Référence multimedia du sénégal
.
Google

Manifestation devant la résidence de l’ambassadeur du Sénégal à Paris pour demander au Président Wade de rentrer au pays

Article Lu 12249 fois

Une manifestation s’est tenue aujourd’hui à Paris, du fait d’une vingtaine de sénégalais. Ils ont demandé au Chef de l’Etat de rentrer au bercail pour s’occuper du pays.



Manifestation devant la résidence de l’ambassadeur du Sénégal à Paris pour demander au Président Wade de rentrer au pays
La résidence de l’ambassadeur du Sénégal en France a perdu pendant de longues minutes de sa quiétude. Une vingtaine de manifestants est venu perturber le calme des lieux. Ils ont bruyamment demandé au Président Abdoulaye Wade en vacances en France qui se trouvait dans les locaux de rentrer au Sénégal.

« Nous ne sommes d’aucun parti politique, nous sommes des citoyens outrés par les coupures de courant, les inondations, les affres que vivent les populations au pays. Pendant ce temps comme si rien n’était le Chef de l’Etat se la coule douce ici à Paris » déclare Pape Bocar Diallo, étudiant sénégalais en France sur la Rfm.

Selon des témoignages recueillis, devant les chahuts, la garde rapprochée du Président de la République est sortie des locaux de l’Ambassade. Il y a eu quelques frictions, avant que la police française ne vienne sur les lieux et disperser les manifestants.

Selon la presse sénégalaise, le retour du Chef de l’Etat est prévu jeudi prochain.

Depuis quelques temps, les sorties du Président Abdoulaye Wade font l’objet de perturbations de la part de manifestants qui dénoncent la gestion du pays.

La plus célèbre d’entre elle est la manifestation organisée par la nouvelle vision africaine qui s’est tenue aux Etats-Unis. Le chroniqueur politique Souleymane Jules Diop avait passé un mauvais quart d’heure entre les mains des proches du Président Abdoulaye Wade.

Nous avons tenté de joindre monsieur Sitor Ndour, porte-parole du Président Abdoulaye wade mais il ne décrochait pas son téléphone.

Source Sen24heures.com

Article Lu 12249 fois

Mardi 1 Septembre 2009





1.Posté par Cheikh le 01/09/2009 20:49
Ils ne savent agir que dans la brutalité. Monsieur le président, savoir diriger c'est savoir s'entourer des meilleurs. On ne vous demandait pas d'être excellent mais juste de savoir choisir les meilleurs. Maintenant on ne vous demande plus rien sinon de finir en paix. La porte est encore grande ouverte. Rien ne vaudra une défenestration surtout quand on pense que les exécutants ne répondront certainement pas tous de leurs actes

2.Posté par Karim le 01/09/2009 21:43
La presse sénégalaise a perdu le weekend qui vient de s'écouler un de ses brillants serviteurs. Abraham Ehemba, 34 ans, est décédé dimanche à Ziguinchor des suites d’une longue maladie.

Issu de la 29-ème promotion du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) de Dakar, option presse écrite (1998-2001), il est aussi un ami très proche de notre frère Toumany Mendy. Ce dernier a tenu à lui rendre un vibrant hommage à travers un article qu'il a fait parvenir à Dakar Info.

Cliquez sur ce lien pour lire cet article:

3.Posté par diolofman le 01/09/2009 21:46
Qu'est ce que c dommage pour notre cher pays. Nous allons même jusqu'à perdre des valeurs fondamentales, car chez nous, quand ton voisin ou ton parent se retrouve dans une situation de détresse, on nous a appris a l'assister et a le soutenir même si ce n'est que par notre présence a ses cotes.
Wade, tu fais pitié, toi et ton entourage.

4.Posté par Salam le 01/09/2009 23:00
Salam quand vous organiser des manifestation faut mettre les gens au courant il y a facebook nakk

Je suis pas content du fait que j'ai pas participer a cette manifestation

5.Posté par boydkr le 01/09/2009 23:08
lilahi wa rasoulihi gorgui ngibil deuk ba té liggeuye

6.Posté par Sene le 01/09/2009 23:41
http://www.afrik.com/article17439.html

http://www.afrik.com/article17439.html

http://www.afrik.com/article17439.html

7.Posté par patriot senegalais le 02/09/2009 00:16

La video de la manif sur youtube : http://www.youtube.com/watch?v=khl5Unpj-Xk

8.Posté par hamzaa le 02/09/2009 02:47
des fils de badola je connais ibrahima 15 ans en france sans aucun metier depuis qu il est parti etudier rien rien
s ils etaient des gens responsables ils seraient a leur boulot

9.Posté par dd le 02/09/2009 03:14
bien fait pr la gueule de ce president maudit

10.Posté par mbaye diouf le 02/09/2009 03:15
pour moi je suis tres content de ce marche. le president doit revenir au senegal pour regler les problèmes que rencontres notre pays.

