Référence multimedia du sénégal
.
Google

Me Aïssata Tall Sall à la présidence : juste une agitation

Article Lu 11829 fois

XIBAR.NET (Dakar, 29 Novembre 2009) - L’avocate et porte-parole du Parti socialiste a versé dans le débat relatif à la prochaine élection présidentielle. Mais, les élections « primaires » pour désigner le candidat de leur formation politique, qu’elle a agitées, ne sont, fondamentalement, que de la propagande.



Me Aïssata Tall Sall à la présidence : juste une agitation
Voué aux gémonies, parce qu’interprétée comme formation politique ayant dévoyé le Sénégal pendant quarante ans, le Parti socialiste commence à rebondir. C’est pour redorer son blason que sa « bouche », Me Aïssata Tall Sall, a laissé entendre que leur structure va organiser des élections primaires qui désigneront son candidat au prochain scrutin présidentiel.

Me Aïssata Tall Sall se veut la Ségolène Royal du Sénégal, qui va, à la différence de son modèle français, succéder au libéral Wade à la tête de notre pays. Elle est avocate de formation et sait par conséquent le lieu et l’heure où il faut s’exprimer. Ancienne ministre de la Communication, sous Diouf, elle connaît également le lexique qu’il faut utiliser. Elle a laissé entendre, depuis la France, que leur parti va organiser des élections primaires ; elle même postulant à la présidence du Sénégal. En vérité, Mme Sall cherchait l’effet d’annonce. Car, c’est connu, elle constitue avec l’édile de Louga, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, les deux béquilles de leur secrétaire général Ousmane Tanor Dieng. S’opposer à lui reviendrait à chambouler tous les efforts qu’ils ont fournis pour que le Ps se repositionne comme force politique nouvelle du Sénégal, dont il a été le bourreau pendant quatre décennies.

Et puis, la brillante avocate n’a, fondamentalement, de pieds à terre que dans sa région natale du Fleuve et, probablement à Dakar. Or, le Sénégal compte quatorze régions. Il s’y ajoute que le président Wade pouvant anticiper le scrutin présidentiel, comme on le lui prête, le souci de l’opposition est de ne pas être surprise. Elle peine déjà à se trouver un candidat unique. Que penseraient les Sénégalais, si des candidatures plurielles se faisaient entendre au Parti socialiste ou ailleurs dans l’opposition ? Me Aïssata Tall aura au moins un mérite : celui de rappeler le Ps au bon souvenir des Sénégalais, grâce à sa savante agitation.

La Redaction

Article Lu 11829 fois

Dimanche 29 Novembre 2009





1.Posté par XXL le 29/11/2009 20:30
"Me Aïssata Tall Sall se veut la Ségolène Royal du Sénégal, qui va, à la différence de son modèle français..."
Aissata Tall Sall n'a jamais dit qu'elle voulait Ségolène Royal ou que celle-ci était son modèle. Arrêtez de foutre le complexe à nos personnalités en les identifiant coûte que coûte à des gens de l'Occident. Me Aissata Sall est Me Aissata Tall Sall avec sa personnalité propre! Pourquoi voulez-vous qu'elle soit Ségolène Royal?

2.Posté par matel le 29/11/2009 21:07
tres bien dit;certains de nos journalistes sont trés complexés devant ces racailles d'occidentaux

3.Posté par Debolo le 29/11/2009 22:10
L'idée d'organiser des élections primaires, pour dèsigner le candidat le plus représentatif d'un parti, est bonne à plus d'un titre. Elle permet d'instaurer et de consolider le dèbat dèmocratique au sein du parti, et de mobiliser les potentiels électeurs autour de leur candidat, qu'ils ont eux meme choisi. La base se sent interpeler par les intances qui dirigent le parti, et celà favorise une dynamique participative qui ne peut qu'etre salutaire pour le parti. Les candidats parachutés, font forcèment grincer quelques dents.

4.Posté par kid le 29/11/2009 23:14
xibar,net

mtnt c la merde .

depuis la retention de klk zarticl des journaux.

5.Posté par right le 30/11/2009 10:41
vive PS nous sommes avec vous

6.Posté par diop le 30/11/2009 10:59
Cette femme neressemble à rien du tout avec sa grosse tête!!!

lol

7.Posté par allan le 30/11/2009 15:06
REGARD DE MOI CES DEUX ZEBRES OU L ANE ET L ANNESS QUI DES DEUX EST PLUS FAUX HYPOCRITES SOCIAL COMMUNISTES .GENTES DU PASSE DE VOLEURS C EST SUR ILS SONT DE LIGNE DES HOMMES SINGES

8.Posté par wam le 30/11/2009 18:15
pr comencé allan tu devré remué ta langue ds ta gueule d milié d fw avan d parlé.é tw diop c po parcekel a une grosse téte kel na rien la dans.sui sur k ta bite n fé po plu long k tn auriculaire.xxl matel right é mw avon la mm vision d choz d,abord parce mm si l é proche d tanor ou j n c po békille com di la rédaction sa soi disante présentation o primaire né k bleuf é si l veut l fér ki va le lui empéché, ensuite la rédaction manke d partialité kan a c écrit.on critik wade o profit d you mé aissata é vu com la brebis galeuz é l ps l démon d tt lé tem.ce qui né po vré coz en 40 l ps na po fé l 1000ém d c k l pds é c allié on fé en 9ans.

9.Posté par Ngagne le 30/11/2009 19:48
Aïssata Tall Sall se moque de la République. pense-t-elle que nous sommes à l'heure des plaisanteries (thiakhanes). Merde, on la comprend comme le P.S, quji ont volé beaucoup d'aregent en jouant aujourd'hui aux innocents. Qui est le mari D'Aïssata Tall Sall ? C'est Issa Sall, qui s'occupait du fameux bateau : le Sea Gull" arraisonné dans les années 70 au Port de Dakar, avec une cargaison d'or. Curieisement, ce bateau disparut du Sénégal avec sa cargaison. Dites, si ce n'est pas le plus grans scandale financier que le Sénégal ait coinnu. Je reviens avec de plus amples informations.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State