Référence multimedia du sénégal
.
Google

Malgré l'arrêt du Wilis : Les voyageurs ne se bousculent pas au niveau des ‘garages Casamance’

Article Lu 1301 fois

Avec l’arrêt du bateau le ‘Willis’ qui assurait la liaison maritime Dakar-Ziguinchor, la voie terrestre s’est imposée aux voyageurs. Mais force est de constater qu’au niveau des ‘garages Casamance’ disséminés dans la ville de Dakar, ce n’est pas le grand rush. Les tarifs n’ont pas varié non plus.



Malgré l'arrêt du Wilis : Les voyageurs ne se bousculent pas au niveau des ‘garages Casamance’
Ce n’est pas la ruée des voyageurs vers les différents garages servant de points de départ pour la Casamance (régions de Kolda et Ziguinchor). Cela, malgré l’arrêt des rotations du Wilis.
Au garage dit ‘Pompier’ où stationnent et prennent départ une multitude de voitures, le lieu est grouillant de monde : des gens en partance vers toutes régions vont dans tous les sens, souvent lourdement chargés de bagages. Des véhicules de différentes dimensions sont stationnées çà et là. Les rabatteurs crient à haute voix les noms des villes du Sénégal : Kaolack, St-Louis, Louga, Ziguinchor etc… pour orienter les voyageurs. Au fond du garage, vers la partie ouest, se trouve la plaque qui indique aux voyageurs en partance pour Ziguinchor le lieu de départ des voitures allant vers cette partie du Sénégal. Les rabatteurs interpellent, à tout bout de champ, les clients et leur proposent différents types de voitures allant des ‘7 places’ aux ‘minis-cars’ en passant par les inusables ‘Ndiaga Ndiaye’. Les clients à destination de Kolda et Ziguinchor arrivent au compte-gouttes. Camara Sarr, un coxeur qui opère au garage ‘Pompier’ explique : ‘Telle est la situation quotidienne et nous ne comprenons pas les raisons. Il n’y a plus assez de clients pour Ziguinchor. Avec l’arrêt du Wilis, nous pensions que la période serait fructueuse pour nous. Mais le constat est amer car depuis le matin, seul un car et deux voitures de ‘7 places’ sont partis’.Un peu nostalgique, il se souvient des périodes fastes, notamment à l’occasion des grandes fêtes religieuses comme la ‘Tabaski’, la ‘Korité’, celles de fin d’année ou de 15 août. ‘Avant 8 heures du matin, on arrivait à remplir plus de cinq mini-cars en direction de la Casamance’, se souvient-il.

Même son de cloche du côté du bureau du regroupement des chauffeurs du garage ‘Pompier’. Ces derniers disent être au courant de l’arrêt du bateau le Wilis, mais ne savent pas encore si cela va doper le transport de voyageurs par la route en direction de la Casamance. Cependant, un des responsables du bureau des chauffeurs du garage ‘Pompier’, Samba Ndiaye, relativise la situation. D’après lui, pour ce qui est de Ziguinchor, il y a une légère affluence des clients qui prennent la route. ‘A cause de la panne du bateau, les vacanciers ne peuvent regagner Dakar que par la route. C’est pourquoi, nous constatons une affluence importante de ce côté -là’, constate-t-il.

A noter qu’à ce jour aucune modification des prix des billets n’est constatée aussi bien par les chauffeurs, les rabatteurs, que par les clients. Le billet est resté à 8 mille francs depuis la dernière hausse consécutive à l’augmentation du prix du carburant en 2006.

Autre garage, autre décor. A Grand-Yoff où officie Sambou Gnamby, rabatteur de son état, on ne se frotte pas les mains. ‘Les clients du bateau ne sont pas les mêmes que ceux des cars. Avant l’arrivée du bateau au niveau des garages de Grand-Yoff, on pouvait rarement remplir plus de deux voitures. C’est le cas jusqu'à présent sauf durant les grandes fêtes où tout le monde aimerait rentrer chez lui’, explique-t-il. Ajoutant qu’il est : ‘Intitule d’augmenter le tarif du voyage car les clients ne sont pas les mêmes et en ce moment ce sont les pauvres qui en souffriront’. D’ après lui, ceux qui voyagent par le bateau sont les grands commerçants qui transportent beaucoup de marchandises. Et si le bateau est en panne, comme c’est le cas actuellement, ils prennent les camions pour transporter leurs marchandises. Sur la même lancée, un étudiant originaire de la Casamance soutient que le bateau Willis ‘est un bateau de luxe’. Il faut, au minimum, débourser 10 mille francs pour prétendre monter à bord. ‘Ce bateau a été affrété pour les riches et les touristes’, ironise Mamadou Matar Diallo. ‘Ceux qui prennent les cars viendront toujours parce que le prix est abordable’, croit-il savoir.

Moussa Ndiaye, chauffeur d’une voiture ‘7 places’ qui opère sur le trajet Dakar-Ziguinchor, est d’un avis contraire par rapport à l’affluence des clients. Tout en reconnaissant que l’affluence n’est pas ‘si importante’, il n’en demeure pas moins qu’il y a, d’après son constat, ‘une petite augmentation par rapport à l’affluence des clients depuis l’arrêt du Willis’.

S’agissant des clients assidus du bateau, la majorité emprunte la voie maritime à cause du mauvais état de la route qui mène â Ziguinchor. C’est le cas, par exemple, de Alioune Camara, un travailleur qui part en congé chez lui à Kolda. ‘Je ne voyage pas par la route du fait de son mauvais état. A chaque fois que je pars a Kolda, je voyage par le bateau militaire. Mais, cette fois-ci, le bateau m’a laissé à Dakar et je suis pressé de partir’, confie-t-il.

Il n’est pas le seul à se plaindre du mauvais état de la route. Les chauffeurs de cet axe s’en inquiètent aussi. L’un d’entre eux, sous couvert de l’anonymat, lance un appel aux autorités ‘pour qu’elles (leur) viennent en aide en bitumant le tronçon ‘Pont Noirot-Keur Ayib’ qui est l’une des plus mauvaises routes du Sénégal’.

Ibrahima DIABY (Stagiaire)
Source: Walfadjri

Article Lu 1301 fois

Jeudi 13 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State