Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mamadou Doro Diallo vole un âne et lui coupe les oreilles pour le maquiller

Article Lu 1675 fois

La population carcérale de Matam vient d'être grossie par Mamadou Doro Diallo. Un cultivateur assez spécial qui, après avoir volé un âne appartenant à Oumar Sow a coupé les oreilles de l'animal pour rendre difficile son éventuelle iden­tification. La police locale s'étant inté­ressée à l'affaire a pu retrouver l'âne, le voleur, mais reste toujours sans nou­velle des oreilles que réclame avec véhémence le propriétaire du baudet.



Cultivateur établi au quartier Soubalo à Matam, Mamadou Doro Diallo n'en est pas moins un as du larcin. En atteste la façon dont il a réussi à mettre la main sur un âne appar­tenant à un autre cultivateur Oumar Sow, domicilié à Mogoyabé, un patelin distant d'en­viron 100km de Matam. Car, même s'il est dif­ficile de savoir comment Mamadou Doro a fait pour subtiliser l'âne - le voleur est resté évasif sur la question -, par contre il est intéressant de savoir comment l'âne d'autrui s'est retrouvé dans son champ sis à Diamel, un quartier excentré de Matam et qui n'est accessible que par pirogue...

Pour cela, il faut remonter dans le courant du mois d'octobre dernier, Oumar Sow, environ âgé de 55 ans, se réveille un beau matin et constate que ses deux ânes avaient mys­térieusement disparu. Un véritable désastre chez ce cultivateur quinquagénaire, du fait que lesdits ânes représentaient toute sa fortune et, mieux, c'est à l'aide de ces animaux qu'il par­venait à joindre les deux bouts, à entretenir sa famille en cultivant son champ. Ce fut donc une perte capitale pour Oumar Sow qui, ayant entrepris des investigations qui se sont avérées vaines, a fini par saisir, le 24 novem­bre dernier, les limiers du commissariat cen­trale de Matam, des faits de vol de ses ânes.

Le commissaire Bécaye Diarra, muni des descriptions des deux bêtes, lance ses élé­ments dans les coins et recoins de la ville. Dans un premier temps, les limiers reviennent bredouilles. La raison, c'est que les ânes volés ne se trouvaient pas dans la commune. Ce qu'a compris le commissaire Diarra qui envoie à nouveau ses hommes au-delà du rayon com­munal, avec pour mission d'identifier et inter­cepter les ânes et leur voleur. Une option qui s'est avérée concluante puisque les limiers vont cette fois tomber sur l'un des ânes volés. Seulement, bien que présentant la même mor­phologie que l'un des onagres 'recherchés, celui-ci avait la particularité d'avoir les deux oreilles coupées. Une situation qui n'a pas ébranlé les limiers qui, usant de techniques de proximité, parviennent à faire avouer Mamadou Doro Diallo. En effet, ce dernier pressé de questions et mis devant les inco­hérences de ses réponses, finit par lâcher le morceau en soutenant qu'en réalité, l'âne ne lui appartient pas.

Seulement, il réfute curieusement avoir volé l'âne. Se voulant plus explicite, Mamadou Doro Diallo révèle que c'est l'âne en question qui a parcouru environ 100km (distance séparant Mogoyabé de Matam) pour venir chez lui, au quartier Soubalo. Sur un ton plus ferme, il sou­tient qu'il a tout simplement adopté l'âne qu'il utilisait à des fins personnelles. Les policiers lui demandent la raison pour laquelle il lui a alors coupé les oreilles. Là-dessus, Doro reste muet. Un silence qui a fini par fonder la religion des I limiers à l'idée que Mamadou Doro Diallo a tout simplement volé l'âne et, pour rendre dif­ficile son identification, lui a coupé les oreilles. Ce que ne nie d'ailleurs pas le voleur qui a été placé hier en garde-à-vue, avant d'être écroué à la Maison d'arrêt et de correction de Matam. L'âne a quant à lui été restitué à son proprié­taire qui réclamait toujours les oreilles coupées. ,

Source: Le Populaire

Article Lu 1675 fois

Dimanche 2 Décembre 2007





1.Posté par Moi le 02/12/2007 10:13
ahaha thiey les journalistes!! Maquiiller un ane???/ reee ba tass koi

2.Posté par sidibe toronto le 02/12/2007 16:02
C'est la faute a Wade!

3.Posté par ndeysane le 03/12/2007 11:38
sidide toronto tu ne comprend rien encor il n faut pas mélanger des moutons et des chevres cette histoire n'a rien en avoir avec notre fou président pkoi vous complikez les choses


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State