Référence multimedia du sénégal
.
Google

Malika : Pour avoir violé une fillette de 11 ans: Le maçon condamné à 10 ans ferme

Article Lu 1731 fois


Malika : Pour avoir violé une fillette de 11 ans: Le maçon condamné à 10 ans ferme
Plus pervers que le nommé Idrissa Diouf, tu meurs. Et pour cause. Ce maçon de 38 ans, qui travaillait dans un chantier non loin de la maison du père de la victime, n'a rien trouvé de mieux à faire que de violer une fillette de 11 ans, élève en classe de CE2. Après l'avoir attirée dans un bâtiment en construction. Le prévenu a été reconnu coupable des faits, et a été condamné à une lourde peine de 10 ans. Mais aussi, à payer à la partie civile 1.000.000 CFA.

Les faits se sont déroulés à Malika. Le nommé Idrissa Diouf, âgé de 38 ans, y travaillait dans un chantier. Alors que la fillette Nd. S. âgée seulement de 11 ans, est élève dans une école de cette localité. Le domicile du père de la fillette n'est pas du tout loin du lieu où le prévenu travaillait. C'est ainsi que de fil en aiguille, le drame est survenu. Les circonstances dans lesquelles le prévenu a été arrêté, ont été restituées, à la barre, par le témoin oculaire, un certain Aliou Diop, voisin de la victime. Selon le sieur Diop, dans la deuxième quinzaine du mois d'avril dernier, alors qu'il passait devant un bâtiment en construction, son attention a été captée par les voix de la fillette et du prévenu, à l'intérieur dudit bâtiment. « J'ai jeté un coup d'œil, et vu la fillette et le maçon en position compromettante, néanmoins j'ai continué mon chemin. Mais un peu plus loin, j'ai rebroussé chemin ; c'est ainsi que la fillette, m'ayant vu venir vers eux, a pris la fuite en passant par une autre porte du bâtiment inachevé ; tandis que l'homme s'est précipité de refermer sa braguette, c'est ainsi que j'ai poursuivi la fillette, et une fois appréhendée, je l'ai conduite auprès de sa maman », a déclaré le témoin Diop. C'est là que les choses se sont emballées. Le père de la fillette conduira sa fillette auprès d'un médecin qui, après consultation, a établi un certificat médical faisant état d'absence de l'hymen de la fillette, bien avant les faits susmentionnés. La fillette « connaît » l'homme depuis longtemps, conclut le certificat. Interrogée, la fillette a soutenu que le sieur Idrissa Diouf l'a violée à trois reprises, et qu'à chaque fois c'était dans ce bâtiment inachevé, qu'il mettait un pagne noir à même sol, avant d'avoir des rapports avec elle. A la question de savoir pourquoi, elle n'avait pas informé sa maman, la fillette répond que c'est parce que le violeur l'avait menacée avec un couteau, si jamais elle en soufflait mot à quelqu'un. Quant au mis en cause, il a balayé d'un revers de main les versions du témoin et de la victime. En niant catégoriquement les faits. Reconnaissant seulement, qu'il voyait souvent la fillette passer devant le bâtiment où il travaille, et qu'une fois, elle lui avait demandé une somme de 200 francs, mais comme il ne disposait pas de cette somme, qu'il l'avait invitée à vider les lieux. Sur les intérêts civils, le père de la fillette, Moussa Sarr, qui s'est constitué partie civile, a réclamé 1.000.000 CFA à titre de dommages. Le procureur, après avoir fait état des circonstances du viol, a retenu la culpabilité du prévenu, avant de requérir 10 ans ferme contre lui. Le conseil du prévenu, Me Théophile Kayossi, a tout d'abord rappelé le chef d'inculpation de son client, en mettant l'accent sur l'incertitude, aussi bien du témoin que de la victime. Me Kayossi explique qu'avant d'établir la peine, il faut d'abord la preuve. « Concernant la déposition du témoin, le prévenu a précisé que le nommé Aliou Diop l'a trouvé en train d'attacher sa ceinture, car il venait de faire ses besoins naturels », dira-t-il. Me Théophile Kayossi ajoutera qu'en l'absence de preuve, il faut relaxer son client au bénéfice du doute, à titre principal. Et qu'au cas où un doute subsisterait, de lui faire une application extrêmement bienveillante de la loi. Mais au finish, le tribunal a suivi le réquisitoire du procureur ; et Idrissa Diouf a été condamné à une lourde peine de 10 ans ferme. Mais aussi, à payer au père de la victime la somme d'un million CFA.

Source: L'office

Article Lu 1731 fois

Vendredi 2 Mai 2008





1.Posté par fatou pouille le 03/05/2008 07:45
il faut castrer les pedophiles !!!!!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State