Référence multimedia du sénégal
.
Google

Médina: Le voleur se fait séquestrer par ses colocataires Nigérians

Article Lu 1610 fois


Les éléments de la brigade de recherche et d'intervention du commissariat de la sûreté urbaine se sont déportés dans une rue de la Médina , après avoir été informés qu'un voleur venait d'être enfermé dans une chambre de Nigérians. Une fois sur place, ils ont trouvé le présumé voleur dans une des chambres du lieu indiqué, où était également un groupe d'individus de nationalité étrangère. Invités à s'expliquer sur les faits, ces derniers, tous Nigérians, ont affirmé être en irrégularité sur le territoire Sénégalais, tout en reconnaissant avoir commis une erreur en enfermant le suspect. C'est ainsi que le voleur et les Nigérians qui l'avaient séquestré ont été tous conduits à la police centrale de Dakar où ils ont été cuisinés, avant d'être mis en garde-à-vue. Le suspect du vol a été inculpé pour flagrant délit de vol, les Nigérians, eux, pour séquestration et irrégularité sur le sol sénégalais.

Un voleur s'est fait appréhender et séquestrer par ses victimes dans un quartier de la Médina. En effet, le voleur se trouve être le voisin de ses victimes, et avait œuvré en pleine nuit. Ce sont les bruits causés par une altercation entre les étrangers et la famille du voleur qui ont poussé des gens à appeler la police pour qu'elle intervienne. De ce fait, les éléments de la brigade de recherche, et d'intervention du commissariat de la sûreté urbaine, avisés, se sont déportés sur les lieux. Une fois sur place, ils sont entrés dans ledit domicile, et ont trouvé le présumé voleur séquestré dans une chambre, par un groupe d'individus de nationalité étrangère. Invités à s'expliquer sur les faits, ces étrangers qui sont tous des Nigérians, ont fait savoir aux policiers qu'ils se trouvent actuellement en situation irrégulière sur le territoire sénégalais, et qu'ils reconnaissent avoir commis une erreur en enfermant leur malfaiteur dans leur chambre. C'est ainsi que les éléments de la sûreté urbaine ont conduit le présumé voleur et les étrangers à leur service pour les interrogatoires d'usage. Arrivés au niveau des locaux de cette police, les 9 Nigérians arrêtés ont tous affirmé que leur voisin avait profité de leur sommeil pour escalader le mur qui séparait leur appartement, et commettre son forfait. Ainsi vers les coups de 00h, leur voisin a pénétré dans leur chambre et a réussi à subtiliser la somme de quatre-vingt-dix-huit mille Francs (98 000) CFA des poches du pantalon de l'un d'eux. C'est au moment où il avait fini sa sale besogne, et qu'il s'apprêtait à s'en aller, qu'il a été vu et appréhendé. Devant cette situation, les Nigérians se sont jetés sur lui, puis ont décidé de l'enfermer dans leur chambre. Certains ont déclaré avoir un peu frappé le suspect, alors que d'autres ont nié en bloc les faits de séquestration qui leur ont été reprochés. Selon toujours les étrangers, le voleur avait affirmé que c'était lui et un de ses amis qui avaient commis le vol. Et qu'il aurait aussi remis le butin à cet ami-là, qui ne s'est toujours pas montré. C'est la raison pour laquelle il était enfermé dans cette chambre, en attendant l'arrivée de la police. Mais, il y a eu une altercation entre la famille du voleur qui, une fois après avoir été informé que leur parent était séquestré par les voisins Nigérians, ont voulu le sortir de force. Ce qui explique les coups reçus par certains d'entre eux. Ces étrangers, tous coiffeurs de profession, ont confié que depuis leur arrivée au Sénégal, ils n'avaient pas cherché des papiers pour leur séjour, et promettent de le faire si les policiers leur pardonnaient... Quant au suspect du vol, il a nié son forfait, qu'il avait pourtant reconnu lors de son arrestation. De ce fait, vu les indices graves et concordants à l'encontre du présumé voleur, nommé P. Guèye, et de ses voisins Nigérians, la police les a mis en garde-à-vue. P Guèye a été inculpé de flagrant délit de vol, et ses voisins étrangers de séquestration et d'irrégularité sur le sol sénégalais.

Fatou Diallo
Source: L'office

Article Lu 1610 fois

Lundi 10 Septembre 2007





1.Posté par karl marx le 10/09/2007 16:21
heureusement qu il n ont pas procedé comme cela se fait a lagos !!!<
avec la centure de feu (les pneus au tour et hope on met le feu)


Les Medinois insomniacs sont fachés ........;

Chauve qui peu ......

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State