Référence multimedia du sénégal
.
Google

Me WADE DE RETOUR DE SON VOYAGE DE MEDIATION : “L’image qu’on véhicule du Zimbabwe est fausse”

Article Lu 1402 fois


Le président de la République est revenu hier soir de son voyage de médiation mené au Zimbabwe. Me Wade a affirmé que les images collées à ce pays de l’Afrique australe sont fausses.

L’exemplaire « du plus grand journal » du Zimbabwe « The Herald » parlant de sa médiation entreprise, brandi, Me Wade est satisfait des résultats obtenus. Ainsi, une commission de 5 chefs d’Etat africains sera mise en place pour faire la médiation entre le Zimbabwe et l’Angleterre. Selon Me Wade, cette commission va entreprendre ce qui n’a jamais été fait. Faire que ces deux pays, qui entretiennent une crise depuis plusieurs années, s’asseyent autour d’une table. « J’espère pouvoir y arriver », ajoute Me Wade. Selon le chef de l’Etat, l’image qu’on véhicule de ce pays est fausse. « J’aime bien aller voir les choses de près. Ce n’est pas un pays au bord du gouffre. Il n’y a pas de menace sur le pouvoir de Mugabe actuellement. Ceux qui croient que son régime va chuter se trompent. On nous a donné une image du Zimbabwe qui était fausse. Mugabe est soutenu par le monde rural », estime Me Wade. Le président de la République a aussi déploré le mutisme des pays africains sur l’isolement dans lequel on a voulu enfermer le Zimbabwe. « Lors du début de la crise, l’Europe a pris position pour l’Angleterre. Cela se comprend, même si ce n’est pas juste. C’est de là que sont parties les sanctions. Les pays africains n’ont rien fait. C’est cela que je regrette. Nous aurions dû, à l’époque, manifester notre solidarité au Zimbabwe. Ce qui aurait forcé les deux camps à négocier. Le Zimbabwe a été sanctionné et ces sanctions ne touchent que le peuple. Les chefs d’Etat africains ont une grande responsabilité dans la situation du Zimbabwe. C’est un pays presque abandonné ».

Sur le prochain sommet Europe-Afrique prévu à Lisbonne et la menace du Premier ministre britannique de ne pas y assister, Me Wade a annoncé que le président portugais a envoyé une invitation à Mugabe. « Tous les chefs d’Etat européens iront à Lisbonne. Diplomatiquement, c’est un isolement de l’Angleterre », estime le chef de l’Etat.

Lors de sa visite, Me Wade a aussi reçu l’opposition zimbabwéenne dont le chef est un membre de l’Internationale libérale. Une rencontre qui a été facilitée par leprésident Mugabe.

Source: Le Soleil

Article Lu 1402 fois

Vendredi 30 Novembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State