Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mbagnick Mbaye : ‘’Addis-Abeba a prouvé qu’Amy Mbacké a raison sur le fond’’

Article Lu 1486 fois


Dakar, 9 mai (APS) - Les résultats du Sénégal aux 16-èmes championnats d’Afrique qui ont pris fin le week-end dernier à Addis-Abeba (Ethiopie) avec trois médailles dont une seule en or, confirment qu’Amy Mbacké Thiam ‘’avait raison sur le fond’’ dans ses critiques contre la gestion de l’athlétisme national, a estimé le champion d’Afrique du 100m en 1989, Amadou Mbagnick Mbaye.



‘’Dans le fond, elle avait raison en critiquant la gestion administrative et technique actuellement en cours au Sénégal. Tout cela donne les résultats que l’on voit’’, a déploré Amadou Mbagnick Mbaye dans un entretien téléphonique avec l’APS.

Champion d’Afrique du 100m à Lagos en 1989, il est, depuis sa retraite, chargé du Pôle Espoir de la Normandie pour la Fédération française d’athlétisme.

La championne du monde 2001 du 400m, Amy Mbacké Thiam après son élimination au premier tour des derniers championnats du monde d’athlétisme d’Osaka (Japon) en août dernier, avait accusé, en des termes peu amènes, les responsables administratifs et techniques de conduire la discipline dans les bas fonds.

En réaction à cette sortie, l’athlète sénégalaise a été par la suite suspendue de toute compétition pendant un an.

Mbagnick Mbaye estime que ‘’si dans la forme, elle a tort en utilisant des termes inadmissibles dans notre culture’’, soutenant que ‘’ses critiques sur le fond de la gestion devaient être prises en compte’’.

‘’Elle a réagi comme une grande championne qui est chaque jour au contact de ce qui se fait de mieux dans le monde’’, a-t-il dit, soulignant qu’avec ces championnats d’Afrique ‘’les faits lui ont donné raison et totalement’’.

Amadou Mbagnick Mbaye pense que ‘’la Fédération doit chercher à appeler toutes les compétences pour mettre sur pied une nouvelle politique de développement’’.

‘’Les techniques employées au Sénégal pour l’entraînement sont éculées et si les gens s’entêtent à ne pas se remettre en question, on continuera à s’enfoncer inexorablement’’, a-t-il averti, soulignant que ‘’ce n’est ni le potentiel, encore moins les compétences qui manquent pour booster notre discipline’’.

Amadou Mbagnick Mbaye a indiqué que ‘’beaucoup d’anciens athlètes sénégalais sont prêts à mettre la main à la pâte pour voir leur discipline progresser’’.

Toutefois, en dépit des manquements, il a lancé un appel ‘’pour qu’Amy Mbacké Thiam aille s’excuser auprès du bureau fédéral et qu’elle puisse continuer à faire flotter le drapeau national’’.


Article Lu 1486 fois

Samedi 10 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State