Référence multimedia du sénégal
.
Google

Marche pour la restauration des valeurs républicaines : Les jeunes du Fss dans le 'temps de l’action'

Article Lu 11561 fois

Après un premier report pour cause des activités des Assises nationales, les jeunes du Front Siggil Senegaal (Fss) ont marché, samedi, après midi, pour dénoncer la dégradation des valeurs républicaines, le tripatouillage de la Constitution, (…), sur le boulevard Général de Gaule. Et c’est pour, disent-ils, enterrer le temps du verbe au profit de celui de l’action dont la marche est le début de cette nouvelle ère ».



Marche pour la restauration des valeurs républicaines : Les jeunes du Fss dans le 'temps de l’action'
Finalement, les jeunes du Fss n’ont pas défié les forces de l’ordre qui, dès les premières heures de l’après midi, se sont postés devant l’hôpital Abass Ndao. D’après nos sources, Barthélemy Dias des jeunesses socialistes n’aurait pas participé à cette marche : il aurait mal digéré le changement d’itinéraire.

En tout cas, aucun membre des jeunes du Fss n’a été aperçu aux alentours dudit hôpital. « La marche prend départ à la place de l’Obélisque, mais pas là, allez y là-bas. Je vous souhaite bonne couverture », dit sur un air provocateur un officier de police. Cap sur la place indiquée. Jusqu’ à 17 heures passées, la marche peine à commencer. Les organisateurs coordonnent au téléphone pour se retrouver au "bon" endroit.

Peu après, la procession commence. Et bonjour les cris de ras-le bol général. « Cette marche est celle des frustrés et des oubliés », ces propos sont distillés par les bafles posées sur une voiture roulant à timide allure. Les manifestants défendent la cause des travailleurs de l’hôpital Abass Ndao, de Dakar Dem Dikk, des enseignants, des étudiants, des élèves, bref de tous ceux qui souffrent « des dérives du régime de Wade ». « Nous voulons dire à Wade que les jeunes, les femmes, les vieillards, les étudiants, les élèves… sont fatigués », crient-ils à tue-tête. Et le programme spécial pour les jeunes de la banlieue refait surface. Les jeunes du Fss sont catégoriques : « Wade veut vous tromper encore, comme il l’a fait en 2000 ».

Dans la même veine, les jeunes manifestants s’offusquent de la dégradation des valeurs. Ils dénoncent par ailleurs « les voleurs de la République au détriment des valeurs républicaines ». Ils poursuivent : « Le Sénégal est notre pays, Wade ne doit pas le détruire ». Allusion faite à la « monarchisation » de la République et le tripatouillage de la Constitution ». « Non ! Le temps de la parole est fini, celui de l’action a bel et bien sonné », s’exclament-ils. Pour se donner du courage, ils passent et repassent une bande sonore rappelant les propos de Me Wade à la place de l’Onu alors qu’il était dans l’opposition, invitant « les jeunes à faire face aux forces de l’ordre ».

La procession arrive devant les grilles de la Rts, le leader de l’Alliance Jëf Jël, prend la parole au nom des leaders du Fss. C’est ainsi qu’il déclare que « les Sénégalais sont fatigués, lessivés à cause de la cherté de la vie et autres dérives de Wade. Ceux qui le soutiennent dans la situation actuelle du pays, n’ont pas pitié du peuple sénégalais ». Comme à son habitude, Talla Sylla demande à la foule, « si elle veut réellement le départ de Wade, il faut du « foulla » (ne pas se laisser faire dans ce contexte) et personne ne doit être un spectateur mais un acteur à ce combat. S’il faut mourir, nous allons tous mourir ensemble, s’il faut aller en prison, nous irons tous, idem s’il faut aller à l’hôpital ».

Abdou TIMERA

Source: Ferloo.com

Article Lu 11561 fois

Dimanche 16 Novembre 2008





1.Posté par niani bagnena le 16/11/2008 08:48
Le combat continu,et la république doit étre restaurée,wade et sa bande de mafia doivent respecter les institutions et arrêter le pillage des ressources du sénégal.

2.Posté par xalibeet le 16/11/2008 10:26
Mourir ensemble au nom de quel ideal ?

Talla Sylla se fout des senegalais. Tot ou tard il y'aura des elections dans ce pays , on ne se genera pas pour donner a Wade et Compagnie notre avis sur sa politique pendant ces deux mandats.Wade peut imposer qui il veut au niveau de son parti mais ne pourra jamais le faire au niveau national. A moins que les senegalais le veuillent.

Attention les gars quand on appelle a l'insurrection la reponse est forcement .. la repression. Personnellement il me faut un motif béton pour me voir plomber le cul de balles.

Wa salam.


3.Posté par zaph le 16/11/2008 21:32
Niani Bagnena tu n'es pas du tout intelligent. Les elections ne pourront rien changer au Senegal. Wade et sa bande on corrompu toute l'administration ce qui fait que s'il doit y avoir election seul ses militants disposeront de carte pour aller voter. Tous le reste de la population ne sera la qu'a constater les degats. Le vol a deja commence depuis les incrisptions sur les cartes electorales seul les membres de la Generation des Cons Crees seront enregistre. Donc la seul facon de faire partir ce vieux bandit : il faut utiliser les coups de pierre et metre le feu au palais.
Wa salam

4.Posté par zaph le 16/11/2008 21:35
Toutes mes excuses a Niani Bagnena c'est xalibeet qui n'est pas du tout intelligent.

5.Posté par ali le 17/11/2008 06:41
Ceci n'est que le debut.... Il faut rendre le Senegal ingouvernable pour que cette bande de voleur a la sauvette quitte le Senegal a jamais....Ghandi a fait partir la plus grande puissance du monde l'angleterre tout en imobilisant le pays... Wade se viellard de 90 ans ne peu pas continuer a nous polue notre existence. On a fait une erreur de le mettre au pouvoir il est temps de le faire rentrer chez lui

6.Posté par zou le 17/11/2008 13:11
Comment oser organiser des manifestations dans un pays en chantier. Ces opposants ont de fortes préoccupations relativement aux pas de géants effectués par l’alternance. Leur stratégie est fondée sur une fuite du débat démocratique et veulent aujourd’hui installer ce pays dans l’anarchie et le chaos. Ils n’y arriveront pas car le peuple, en sentinelle vigilante, veillera à la préservation des acquis.
Le Sénégal est une République moderne et il ne saurait jamais question d’accepter certaines dérives provenant de quelque bord que ce soit.

7.Posté par Coup de machettes.... le 17/11/2008 13:57
Vraiment il y a des cons dans ce pays...ZOU tu vis où j'espére que t'es pas au Sénégal c'est pourquoi tu parles ainsi ou bien tu fais partis de ces bandes de pourritures qui empêchent les sénégalais de dormir. Même si on n'est pas opposant faut reconnaître que les créves de la faim sont fatigués. Et WADE ne fais pas attention ce sont des coups de machettes qui le feront sortir du palais....WAIT AND SEE
Donc si t'as pas quelque chose d'intéressant à dire ferme la stp....
MERCI

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State