Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mauritanie : Le Premier ministre libéré...l’étau se resserre sur les putschistes

Article Lu 11326 fois

Le Premier ministre mauritanien Yahya Ould Ahmed El Waghf a été libéré lundi en fin d’après-midi à Nouakchott par le Haut Conseil d’Etat dirigé par le général Mohamed Ould Abdel Aziz.



Mauritanie : Le Premier ministre libéré...l’étau se resserre sur les putschistes
Le chef du gouvernement mauritanien Yahya Ould Ahmed El Waghf a retrouvé sa liberté après six jours de détention avec ses autres co-détenus dont l’ancien ministre de l’Intérieur.

Quelques heures après sa libération, le Premier Ministre Mauritanien s’est adressé aux milliers de manifestants rassemblés en son honneur et déclaré que son pays n’acceptera pas le coup d’Etat. Le Premier ministre a aussi communiqué un message du président mauritanien élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi, dont on était sans nouvelles depuis son arrestation.

Le président Mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi est en bonne santé
Le président encourage la foule de sympathisants à poursuivre la lutte pour rétablir le gouvernement dans ses fonctions. Le Premier ministre a ajouté que le président était toujours détenu et se trouvait en bonne santé.

Les militaires disent avoir également libéré le ministre de l’Intérieur Mohamed Ould R’zeizim, le président du conseil économique Ahmed Ould Sidi Baba et Moussa Fall, chargé du rapatriement des réfugiés. Tous quatre sont des proches du président.

La France décide de geler son aide à la Mauritanie
La France a réitété son appel à la remise en liberté du président de la Mauritanie , Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, tout en décidant de geler ses projets d’aide publique à la Mauritanie. " La France réitère avec la plus grande fermeté son appel à la remise en liberté immédiate du président Abdallahi", indique le communiqué parvenu à la redaction de L’international magazine

Enfin, la France a exhorté la junte militaire de la Mauritanie à coopérer au plus vite avec l’Union africaine et la communauté internationale pour assurer le rétablissement rapide de l’ordre constitutionnel issu des élections de mars 2007. La libération de certains des hauts responsables mauritaniens indiquerait que la junte serait en train de céder aux pressions internationales.

Les hauts responsables élus ont été renversés par un putsch militaire le 6 août, putsch mené par le général Mohamed Ould Abdel Aziz, ancien chef de la garde présidentielle.

Source Ferloo


Article Lu 11326 fois

Mercredi 13 Août 2008





1.Posté par banlieusard le 13/08/2008 02:08
faisons ce pays la 15eme region du pays

2.Posté par zo le 13/08/2008 10:36
ON NE VEUT ETRE DANS VOTRE PAYS.
NS SOMME DES HOMMES PERSONNE NE NS TUE . RESTER LA BAS AVEC VOTRE CON
DE PRESIDENT QUI PASSE TT SON TPS DANS LES AVIONS(EN VS LAISSANT DANS LA
FAMINE. JE SUIS UN SENEGALAIS VIVANT EN MAURITANIE JE VS ASSURE QU'IL L'EST MIEUX DE VIVRE DANS CE PAYS QUE D'ETRE AU SENEGAL PAYS DIRIGE PAR UNE
MONARCHIE
ARRETEZ DE PARLEZ ET REGLEZ VOS PROBLEME

3.Posté par sidy le 13/08/2008 11:06
bien dit zo,bravo

4.Posté par haro birane le 13/08/2008 12:49
merci zo . pour la pertinence du propos vous avez remie ce chauvin de banlieusard a sa place . aucune culture banlieusard ignorant;

5.Posté par Nobody le 13/08/2008 15:28
Il faux que la pression internationale sur les putschistes continue jusqu'a ce qu ils reetablissent au pouvoir le president elu par le peuple. Il y'a aucune raison pour que les militaires annulent la volonte du peuple. Si non a quoi servent les elections. Vive la democratie and vive le peuple mauritanien.

6.Posté par Bedeu le 13/08/2008 16:45
Nous avions tous espoir qu'avec l'organisation de l'élection démocratique qui a amené au pouvoir le Président Sidy Ould Cheikh Abdallahi, la Mauritanie va définitivement tourner la page des coups d'état. Hélas, mais il faut que la communauté internationale excerce sa pression pour rétablir la volonté du peuple.

7.Posté par thiantacoum le 13/08/2008 20:05
Apres ce seras le tour de maitre WEDI


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State