vieux manipulateur. La manif sera couverte par les plus grands réseaux de radios et télévisions nationales et internationales. Descendez dans la rue samedi pour dénoncer les abus du régime et défendre le Sénégal.
Salam.

4.Posté par barthelemy dias fils de pute le 25/04/2008 04:43
la seule fausse note de cette marche c'est de laisser de ce fils de pute de barthelemy dias dirriger la marche. Ce batard est loin d'etre patriote, et nous socialistes dans une demarche republicaine pouvons lutter contre ce regime de Wade sans faire un reglement de compte. Barthelemy homme fouare ne veut que venger son pere. Nous ne manquons pas de cadres qui peuvent poser le probleme sans se focaliser sur la personne de Wade avec des injures dignes de mauvaise foi evidente. BATARD DIAS VA TE FAIRE FOUTRE


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State