11.Posté par le peuple le 02/09/2009 03:59
Posté par hamzaa le 02/09/2009 02:47

des fils de badola je connais ibrahima 15 ans en france sans aucun metier depuis qu il est parti etudier rien rien
s ils etaient des gens responsables ils seraient a leur boulot


Et toi qui est tu ?petit minable inconscient, tu es certainement un os agissant pour ce pd de karim,

12.Posté par mousse le 02/09/2009 09:22
vaillant peuple du senegal.........sortons dans la rue pour en finir avec ces voyous au pouvoir qui on mis le pays dans le chaos total.........actuellement le pays sombre dans le desasatre totale.....avec une situation catastrophique sans precedent.....jamais de memoire d un citoyen.......le pays n a frole le pire.........rien ne va.............alors que des centaines de milliards sont vires dans des paradis fiscaux par la famille de wade et son entourage..........la population sombre.........

13.Posté par Baldé le 02/09/2009 12:23
Merci beaucoup pour ce papier pour l hommage a Abraham Ehemba il faudra lire a koldanews.com unh organe en ligne qui met en valeur l info régionale .Merci

14.Posté par hamedin le 02/09/2009 14:24
Les multiples vertus de Wade ou le quitus à l’Anoci


Nous sommes, aujourd’hui, devant une campagne de diabolisation d’un homme aux vertus multiples. Il va de soi, d’ailleurs, que la diabolisation ne s’exerce jamais sur les êtres médiocres. Elle est la réaction provenant d’une catégorie de personnes, dont les capacités intellectuelles et morales, voire spirituelles, sont de petite qualité. Pour ne pas dire sans qualités.
Les attaques contre Me Abdoulaye Wade ont commencé au milieu des années 60 et au début des années 70. Notamment lorsqu’il a eu à quitter l’université de Dakar où il était le doyen de la faculté de Droit (Sciences économiques). Du côté du cabinet du défunt président Senghor, on l’a taxé de cupidité pour avoir choisi le barreau à la place de l’enseignement. A cause de l’argent. Espérant ainsi influencer la décision de Senghor qui, comme on le sait, avait un sentiment mitigé de respect et de crainte vis-à-vis de Me Wade. Alors, son cabinet qui contrôlait l’Ups a inversé le résultat de l’avocat à Kébémer. Cet argument,
j’ai eu à l’utiliser en 1974 pour le convaincre quant à la création du Pds. Depuis, les agressions suivent les agressions. Et les méthodes s’apparentent les unes aux autres. D’ailleurs, jusqu'à la mi-1999, il était donné pour mourant et souffrant je ne sais de quel cancer en phase terminale. Certains de ses compagnons de ce qui s'appelait le Fal n'avaient que des idées macabres derrière la tête. Selon leurs dires exprimés dans des salons feutrés, l'homme avait entre 18 et 36 mois à vivre. C'est d'ailleurs déçus par ses performances physiques, intellectuelles et même spirituelles qu'ils ont déchanté un à un, jusqu'à se trouver de l'autre côté du pouvoir. Aujourd'hui, un groupe cultivant des affinités souvent géographiques, quelques fois le copinage d'école, se sert de cette ‘idéologie’ pour se regrouper et pour créer du tous contre Wade et sa famille. Certains se disent investigateurs à la petite semaine. Un adage wolof dit, à peu prés, ceci : ‘Préparer à manger sous entend s’apprêter à voyager ou partager avec sa famille’ (Ku wol bburu tudd dëkk mbaa nga bègal sa njaboot).
Si quelqu'un a écrit un jugement sur 50 ans de règne de l'ancien pouvoir Ups-Ps et qu'aujourd'hui, il en fait de même avec les dix ans du Pds, en soi les actes mènent à un résultat : une entrée en politique. ‘Je ne suis pas corrompu. Et donc pas un mercenaire de la plume’. Soit. ‘Je ne suis inféodé à personne. Les défauts, c'est les autres. Les vertus c'est moi.’ Donc l'oiseau rare. Ce qui vient d'être dit, d'ailleurs, nous renvoie vers une idée saugrenue de certains philosophes quant à l'omnipotence de Dieu. Qui disent si Dieu est omnipotent, il aurait créé une pierre qui serait si lourde que Lui-même ne pourrait la soulever. Et, dans les deux cas, il ne serait plus omnipotent.
Dans le cas de Me Wade, son meilleur élève se trouvant être son fils unique, on lui demande de lui trouver une maladie qui le condamnerait pour le reste de ses jours. Alors qu'en s'imposant laborantins, ils ont commenté le résultat de leur recherche par un simple Ras ! Pas de vol, pas de malversation, pas de détournement. On s'est attardé sur le menu fretin tel qu'un appareil photo facturé 10 millions, mais qu'on a trouvé à 4 millions à New York. Si on y ajoute le transport, les droits de douane plus la Tva et le marge bénéficiaire, cela nous amènera à plus de 12 millions. Un appartement peut être acheté à 100 millions et être décoré et meublé pour 4 à 5 fois plus. Et, ce, dans le monde entier.
