Référence multimedia du sénégal
.
Google

Manifestation contre les Ape à Bruxelles : Wade finance la rébellion

Article Lu 1742 fois

Le président sénégalais est décidé à mener la vie dure aux Accords de partenariat économique. L’une des prochaines étapes de son combat consiste à financer une descente organisée de 3 000 manifestants devant le siège de la Commission européenne. Une tentative de démonstration de force autant qu’un gros coup de pub qui se fera à coup de dizaines de millions de francs Cfa.



Manifestation contre les Ape à Bruxelles : Wade finance la rébellion
L’idée a été agitée puis consolidée lors de la dernière réunion du Conseil des ministres d’avant la fête de Tabaski. Donner une ampleur populaire à l’engagement exprimé par le président de la République contre la mise en œuvre des Accords de partenariat économique (Ape) devant désormais régir, à partir du 1er janvier 2008, les relations commerciales entre l’Union européenne et les Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Acp). Pour y arriver, il faut mobiliser l’essentiel des associations de travailleurs, d’immigrés et des courants africanistes européens sensibles aux «conséquences dramatiques» que les Ape sont en mesure d’infliger à l’Afrique. Mais c’est à Paris, lors de son voyage brusque dans la capitale française d’il y a une dizaine de jours, que le Président Abdoulaye Wade a, sinon suggéré, du moins apporté son appui aux associations africaines qu’il a reçues à la résidence de l’ambassadeur du Sénégal mercredi 19 décembre dernier, à l’organisation d’une grande manifestation anti-Ape. Selon nos informations, le Chef de l’Etat sénégalais veut rassembler «3 000 Africains» devant le siège de la Commission européenne à Bruxelles pour exprimer le niet de l’Afrique à un projet «ultra-libéral».

Ces 3 000 hommes et femmes de la diaspora devraient provenir de tous les coins de l’Europe. Dans l’hinterland hexagonal, ils partiront de Paris, Lille, Lyon, Grenoble, Marseille, etc., pour l’essentiel en empruntant les bus et les trains, et dans une moindre mesure, l’avion. Le contingent sénégalais local qui partira de Dakar, lui, ralliera Bruxelles par les airs.

La prise en charge financière liée aux déplacements d’une telle marée humaine sera assurée par le Sénégal. Des frais qui devraient atteindre plusieurs dizaines de millions de francs Cfa, même si les tarifs en vigueur dans les moyens de transports ciblés sont légèrement abordables, mais en comptant avec les coûts relatifs à la restauration, à la logistique digne d’une vraie journée de protestation et autres dépenses annexes. Le prix à payer, dit-on, pour repousser un «désastre» dont l’Afrique n’a pas besoin. A propos de la manifestation, l’incertitude demeure sur la présence ou non du Président Wade à Bruxelles.


Source: Le Quotidien

Article Lu 1742 fois

Vendredi 28 Décembre 2007





1.Posté par MARVEL le 29/12/2007 00:20


La source des malheurs de l'Afrique ? Des africains ou des APE ?


La question est donc posée. Charité bien ordonnée commençant par soi-même, concentrons-nous d'abord sur notre pays le Sénégal, et relevons au passage les propres chiffres de Wade sur les APE en reprenant cette dépêche de l'APS comme source datant de quelques jours :
"""(Aps) - Les pertes de recettes fiscales du Sénégal passeraient de 38 à 115 milliards de francs CFA entre 2008 et 2015, si l’Etat adopte les Accords de partenariat économique (APE) proposés par l’Europe, selon le président Abdoulaye Wade, citant une simulation du Centre d’étude et de recherche sur le développement."""

Notre grand économiste parle de 115 milliards entre 2008 et 2015, soit sur 8 ans. Même si il l'a quelque peu oublié car tout ce qui importe pour lui c'est l'argent frais facile à détourner de ses objectifs premiers, des APE mal négociés auront des conséquences très négatives sur le plan social.

Voyons maintenant les exploits du régime wadien, sans l'aide des APE, en matière de pertes pour les sénégalais.

Un petit décompte très très loin d'être exhaustif (Taiwan, ICS, décoration réfection Avion, les chèques à Victor Kantoussan, les scandale de l'Anoci, les 40 milliards cachés dans un compte trust, les milliards des campagnes électorales, etc….) semble avoir tétanisé les sénégalais qui ont encore du mal à y croire. Un chiffre très éloquent est celui rendu public par l'organisation Aid Transparency qui a déjà démontré que l'argent détourné et dilapidé par le régime wadien de 2000 à fin 2006 avoisine et peut très allègrement dépasser les 2477 milliards (chiffre officiel renseigné par cette organisation qui a pourtant tout à y gagner en disant le contraire ou en vantant les mérites inexistants d'un tel régime comme en ont fait un travail très lucratif certains partis ou comités de soutien).

Ces 2477 milliards ne tiennent aucunement compte pour le moment des dizaines ou centaines de milliards de fonds secrets que reconnaît avoir eu à gérer Idrissa Seck pour le compte de son supérieur le président de la République, milliards dont les sénégalais attendent toujours la publication de la comptabilité minutieuse évoquée par Seck qui dit attendre le signal des autorités pour cela.

Ces 2477 milliards ne tiennent pas encore compte non plus des dons que le Sénégal n'a jamais enregistrés. Ni des 300 milliards de valeur de l'assiette foncière cédée à des promoteurs de projets hôteliers sans que un centime ne soit jusque là versé au trésor public.

Ces 2477 milliards ne tiennent en fait pas compte des scandales révélés en 2007, et Dieu sait qu'ils sont chaque jour un peu plus nombreux

Notre cher Wade n'est pas seul dans son cas, mais au vu de ces chiffres et de ce qui reste à découvrir, nous voyons qu'il contribue grandement, certainement dans le peloton de tête, à donner raison à cette enquête de la Commission des communautés européennes qui renseigne ceci :

"Les avoirs africains volés détenus dans des comptes bancaires étrangers représentent l'équivalent de plus de la moitié de la dette extérieure du continent, évaluée à 284 milliards de dollars."

Vous avez bien lu ; 284 milliards de DOLLARS. Cela représente, tenez-vous bien : 156.200 milliards de pauvres francs cfa, c'est-à-dire que vous comptez un milliard 156200 fois. Ce qui fait en moyenne 3000 milliards par chef d'état africain. Et cette étude date de 2005 (au taux 2005), c'est-à-dire avant que l'Anoci n'atteigne sa triste vitesse de croisière.

Tout le monde peut comprendre aisément que ces pseudo héros, ces nouveaux chevaliers qui criaient au vol à Lisbonne sont les premiers détrousseurs, et selon des proportions qui dépassent l'entendement et très loin les pertes d'un APE mal négocié par eux-mêmes, de cette Afrique qu'ils font mine d'aimer.

Wade et ses homologues étaient tellement occupés à détrousser l'Afrique et envoyer dans des comptes étrangers les milliards de leurs contribuables qu'ils n'ont accordé aucune attention aux APE qui sont pourtant sur leurs tables depuis 2000, et ce n'est que 7 ans plus tard, à quelques jours de la date limite qu'ils se réveillent pour demander aux populations (qu'ils considèrent comme des moins que rien) de constituer un front autour de leurs tristes personnes qui ont fait 10 fois pire que ne pourraient jamais faire des APE mal négociés.

Nous ne disons pas qu'il faut signer quoi que ce soit. Ce que certains apprennent aujourd'hui, eux, les Wade et compagnie, le savent depuis 2000, mais trop occupés à ce que vous savez pour s'en préoccuper. Les états eux (UE, USA, les états arabes ou asiatiques) n'ont jamais eu d'amis et ce n'est pas aujourd'hui qu'il faut s'en étonner. Mais ceux qui sont encore moins nos amis sont juste là tout près, à la portée de tous.

Des accords catastrophiques, il y'en a eu à la pelle depuis 2000, et il y'en aura encore, car les états n'ont pas d'amis, juste des intérêts, même si Wade nous parle souvent de ses amis. Le mal, il faut le combattre à la racine, c'est à dire ceux qui signent les accords les yeux fermés et la main sous la table.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

2.Posté par VIEUX DIOP ITALIE le 29/12/2007 01:43
TOUT LES AFRICAINS DE LA DIASPORA LE 12 JANVIER 2008 A BRUXELLE DERRIERE LE PRESIDENT WADE, NOUS CRIONT CONTRE LES - APE-
TOUT LES AFRICAINS DE LA DIASPORA LE 12 JANVIER 2008 A BRUXELLE DERRIERE LE PRESIDENT WADE, NOUS CRIONT CONTRE LES - APE-
TOUT LES AFRICAINS DE LA DIASPORA LE 12 JANVIER 2008 A BRUXELLE DERRIERE LE PRESIDENT WADE, NOUS CRIONT CONTRE LES - APE-
TOUT LES AFRICAINS DE LA DIASPORA LE 12 JANVIER 2008 A BRUXELLE DERRIERE LE PRESIDENT WADE, NOUS CRIONT CONTRE LES - APE-
TOUT LES AFRICAINS DE LA DIASPORA LE 12 JANVIER 2008 A BRUXELLE DERRIERE LE PRESIDENT WADE, NOUS CRIONT CONTRE LES - APE-
TOUT LES AFRICAINS DE LA DIASPORA LE 12 JANVIER 2008 A BRUXELLE DERRIERE LE PRESIDENT WADE, NOUS CRIONT CONTRE LES - APE-
TOUT LES AFRICAINS DE LA DIASPORA LE 12 JANVIER 2008 A BRUXELLE DERRIERE LE PRESIDENT WADE, NOUS CRIONT CONTRE LES - APE-


3.Posté par VIEUX DIOP ITALIE le 29/12/2007 01:43
Le président Wade rappelle avec insistance que pour se libérer au maximum de la dépendance, et pour déjouer l'impérialisme aux cents visages, les africains ne doivent accepter – la régression de l'Afrique des peuples.Le président Wade ne conteste nullement la souveraineté d'aucun état africain, ni à leur gouvernement, la capacité à décider de la politique économique et à négocier avec les autres pays. Cependant, les pays Africains ne doivent pas perdre de vue qu'il ne s'agit pas de négociations d'état à état mais d'une union formée par des états, en l'occurrence l'Union Européenne. Pour le président wade, une grande part de l'enjeu du mouvement pour le développement économique de l'Afrique n'est pas seulement économique,mais réside dans la construction d'une nation africaine qui sera prise au sérieux dans les instances internationales.
nous sommes fierent du president wade!!!

4.Posté par VIEUX DIOP ITALIE le 29/12/2007 01:44
PRESIDENT WADE EST UN BON VISIONNAIRE, UN HOMME QUI A TOUJOURS ETE AU DEVANT DU COMBAT POUR L'EMERGENCE DU PEUPLE AFRICAIN (UN PANAFRICANISTE). PRESIDENT WADE, DERANGE A CAUSE DE SON LEADERSHIP, A LA TETE D'UN PETIT PAYS. IL JOUE DANS LA COUR DES GRANDS, LA OU DES PAYS DITS DEVELOPPER ET A FORTE TAUX DEMOGRAPHIQUES SONT LAISSER EN RADE, PRESIDENT WADE, EST AUJOURD'HUI SOLLOCITER ET CONSULTER SUR LES QUESTIONS JUGER MAJEUR,TOUS LES PATRIOTES AFRICAINS DE LA DIASPORA DEVRAIENT SE MOBILISER DERRIERE PRESIDENT WADE POUR SOUTENIR SA POSITION, IL S'AGIT LA D'UN ACTE HISTORIQUE QUE TOUS LES AFRICAINS DEVRAIENT S'APPROPRIER, IL EST TEMPS QUE L'AFRIQUE PRENNE SON DESTIN EN CHARGE, NOUS DEVONS CERTE COOPERER AVEC L'OCCIDENT MAIS PAS N'IMPORTE COMMENT. PRESIDENT WADE, PRESIDENT DE DEVELOPPEMENT QU'AVEZ BESOIN LE SENEGAL, JE DIRAIS MEME L'AFRIQUE!
NOUS SOMMES FIERENT DU PRESIDENT WADE!!!!


5.Posté par VIEUX DIOP ITALIE le 29/12/2007 01:45
Je me demande dans quel monde vivent certains de nos compatriotes et ce qu'ils ont compris de la realité de ce monde.Le mieux pour eux serait de laisser les autres faire des expérimentations sur l'Afrique et que les africaient suivent et se contentent des retombés mediocres ou mauvaises qu'elles soient.Il faudraient que certains se départissent du mythe qu'ils continuent d'entretenir envers l'occident.Sans courage politique sans foi en ses capacité l'afrique restera clouée au fin fond de la caverne dans laquelle nous fumes jetés avec l'aides des fantoches que nous avions eut comme guide aprés les indépendances.Je vis en occident depuis vingt ans mais je puis vous dire comme le suggèrent nos frères ivoriens que c'est l'homme qui a peur sinon il n'ya rien de quoi avoir peur.L'Egypte pharaonique luisait de mille feux pendant que le reste du monde croupissait à l'age anthropologique et cette meme Egypte est aujourd'hui amnésique de ce glorieux passé.Si nous y croyons je ne dis pas que nous prendrons le dessu mais nous renverserons la tendances il suffit d'y croire.Et c'est avec des prises de position de cette envergure que nous y arriverons.Qui ose vaincra.Les vrai ennemi de l'Afrique aujourd'hui ce sont nos traites de frère qui dénigrent mentent complotent et conspirent contre les aspirations du peuple pour les pauvres miettes qu'ils recoivent de leurs maitres.

6.Posté par ndella le 30/12/2007 16:29
je voudarai conaitre l´heure de la manifestation

7.Posté par La GRANDE cause d'Awadi le 09/01/2008 11:38

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State