Référence multimedia du sénégal
.
Google

Me Madické Niang : « Le Khalife a œuvré dans le sens de la consolidation de la paix »

Article Lu 1394 fois


Me Madické Niang : « Le Khalife a œuvré dans le sens de la consolidation de la paix »
Au sortir de l’audience que le président de la Républque a accordé à Macky Sall, le ministre Madické Niang s’est confié devnt nos confrères de la Rts sur la tenir de cette rencontre de réconciliation.

“Le Khalif général des mourides m’a demandé de transmettre le message au président. Mais il m’a surtout demandé d’expliquer au chef de l’Etat le sens de sa démarche c’est-à-dire d’œuvrer pour la consolidation de la paix mais également que le Sénégal puisse vivre une situation de prospérité et de parfaite entente. Pour cela comme il avait eu à le dire au président de la République, il ne ménagera aucun effort pour le soutenir pour toutes les entreprises dans lesquelles il s’est engagé. Quand j’ai quitté Touba, c’est hier (avant-hier, ndlr) que j’ai pu rencontrer le président pour lui faire du message du khalife général des Mourides après avoir fait au préa-lable certaines précisions. Premièrement, il ne s’agit pas pour le Khalife d’interférer dans les relations entre le chef de l’Etat et le président de l’Assemblée nationale. Ce dont le président et moi-même sommes parfaitement conscients. Mais il s’agit dans l’entendement du khalife général de régler un problème de famille et de faire en sorte que le père puisse pardonner à un de ses enfants. C’est le sens de la démarche de El Hadji Bara et le président l’a parfaitement comprise. Cette démarche, m’a-t-il dit, c’est le sens qu’il faut donner à ce qui s’est passé. Il y a eu un problème et dans la famille politique, le groupe parlementaire a pris fait et cause pour moi et a engagé des initiatives dans le cadre de cette famille. Il m’a dit Madické, s’il s’agissait d’un différend entre le président de l’Assemblée nationale et le président de la République celui-ci est réglé par la constitution. Qu’on ne se trompe pas de direction. Il s’agit d’une affaire de famille. La meilleure illustration, le président Macky Sall doit sa position actuelle au groupe parlementaire qui l’a élu pour cette législature sur demande du président de la République. Il ne faut pas l’oublier. Nous ne sommes pas donc dans le cadre d’une crise. Le président est conscient du rôle et de la place de El Hadji Bara Mbacké Khalife général des Mourides. C’est pour cette raison qu’il m’a dit hier (avant-hier) qu’il était prêt à accéder à sa demande. Je suis retourné à Touba et j’ai informé le khalife général qui a fortement apprécié la réponse positive que le chef de l’Etat a réservée à sa demande et a dépêché à mes côtés son frère l’ambassadeur Abdou Lahate Mbacké pour qu’il soit le porteur du message de remerciement du khalife.

Nous nous sommes tous retrouvés autour du chef de l’Etat et l’ambassadeur a eu à transmettre le message et j’ai eu moi-même à intervenir pour rappeler le message dont j’étais porteur. A la suite de cela, le président Macky Sall est intervenu pour confirmer qu’il est lui-même parti voir le khalife général des Mourides afin qu’il intervienne auprès du président pour qu’il lui pardonne. Il ne s’est pas arrêté là. Il a ajouté qu’il est parti voir d’autres chefs religieux parce qu’il est conscient d’une chose : il ne s’agit pas d’une crise entre l’exécutif et le législatif mais d’une affaire politique. C’est pourquoi il a emprunté cette voie. Un geste qui a fait grandement plaisir au chef de l’Etat. Me Wade a fait venir Doudou Wade, Abdou Fall, Abdoulaye Faye, Babacar Gaye et Amadou Sall pour leur dire qu’il accède à la demande du khalife. Ce qui signifie pour lui que cette affaire est terminée. Et c’est aussi l’occasion de demander au groupe parlementaire qui avait pris fait et cause pour lui d’en tirer toutes les conséquences et de restaurer un climat fraternel à l’Assemblée nationale et de demander à Macky Sall de s’appuyer sur ce groupe en resoudant les liens. Pour tous ses conseils et instructions, le président Macky Sall lui a fait savoir qu’il avait pris bonne note et qu’il va les exécuter à la lettre. C’est donc une affaire qui vient de se terminer de manière heureuse. Je m’en réjouis fortement pour avoir été un messager dans cette affaire. ”

Source: Le Soleil

Article Lu 1394 fois

Samedi 5 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State