Sur le plan des contes et mécomptes de l'Anoci, l'écrivain a bien délivré un quitus en bonne et due forme au ministre d'Etat Karim Wade. En affirmant urbi et orbi : ‘Je n'ai pas trouvé un seul indice permettant d'accuser le Président de l'ANOCI encore moins Abdoulaye Baldé.’ C'est donc la légion d'honneur pour devoir accompli et travail bien fait.
Karim Wade n'a pas obtenu son diplôme à la Sorbonne à l'occasion d'un séminaire qui a duré une semaine et demie. Toutefois, Karim Wade a un défaut fondamental, ici, chez nous, au Sénégal. C'est son extrême discrétion. C'est lui qui a fendu la montagne de Ngor. A caché ce travail gigantesque jusqu'à la veille du Sommet. Quant au coût du Radisson, il peut varier de 14 à 75 milliards. Selon qu'il s'agisse d'un coût de revient, de la valeur vénale, commerciale ou spéculative. Si aujourd'hui quelqu'un paye 24 milliards au propriétaire, celui-ci ne vendra pas son hôtel à ce prix.
Voila donc comment est-ce qu'on essaye d'orienter l'opinion sénégalaise, en calomniant quasiment la valeur intellectuelle d'une réflexion qui a abouti à la réalisation de structures et infrastructures pour le pays. Et qui ont constitué un rêve pour plusieurs générations de Sénégalais qui sont morts déçus des promesses mensongères qui ont duré 40 ans. Et Aujourd'hui quelqu'un se réveille, pointe son doigt comme pour dire à Karim Wade voici de quoi vous êtes accusé : ‘Réalisation de la Corniche, de multiples hôtels en bordure de celle-là, élargissement de la Vdn, de l'autoroute y compris la partie à péage avec l'Apix.’ Mais implicitement de l'aéroport de Diass.
Votre père n'est pas en reste. Il est le père de la Case des tout-petits et des rails à grand écartement, du Grand Théâtre, du Port du Futur, des Mines de Sabodala. Et de la prochaine exploitation de Mines de Fer de la Falémé. De l'éradication de la sécheresse par la pluie provoquée et de la Goana.
D'ailleurs, votre mère sait que vous avez bien travaillé. Elle aussi va être coupable quelque part. Ce jeu de ping-pong ne peut se dérouler faute de joueurs qualifiés. Et surtout faute de balle de ping-pong.
Je vous préviens. Wade est un dragon au sens asiatique du terme. C'est un ninki nanka. Il te poursuit, politiquement tu meurs. Tu le poursuis, politiquement tu meurs aussi. Laissez la majorité des Sénégalais qui l'ont élu et réélu profiter des vertus de ce grand bâtisseur hors norme. Avons-nous regardé ce Sénégal de 2009 ? Où l'Etat de droit permet des choses dont personne n'osait rêver par le passé. Les livres de Latif n'auraient jamais été publiés. Rappelons qu'au meilleur des cas, il aurait connu les mêmes conditions que feu Omar Blondin Diop. Ceci est une vertu bien wadienne : ‘Pensez, parlez, écrivez. Aucun mal ne vous arrivera.’
Les Sénégalaises et les Sénégalais, en d'autres termes la majorité silencieuse wadiste et wadienne, ne manquera pas d'exprimer un soutien populaire auquel il est habitué vis-à-vis de son leader, idole, père, oncle et grand-père. Celui qui travaille toute la journée pour son pays et veille jusqu'à des heures tardives, réveille souvent des responsables de l'Etat avec toujours un mot à la bouche : ‘la République ne dort pas.’
Nous allons nous mobiliser pour prouver une fois de plus, si besoin en est, que le Sénégal a trouvé l'oiseau rare. Celui qui manifeste sa compassion avec des malades en se rendant à leur chevet et partage les douleurs des veuves et des orphelins. Son cortège traverse des endroits difficiles d'accès pour aller voir des personnes qui ont perdu un être cher. Il est mouride. Tout en étant le préféré des tidianes, des chrétiens et des niassène. Il est le Cayorien préféré des Casamançais, du Fouladou, du Sine, du Saloum, du Bambouck, du Guidimakha, du Fouta et du Ferlo.
Non, à tous les autres qui viennent de le quitter ou qui menacent de le faire. Satan avait fait la même tentative entre Aboubacar et son gendre, le Prophète (Psl). A tous ceux que je viens de citer, je lance un appel à la sagesse, à un retour à la Maison du Père, citant le Prophète Isaïe : ‘Restez avec nous. Il se fait tard. La nuit descend sur le monde.’
Ahmed Khalifa NIASSE Président du Présidium du Front des alliances patriotiques (Fap) Cap 21


15.Posté par FSD-BJ USA le 02/09/2009 15:11
Bonjour,
Nous invitons tous les militants et sympathisants du FSD-BJ CHEIKH BAMBA DIEYE résidents aux Etats-Unis de bien vouloir nous envoyer un mail a fsdbjusa@gmail.com afin que nous travaillons a abréger la souffrance du peuple sénégalais.
Les conditions inhumaines d’existence auxquelles le régime libéral soumet les populations depuis quelques années exigent de nous sénégalais de la Diaspora une action concertée et une riposte adéquate.
Rejoignez nous at fsdbjusa@gmail.com

Bonne journée

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State