Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Médina Baye veut devenir une commune d'arrondissement

La cité religieuse de Médina Baye veut se détacher de la municipalité de Kaolack (Centre) pour s'ériger en commune autonome, un statut pouvant lui permettre de capter davantage de ressources extérieures au profit de son développement, a indiqué à l'APS Cheikh Abdourahmane Ibrahima Niasse, fils de Baye Niasse, et point focal assainissement et environnement au sein du comité d'organisation du Gamou.



Médina Baye veut devenir une commune d'arrondissement
« A Médina Baye, les enjeux sont énormes. Les potentialités sont là, mais il est impossible de nous développer comme il le faut à cause de notre statut de quartier. Nous voulons être érigés en commune d'arrondissement, parce que le municipalité de Kaolack ne peut plus nous prendre en charge », a-t-il déclaré.

« La doléance récurrente de notre localité, c'est l'assainissement. La mairie de Kaolack n'a pas les moyens de nous réaliser un bon plan d'assainissement. Chaque année, on nous annonce un projet de développement et d'assainissement, mais ça n'évolue pas », a expliqué Cheikh Abdourahmane Niasse, présenté comme un proche du Khalife général, Cheikh Ahmed Tidiane Niasse.

« Les disciples de Baye Niasse sont partout dans le monde. Des fois, des villes comme Lagos (Nigeria), Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis), Djeddah (Arabie Saoudite) et tant d'autres veulent nouer des relations de partenariat avec Médina Baye, mais sur le plan administratif, il y a toujours un blocage. Il nous faut notre propre commune », a insisté le jeune marabout, fils de Cheikh Ibrahim, fondateur de Médina Baye.

« Nous en avons fait une demande officielle. Le dossier est dans le circuit. Nous comptons tout mettre en œuvre pour obtenir notre propre commune, parce que celle de Kaolack a des ressources limitées, alors que notre localité est une agglomération qui ne cesse de grandir », a fait valoir Cheikh Abdourahmane Niasse, qui jouit d'une certaine aura dans la cité religieuse grâce à ses activités orientées vers le développement de la cité religieuse.

Abdourahmane Ibrahima Niasse est par ailleurs l'un des responsables chargés de la gestion d'un projet dénommé "Programme prioritaire d'investissement", en cours de réalisation à Médina Baye.

« C'est un projet de 100 millions de francs CFA destiné à faire le pavage de la ville. Les briques et les galettes sont déjà sur place. Mais nous sommes bloqués par les services de l'assainissement qui doivent faire des travaux préalables », a souligné le fils de Baye Niasse.

Source: APS

Mardi 22 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés