Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mamadou Massaly sur la convocation des jeunes du Fss à la police : « J’ai été à la Dic avant eux »

Article Lu 11109 fois

Mouhamadou Lamine Massaly écarte l’idée de la politique de deux poids deux mesures dans l’exercice de la fonction de la Division des investigations criminelles (Dic). Pour mettre fin à la rumeur qui laisse penser que « la police ne convoque jamais les jeunes libéraux », il révèle qu’il a été « le premier à être convoqué à la Dic, avant les jeunes du Front Siggil Senegaal ». C’était au cours de la conférence de presse au cours de laquelle, j’avais invité à la « contre manifestation, avec ou sans autorisation du préfet ».



La convocation des jeunes du Front Siggil Senegaal (Fss) par la Division des investigations criminelles a fait l’objet d’un débat interminable ; certains accusant même ce démembrement de la police de faillir à sa mission régalienne en n’interpellant que les jeunes de l’opposition. Une thèse battue en brèche par Mouhamadou Lamine Massaly, Secrétaire national, chargé des relations avec les jeunes du Pds qui révèle qu’il a été le premier à répondre à la convocation à la Dic. « J’ai été le premier à être convoqué à la Dic, après ma déclaration à la presse par le commissaire Assane Ndoye, directeur général de la Sûreté national, puis par Abdoulaye Diop du commissariat central et par le préfet ». Pour lui, « la convocation à la Dic des jeunes du Fss et le tapage médiatique qui s’en est suivi relèvent de la démagogie que je dénonce ».

Le jeune libéral maintient, par ailleurs, sa contre-manifestation qu’il compte organiser. Ceci, avec ou sans autorisation de l’autorité préfectorale. « Nous marcherons avec ou sans autorisation, s’ils (les jeunes du Fss) continuent de discréditer le président de la République qui est, avant tout, une institution », a-t-il soutenu. Et d’ajouter : « Il s’agit pour nous de rétablir légalité républicaine ». Et d’arguer que « si les jeunes du Front siggil Senegaal ont le droit de marcher pour dénoncer la flambée des prix des denrées, nous aussi, avons le droit de dire à l’opinion que « oui », les prix ont flambé, mais le gouvernement est en train de prendre des mesures importantes pour y faire face ».

Ce combat entre jeunes du pouvoir et de l’opposition s’accompagne aussi d’une campagne de débauchage. Du moins, si l’on en croit à Mouhamadou Lamine Massaly qui renseigne que « certains adjoints de Barthélemy Dias, ses plus proches collaborateurs qui sont en contact avec moi, vont bientôt rejoindre le Pds » (…), parce que, explique-t-il, « nombre de jeunes socialistes, convaincus des réalisations du Président Wade, montre de sérieuses dispositions pour renforcer notre camp ». Se voulant beaucoup plus précis, il déclare, « deux des quatre adjoints de Barthélémy Dias me sont favorables ». D’ailleurs, il promet de trouver une audience avec le président Wade, à ces derniers. « Ces nouvelles recrues seront reçues par Me Wade ».

Source: Ferloo.com

Article Lu 11109 fois

Samedi 19 Avril 2008





1.Posté par NDIAWS le 21/04/2008 19:33
LE NOUVEAU FOU DE LA COUR DU ROI

Dans la cour de sa majesté Wade 1er, un nouveau a détrôné l’ancien fou du roi Farba Senghor.
Comme dans tout royaume digne de ce nom, le roi, après s’être occupé des problèmes de ses sujets, a besoin d’un farfelu pour le faire rire.

Farbay Damel le fou du roi comme d’ailleurs son nom l’indique réunissait en lui toutes ces qualités parce qu’ignorant, vulgaire, incorrect et inculte.

Mais mille fois hélas, à trop arpenter les allées du palais de sa majesté, il était devenu trop repu et voulut se donner des airs d’intello soixante huitard avec ses lunettes qui lui font ressembler à un babouin instruit.
Arrive alors un jeune plus qualifié que lui car plus fringant, plus tête brûlée parce que moins rassasié et bègue de sur quoi.

Car figurez vous que Mamadou Massaly qui a piqué à Farba, sa place de clown 1er de sa majesté, lui dame le pion dans le domaine de l’ignorance si cher à wade 1er (il est indéniable que si Farba peut se targuer d’avoir un niveau de BEPC, Massaly lui n’a pas le niveau d’un bon élève de CM2).

Dans le domaine de la fidélité, si Farba se considérait comme le valet à tout faire du roi et de la reine mais se targuer par contre d’être le frère du prince héritier Karim 1er (ce qui est un crime de lèse-majesté dans un royaume), Massaly lui se met directement au service du prince héritier qui avec la bénédiction de son père de monarque expédie les affaires courantes et distribue les prébendes (nomination aux postes de pca et de directeurs, attribution de marchés juteux).

Ce geste de haute portée de Massaly, enchantera au plus haut point sa majesté ( qui vénère le prince plaît au roi ) qui le nomme chef des gamins du royaume et tant pis s’il a d’illustres prédécesseurs comme Serigne Diop Sadaxta, Talla Sylla, Modou Diagne Fada ou Alioune Sow mais dans un royaume, les désirs du souverain et de la famille régnante sont des ordres.
Et de toute façon , plus on est fou, plus on rit et avec Massaly, on est servi car le roi ne s’est pas trompé pour une fois.

La preuve nous a été donnée hier durant sa premiére sortie avec les perles, les coquilles, les fautes et les interminables bégaiements [ tare uuunininiquequequequememememement (uniquement) pour les politiciens ].
Massaly a fait honneur à son roi et à son prince héritier en avouant son passé de marchand ambulant ( preuve qu’avec la magnanimité du souverain, on peut partager le bol du midi avec les gueux des bas fonds de la banlieue et le soir, s’asseoir à la table du roi et souper avec les élus de la cour ).
Et voici le meilleur pour la fin avec la phrase de Massaly qui tue : « Mon rôle est de fédérer les forces juvéniles de la jeunesse », « descendre à travers la rue », « phénoménes internationales », etc.

Avouons que pour une fois, Wade 1er ne se trompe jamais quant il s’agit de choisir le fou de la cour mais comme c’est une fonction qui paie bien , Massaly a intérêt a faire attention à son fauteuil car les prétendants ne manque pas et quant son 1er challenger n’est personne d’autre que son prédécesseur ( Farbay Damel ), çà donne du piquant à la sauce. Mais tensiong, le colonel Cissé a du répondant en la matiére .

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State