Référence multimedia du sénégal
.
Google

Marseille déjà dans le coup

Article Lu 1628 fois

Les huit premiers matches de la saison ont consacré six vainqueurs, autant de co-leaders provisoires. Parmi eux : Marseille (2-0 à Grenoble), Rennes, premier patron symbolique du classement (3-0 contre Boulogne), Nancy (3-1 à Valenciennes) et Nice (2-0 à Saint-Etienne).



Marseille déjà dans le coup
Pour une première, c’était forcément imparfait, mais dans l’absolu, Marseille pouvait difficilement obtenir mieux. L’OM, désigné comme le grand favori du Championnat par la vox populi, s’est imposé en toute logique à Grenoble lors de la 1re journée (2-0, buts de Niang et Cheyrou). C’est insuffisant pour lui donner la première place provisoire et symbolique, qui revient à Rennes, mais cela correspond complètement à ce que les Marseillais attendaient d’eux. Cela faisait cinq ans qu’ils n’avaient pas gagné leur premier match en L1. Ils ont été bons en première période, intermittents en seconde, mais ils ont gagné. « On est encore en rodage, on a encore une grande marge de progression », prévient Benoît Cheyrou.

C’est au stade des Alpes qu’aura eu lieu le premier but de la saison. Dès la 2e minute, Niang, servi côté gauche suite à une touche, éliminait trois joueurs comme un grand avant de battre Viviani dans un angle fermé. Cet exploit individuel ne masquait pas la réussite collective des débuts de l’équipe de Didier Deschamps à l’OM. Avec quatre recrues d’entrée (Diawara, Heinze, E. Cissé, Abriel), le 4-3-3 marseillais n’a pas balbutié grand chose avant la pause.

Les choses furent moins simples après le repos. Moins efficace à la récupération et même devant le but sur ses rares munitions, considérablement mis en difficulté à deux reprises (tête d’Akrour non cadrée, 58e ; dégagement de Mandanda contré par Batlles, 77e), l’OM ne s’est mis à l’abri qu’à la 82e minute sur une reprise magnifique de Benoît Cheyrou après un ballon mal dégagé par la défense iséroise.

« J’ai vu plus de points positifs que négatifs », a résumé Deschamps après la rencontre, au micro de Canal+. En toute fin de match, l’entraîneur phocéen a donné à Morientes le droit de faire ses premières foulées officielles avec le maillot olympien (90e). Marseille est bien partie pour rester une machine à gagner à l’extérieur : ce succès est son neuvième consécutif loin de ses bases. Côté grenoblois, l’entrée de Danijel Ljuboja à la 54e aura apporté une vitesse prometteuse.

Msn.fr
Source Sen24heures.com

Article Lu 1628 fois

Lundi 10 Août 2009





1.Posté par sang noir le 10/08/2009 08:40
copier coller, facile le journalisme non?

2.Posté par Karim le 10/08/2009 11:01
bravo mamadou niang!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State